LES COMBATS D'ANTHOLOGIE

DE L'ÂGE D'OR DU MUAY THAÏ

(CHAPITRE III)

by Serge TRÉFEU (2019)

 



L'âge d'or du Muay Thai en Thaïlande se situe entre la fin des années 80 et la fin des années 90. Une période où il y a eu le plus grands nombres de légendes des rings qui se sont rencontrées dans des matchs d'anthologies. Des promotions qui ont souvent été organisées par le promoteur N° 1 de l'époque M. Songchaï Ratanasuban !

 

CHAPITRE III

 

Pongsiri Por Ruamruedee

พงษ์ศิริ พ.ร่วมฤดี

Date de naissance : 1967

Ville de naissance : Thaleang dans la province de Nakhon Ratchasima (Région Nord-Est)

Team : Por Ruamruedee Gym

Titre : N° 1 du stadium Lumpinee en 115 lbs

Adversaires qu'il a battu : Chainoy Muangsurin, Pichit Sitbangprajan, Morakot Sor Thamrangsee, Hippy Singmanee, Seksan Sitjomthong, Pairojnoi Sor Siamchay, Toto Por Pongsawang, Nungubon Sitlerdchai, Langsuan Phayutaphum, Paruhatlek Sitchanthong, Komkhay Kietjaroen, Kompayak Singmanee

Signe Particulier : Pongsiri Por Ruamruedee de son vrai nom « Phayboun Ladnongkhi » a été formé au camp Charoenmuang qui était situé sur l'avenue Charoen Muang Road à Bangkok. Un camp qui a changé plusieurs fois d'adresse pour terminer au Soi Ruamruedee près du Lumpinee. Ce camp comprenait des grands champions comme Saknoi Charoenmuang (Champion du Radja), Weeranoi Charoenmuang, Sompong Charoenmuang, Thongbai Charoenmuang, Choochai "Rambong" Kiatchartsingh.

Pongsiri était surnommé « Rambo » parce qu'il avait un style de boxe très agressif tel un soldat mercenaire qui prend d'assaut le ring. Pongsiri était un rouleau compresseur, un tank qui avançait constamment sur ses adversaires. « Rambo » était une terreur à l'époque dans la catégorie des 112 lbs et 115 lbs, beaucoup de combattants le craignaient, Pongsiri montait sur le ring avec un drapeau de pirate pour faire peur à ses opposants, un drapeau noir avec une tête de mort blanche, tête de mort qu'il arborait aussi sur son peignoir et son short.

Pongsiri Por Ruamruedee n'a jamais remporté de ceinture des grands stadiums de Bangkok mais il a été longtemps N° 1 du Lumpinee en affrontant tous les ténors de sa catégorie.

Son match le plus dur a été contre Pairojnoi Sor Siamchay. Pongsiri et Pairojnoi ont toujours fait des combats d'anthologies, ses deux « Muay Bouk » (Combattant qui avance) se sont affrontés trois fois. En 1988, Pairojnoi a battu Pongsiri, l'année d'après Pongsiri a pris sa revanche aux points et ils se sont rencontrés une troisième fois avec un match nul.

Le 25 juillet 1989, au stadium du Lumpinee, la revanche pour ce combat entre Pongsiri et Pairojnoi a atteint la somme record de 3 millions de bahts, une première dans l'histoire du Muay Thaï.

Pairojnoi et « Rambo » ont fait un combat de folie, un match dans lequel les deux combattants ont été jusqu'au bout d’eux-mêmes, ouverts tous les deux aux visages, ensanglantés, chacun a faillit être arrêté sur blessure. Mais ils se sont battus jusqu'à la dernière minutes du cinquième round, et Pongsiri a remporté le combat aux points. Les deux combattants ont fini exténué à l’hôpital.

Ce match hallucinant a été élu « meilleur combat de l'année » et désigné comme le combat le plus dur de ses vingt dernières années, le « match du siècle ».

Pongsiri a également vaincu des champions étrangers tels que le redoutable hollandais Michael Lieuwfat et les grands champions français Jaid Seddak et Khaled Hebieb.

Pongsiri a stoppé sa carrière assez tôt, à l'âge de 25 ans, car après pratiquement chacun de ses combats il était blessé et terminait souvent à l’hôpital, il a subit des opérations importantes notamment aux oreilles. Pongsiri a fait trop de combats durs qui l'ont malheureusement marqué physiquement.

Lorsqu'il a mis fin à sa carrière il s'est reconverti en chanteur, il a chanté pendant un moment des chansons Folk dans les provinces du pays. Mais il a continuer à s’entraîner au Muay Thai et a été pendant quelques temps entraîneur au camp Muaythai Plaza à Bangkok.

 

Pongsiri Por Ruamruedee vs Langsuan Phayutaphum (Stadium du Lumpinee, victoire de Pongsiri)

 

Pongsiri Por Ruamruedee vs Pairojnoi Sor Siamchay (Stadium du Lumpinee 1989, victoire de Pongsiri)

 

Pongsiri Por Ruamruedee vs Seksan Sitjomthong (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Pongsiri)

 

Samransak Muangsurin

สำราญศักดิ์ เมืองสุรินทร์

Date de naissance : 18 juin 1959

Ville de naissance : Buriram (Région Nord-Est)

Team : Muangsurin Gym

Titre : Champion du monde WFMA en 122 lbs (1982), champion du Lumpinee en 126 lbs (1986, 1988)

Adversaires qu'il a battu : Kongtoranee Payakaroon, Sonsin Sitneunpayom, Nikom Phetpothong (KO), Maewnoi Sitchang (KO), Saencheung Pinsinchai (KO), Chanchai Sor Tamrangsi (KO), Yoknoi Fairtex (KO), Sanit Wichitkrengkrai, Tuanthong Loukdecha, Ponsawat Wor Singhsanae (KO), Jaroenthong Kietbanchong, Dokmaipah Por Pongsawan, Yodvittaya Sithyodthong (KO), Sakmongkol Sitchuchok (KO), Samranthong Kietbanchong (KO)

Signe Particulier : Samransak était plutôt un grand champion des années 80. Mais ce vieux lion des rings était encore présent au début des années 90.

Samransak de son vrai nom Ran Kijram est considéré par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus gros puncheurs de l'histoire du Muay Thai. Son surnom de combattant était « Ay Matsaklek » (Le poing d'acier) car il avait une puissance phénoménale dans les poings.

C'était aussi un formidable « Muay Tone » (Encaisseur) qui a toujours fait des combats terribles face aux nombreux adversaires qu'il a affronté.

Samransak a représenté avec honneur pendant des années son camp, le célèbre Muangsurin Gym. Un camp qui se situait dans le quartier de Laksi à Bangkok. Le camp Muangsurin fut fondé par Khru Amornrat Rakwanich qui est décédé en 1981, c'est son fils M. Apirak Rakvanich qui a repris ensuite le camp.

Ce fameux camp était réputé pour le travail des poings car il a produit des grands champions en boxe anglaise tels que le légendaire Saensak Muangsurin qui fût Champion du Monde WBC à 25 ans après seulement trois combats professionnels, ainsi que Prayonsak Muangsurin (Champion du Monde OPBF), Tongta Kietwayupha et Jong Satiyengym.

Samransak Muangsurin a effectué une remarquable carrière jusqu'à 33 ans, il a fait environ 120 combats pour 90 victoires dont une cinquantaine remportés par KO.

Le 6 mai 1986, Samransak a rencontré le puissant Saengsakda Kitikasem qui l'a mis KO au 2ème round, c'est l'une des rares défaites de Samransak par KO.

Le 13 juin, au Lumpinee, Samransak et Saengsakda ont fait le combat revanche avec en plus la ceinture du Lumpinee en 126 lbs en jeu détenu par Saengsakda. Les deux champions ont effectué un match de folie qui sera élu « Meilleur combat de l'année 1986 ». Dans ce duel de titan, Samransak a gagné par KO au cinquième round et remporté la ceinture du Lumpinee en 126 lbs.

Le 9 septembre, au Lumpinee, ils se sont retrouvés pour une troisième confrontation. Au premier round, le puncheur Samransak a décroché une droite fulgurante qui a mit KO Saengsakda.

Le 29 avril 1988, au stadium du Lumpinee, Samransak a affronté Chanchai Sor Tamrangsi. Chanchai était alors le champion en titre du Lumpinee en 126 lbs. Samransak a vaincu le technicien Chanchai et lui a raflé sa ceinture du Lumpinee, Samransak a remporté de nouveau une ceinture du Lumpinee en 126 lbs.

Samransak a affronté le légendaire Kongtoranee Payakaroon dans des matchs titanesques, Samransak a battu deux fois Kongtoranee, Kongtoranee l'a battu une fois et ils ont fait un match nul.

Samransak a également affronté quatre fois la star des années 80, Samart Payakaroon. Mais Samransak n'a jamais pu vaincre Samart Payakaroon. Samransak a aussi perdu deux fois par KO contre le puncheur Coban Lookchaomaesaitong.

 

Samransak Muangsurin vs Saengsakda Kitikasem (Stadium du Lumpinee 1986, victoire de Samransak par KO pour la ceinture du Lumpinee)

 

Samransak Muangsurin vs Ponsawat Wor Singhsanae (Stadium du Lumpinee 1988, victoire de Samransak par KO)

 

Samransak Muangsurin vs Kongtoranee Payakaroon (Stadium du Lumpinee 1990, match nul)

 

Samson Isaan

แซมซั่นอิสาน

Date de naissance : 11 juillet 1972

Ville de naissance : Jungharn dans la province de Roi Et (Région Nord-Est)

Team : Petchyindee Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 118 lbs, champion du Radja en 115 lbs, champion du Monde WBF en boxe anglaise

Adversaires qu'il a battu : Seanklay Sitkhruot (KO), Keawmorakot Praynan (KO), Jaroensak Kietnakhonechon (KO), Pepsi Piyakphan (KO), Klanwannoy Sitkhruot (KO), Veeraphol Sahaprom (KO), Thongchai Thor Silachai, Kraïwanoi Sitkhruot (KO), Dentaksin Sor Sawanphakdee, Ritdej Sor Pleonchit, Jomhodlek Rathanachot, Deduang Por Pongsawang, Jaewveha Loogtapfah, Lakhin Wassantasit

Signe Particulier : Samson de son vrai nom Somboon Pantasai combattait sous le nom de Seanmuangnoï Lukjaopomehksak. Samson est issu d'une famille très pauvre, ses parents étaient agriculteurs, ils élevaient des vaches dans un petit village de la région de Roi Et. Après sa carrière, grâce notamment aux bourses importantes des ses championnats de boxe anglaise Samson est devenu riche, il possède plusieurs maisons à Bangkok, des voitures de luxe et un restaurant à Roi Et.

Samson a remporté la ceinture du Lumpinee en 118 lbs contre Seanklay Sitkhruot qu'il abattu par KO le 29 novembre 1991 au stadium du Lumpinee.

Samson fut un extraordinaire puncheur qui a battu par KO des champions tels que Keawmorakot Praynan, Jaroensak Kietnakhonechon, Pepsi Piyakphan, Klanwannoy Sitkhruot et il est l'un des rares à avoir terrassé l'immense champion Veeraphol Sahaprom, en 1991 au stadium du Lumpinee.

Samson a remporté aussi en 1992 la ceinture du Radja en 115 lbs contre le puncheur Lakhin Wassantasit.

Samson a toujours fait des grosses guerres sur le ring, son combat contre le puissant Deduang Por Pongsawang est l'un des matchs les plus durs de l'année 1993.

Samson a fait une grande carrière en boxe anglaise, son nom de combattant en boxe anglaise était Samson Dutch Boy Gym, il a été invaincu en boxe anglaise avec 43 combats professionnels dont 36 remporté par KO. Samson a remporté le titre mondial WBF en 1994 et il l'a défendu 38 fois, personne n'a réussi à détrôner le taureau de Roi Et.

Samson Isaan a été élu « Meilleur boxeur de l'année » en 1991 par la prestigieuse institution « The Sport Writers Association of Thailand ».

 

Samson Isaan vs Veeraphol Sahaprom (Stadium du Radja 1991, victoire de Samson par KO)

 

Samson Isaan vs Seanklay Sitkhruot (Stadium du Lumpine 1991, victoire de Samson par KO pour la ceinture du Lumpinee)

 

Samson Isaan vs Lakhin Wasantasit (Stadium du Radja 1992, victoire de Samson pour la ceinture du Radja)

 

Samson Isaan vs Deduang Por Pongsawang (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Samson)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj

แสงเทียนน้อย ส.รุ่งโรจน์

Date de naissance : 16 août 1966

Ville de naissance : Pathumthani (Région Centre)

Team : Sitsurapong Gym

Titre : Champion du Radja en 135 lbs (1986), Champion du Lumpinee en 140 lbs (1996), Champion du Monde WMC en 140 lbs (1996)

Adversaires qu'il a battu : Nokweed Davy, Chamophet Ha Phalang, Jack Kiatniwat, Chandej Saw Prantale, Sakmongkol Sitchuchok, Orono Por Muang Ubon, Therdkiet Sitepitak, Nampon Nong Kee Pahuyuth, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth, Cherry Sor Wanich (KO), Neungtrakarn Por Muang Ubon, Keng Singnakonkuay, Pompetch Naratrikul, Superlek Sor Isaan, Pairoj Wor Wirapon, Jongsanan Fairtex, Chanchaï Sor Thamrangsee, Ankaradech Por Pao In

Signe Particulier : Son nom de combattant Sangtiennoi veut dire « La flamme qui brille ». Son nom réel est Pongprasert. Il a débuté à 13 ans au camp Lukbaanadi près de chez lui, puis au camp Sitsurapong.

A 18 ans, il est parti dans la banlieue de Bangkok à Nonthaburi au camp Lukmingkwan. Sangtiennoi était un « Muay Bouk », un combattant qui avançait tout le temps, il encaissait et marchait face à ses adversaires sans reculer, c'était un encaisseur hors-pair.

Sangtiennoi était surnommé « The deadly kisser » (Le baiser Mortel) car il embrassait ses adversaires sur le front ou la joue, lors de ses fins de combats, c’était une manière de marquer sa victoire.

Sangtiennoi a effectué 200 combats avec 150 victoires et 50 défaites. Au stadium du Lumpinee, il a fait 50 combats et encore plus au stadium du Radjadamnern, 80 combats.

A 20 ans, il a remporté la ceinture du Radjadamnern en moins de 60 Kg contre Jack Kiatniwat. Dix ans plus tard, il a gagné la ceinture du Lumpinee en moins de 65 Kg contre Keng Singnakonkuay. Il a remporté aussi une ceinture de champion du Monde WMC des moins de 65 Kg en Australie.

Sangtiennoi fait parti des légendes du Muay Thai de par sa longue carrière et sa vaillance au combat.

Durant l’apogée de sa carrière, il était parmi ceux qui touchaient les plus grosses bourses du circuit avec des sommes dépassant largement les 200 000 baths.

Sangtiennoi a également battu des grands champions étrangers des années 90 comme les Hollandais Ramon Dekkers (2 victoires, 1 défaite) et Hassan Kassrioui ainsi que le Français Dany Bill (1 victoire, 1 défaite).

Aujourd'hui, il a son propre camp à Pathumthani, le Sangtiennoi Gym. Il entraîne son fils, Moses Sangtiennoi qui est devenu aussi un grand champion. Ainsi que la star Thanonchaï Thor Sangtiennoi et beaucoup d'autres combattants.

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Sangtiennoi par KO)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Ramon Dekkers (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Sangtiennoi)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Chanchaï Sor Thamrangsee (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Sangtiennoi)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Orono Por Muang Ubon (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Sangtiennoi)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Ankaradech Por Pao In (Stadium du Radja 1995, victoire de Sangtiennoi)

 

Sangtiennoi Sor Rungroj vs Jongsanan Fairtex (Stadium du Lumpinee, victoire de Sangtiennoi)

 

Silapathai Jockygym

ศิลปไทย จ๊อกกี้ยิม

Date de naissance : 23 novembre 1974

Ville de naissance : Udon Thani (Région Nord-Est)

Team : Jocky Gym

Titre : Champion du Radja en 108 lbs (1992), Champion du Radja en 118 lbs (1993), Champion du Radja en 122 lbs (1994)

Adversaires qu'il a battu : Samkor Kietmontep, Veeraphol Sahaprom, Karuhat Sor Supawan, Lakhin Wassantasit, Boonlay Sor Thanikul (KO), Kaensak Sor Ploenchit, Prabseuk Sitnarong, Chootin Por Thawatchai, Komkiet Sor Thanikul, Chaidej Keatchansing, Paidang Lersakgym, Komson Saknarin (KO), Duansongpong Por Pongsawang, Chamophet Ha Phalang

Signe Particulier : Silapathai a commencé très tôt la boxe, il a fait son premier combat à 10 ans pour le camp Kietnolat situé à Udon Thani. A 12 ans, il a intégré le célèbre camp Jocky Gym de Bangkok, Silapathai a fait toute sa carrière pour ce camp mythique qui comprenait à l'époque des champions tels que Chadet, Somrak, Robert, Rolek, Wangvisep, Patong.

Surnommé « Jomsoklap » (Le coup de coude retourné fatal), un surnom qui lui a été attribué à 17 ans lorsqu’il a battu par KO le champion du Radja Komson Saknarin avec un coup de coude retourné en 1991 au stadium du Radja.

Silapathai était également appelé « Jomtip 116 nat » (Le front kick au 116 coups) car il maîtrisait cette technique à merveille. Silapathai est considéré comme l’un des plus grands techniciens de sa génération. Khru Pipa, l’entraîneur en chef du Jocky Gym dit de Silapathai qu’il a été pour lui le meilleur boxeur du Jocky Gym jusqu’à maintenant.

Silapathai a remporté son premier titre du Radja en 1992 contre Vilakorn, la ceinture en 108 lbs. Une ceinture qu'il a aussi conquit en 118 lbs en 1993 et en 122 lbs en 1994. Le 27 avril 1994, au stadium du Radja, il a ravit la ceinture du Radja en 122 lbs au multiple champions Chamophet Ha Phalang.

Silapathai a effectué 190 combats pour 160 victoires, 27 défaites et 3 matchs nuls. Il a combattu principalement au stadium du Radja où il a fait 60 combats. Ainsi que 6 matchs au stadium du Lumpinee et 6 matchs au stadium d'Omnoi.

Silapathai est maintenant entraîneur au camp Jocky Gym, un camp qui a été acheté par l'ancienne légende des rings française Jean-Charles Skarbowsky qui a représenté ce camp pendant plusieurs années. Le camp se nomme aujourd'hui, le « Skarbowsky Gym ».

 

Silapathai Jockygym vs Boonlay Sor Thanikul (Stadium du Radja, victoire de Silapathai par KO)

 

Silapathai Jockygym vs Veeraphol Sahaprom (Stadium du Radja 1993, victoire de Silapathai)

 

Silapathai Jockygym vs Lakhin Wasantasit (Stadium du Radja 1993, victoire de Silapathai)

 

Silapathai Jockygym vs Karuhat Sor Supawan (Stadium du Radja 1994, victoire de Silapathai)

 

Silapathai Jockygym vs Chamophet Ha Phalang (Stadium du Radja 1994, victoire de Silapathai pour la ceinture du Radja)

  

Somrak Khamsing

สมรักษ์ คำสิงห์

สมรักษ์ ศิษย์อรัญ

Date de naissance : 16 janvier 1973

Ville de naissance : Non Sombun dans la province de Khon Kaen (Région Nord-Est)

Team : Sit Aran Gym

Titre : Médaille d'Or de boxe anglaise aux Jeux Olympiques en 1996, N° 1 du stadium du Lumpinee (1991), N° 1 du stadium du Radja (1991)

Adversaires qu'il a battu : Chamophet Ha Phalang, Chatchanoy Chaoayroy, Changnoi Sirimongkon, Kukrit Sor Nayaim, Sakmongkol Sitchuchok, Boonlay Sor Thanikul, Panomrung Sit Sowapor, Suwitlek Sor Sakaorat (KO), Anantasak Phayutaphum, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth

Signe Particulier : Formé par son père, un ancien boxeur, Somrak vient d'une famille de boxeur. Son grand frère Somrot Khamsing (Pimalan Leksitalat) fut un grand champion qui était parmi les meilleurs mondiaux de sa catégorie en Muay Thai et en boxe anglaise. Il a été champion d’Asie et quart de finaliste aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996.

Somrak a fait son premier combat à 7 ans, il s’entraînait au camp Sor Kingstar à Khon Kaen, un camp qui formera plus tard la légende Saenchai. A 11 ans, Somrak intègre le camp Sit Aran à Bangkok, un camp qui a formé des champions tels que Soming, Pimthong, Tamrawee, Jocky Sitkanpai. Son nom de combattant était Pimaranlek Sit Aran, ce n'est que plus tard qu'il prendra le nom de combattant de Somrak Khamsing lorsqu'il combattra en boxe anglaise. Ensuite, Somrak a représenté le fameux camp Jocky Gym pendant plusieurs années pour finir au camp Kietpetch, le camp du Promoteur du Lumpinee Chun Kietpetch.

Somrak est resté pendant longtemps N° 1 en 126 lbs au stadium du Lumpinee et du Radja mais n'a jamais eu l'occasion de combattre pour une ceinture de l'un de ces prestigieux stadiums. Pourtant, il a battu pratiquement tous les grands champions de l'époque.

Somrak Khamsing (parfois appelé Somluck Khamsing) est une véritable légende vivante en Thaïlande. Son palmarès est phénoménal autant en Muay Thai qu’en boxe anglaise avec 300 combats en Muay Thai et 200 combats en boxe anglaise. Ses techniques de Muay Thai étaient spectaculaires, parfois proche du Muay Boran.

En boxe anglaise, il est le premier boxeur Thaïlandais à avoir remporté une médaille d’Or aux Jeux Olympiques. Comme le grand champion Samart Payakaroon, Somrak s’est aussi essayé au cinéma et à la chanson ce qui le rend encore plus célèbre dans son pays.

Somrak a monté son propre camp dans le quartier de Bangkapi, le Somrak Gym (Thor Thepsuthin Gym).

 

Somrak Khamsing vs Boonlay Sor Thanikul (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Somrak)

 

Somrak Khamsing vs Kukrit Sor Nayaim (Stadium du Lumpinee 1991, victoire de Somrak)

 

Somrak Khamsing vs Suwitlek Sor Sakaorat (Stadium du Lumpinee 1995, victoire de Somrak par KO)

  

Superlek Sor Isaan

ซุปเปอร์เล็ก ศรอีสาน

ซุปเปอร์เล็ก ช.สวัสดิ์

Date de naissance : 21 mars 1969

Ville de naissance : Ubon Ratchathani (Région Nord-Est)

Team : Sor Sumalee Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 122 lbs (1989), Champion du Lumpinee en 126 lbs (1993)

Adversaires qu'il a battu : Mathee Jaydeepitak, Cherry Sor Wanich (KO), Jareonthong Kietbanchong, Nuengsiam Keatwichean (KO), Sirimongkol Kiatbanchong, Phon Narupaï, Kaona Bualuangprakanphai, Rittichai Lookchaomaesaitong, Grandprixnoi Muangchayaphum, Dokmaï Por Pongsawang, Sanpetch Lukrangsit (KO), Phetsayam Kietsingnoi (KO), Nuathoranee Thongraja, Chandet Sor Prantalay (KO)

Signe Particulier : Superlek s’entraînait et combattait pour le célèbre camp Sor Sumalee à Ubon Ratchathani, un camp dans lequel il est resté jusqu'à la fin de sa carrière. Dans ce camp, il y avait aussi les grands champions Lamnamoon, Deachkalon, Panomrunglek et Jompoblek.

Son style de combattant était « Muaymat » (Fort en poing), surnommé « Aymat Rimot » (Le coup de poing correct), Superlek était un terrible frappeur avec des low kicks meurtriers, il a détruit beaucoup d'adversaires avec ses poings et ses low kicks de bûcheron.

Superlek a battu deux fois par KO le grand champion Cherry Sor Wanich, une fois au deuxième round et une fois au cinquième round.

Superlek a rencontré trois fois la terreur hollandaise Ramon Dekkers avec deux victoires et une défaites, défaite au Lumpinee en 1990, victoires au Lumpinee en 1991 et 1994. C'est contre Ramon Dekkers que Superlek a touché la plus grosse bourse de sa carrière qui c'est élevée à 250 000 baht.

Superlek a également battu à l'Anniversaire du Roi le grand champion français Manu N'toh.

Ce grand champion est malheureusement décédé en 2013 suite à une intoxication sanguine (Septicémie).

Le fils de Superlek est devenu un champion qui combat aujourd’hui dans les plus grands stadiums de Bangkok, il a 26 ans et se nomme Padsaenlek Rachanon, il s’entraîne et combat pour le fameux camp Rachanon Gym.

 

Superlek Sor Isaan vs Jareonthong Kiatbanchong (Stadium du Lumpinee, victoire de Superlek)

 

Superlek Sor Isaan vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee 1992, victoire de Superlek par KO)

 

Superlek Sor Isaan vs Nuathoranee Thongraja (Stadium du Lumpinee, victoire de Superlek par arrêt sur blessure)

  

Thedkiat Sitthepitak

เทอดเกียรติ ศิษย์เทพพิทักษ์

Date de naissance : 29 août 1970

Ville de naissance : Satuek dans la province de Buriram (Région Nord-Est)

Team : Nong Kee Pahuyuth Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 122 lbs (1989), Champion du Lumpinee en 126 lbs (1990)

Adversaires qu'il a battu : Rot Lukrangsee, Boonlong Sor Thanikul, Panomrunglek Chor Sawad, Phetdam Lukboraï, Jareonthong Kietbanchong, Rajasak Sor Worapin, Jack Kiatniwat, Sanit Wichitkriangkrai, Sangtiennoi Sor Rungroj, Cherry Sor Wanich, Nuathoranee Thongraja, Superlek Sor Isaan, Oley Kiatoneway, Robert Kaennorasing, Orono Por Muang Ubon, Rainbow Sor Prantalee, Charndet Sor Plantalay, Jongsanan Fairtex (KO)

Signe Particulier : Thedkiet de son vrai nom Somkid Crearone était un superbe Fimeuu (Technicien) qui a enchanté les parieurs pour ses combats tactiques et techniques. Thedkiet a eu beaucoup de surnoms de combattant mais celui qui le correspondait le mieux est « Rachanheang Lumpinee » (Le Roi du Lumpinee).

Thedkiet a été formé au fameux camp Nong Kee Pahuyuth, le camp de Maître Pramote Haymook. Le camp des champions Namkabuan, Nampon et Hansuk. Et bien que Thedkiet s’entraînait avec son camarade Namkabuan, chose rare, les deux champions du même camp se sont affrontés au stadium du Lumpinee avec une victoire aux points de Namkabuan. Un match dans lequel Namkabuan a été méchamment ouvert au front.

Thedkiet a remporté la ceinture du Lumpinee en 122 lbs le 7 novembre 1989 contre le grand champion Superlek Sor Isaan.

Puis, Thedkiet a battu un autre grand champion des années 90 pour la ceinture de champion du Lumpinee en 126 lbs. Le 23 mars 1990, il a vaincu Phetdam Lukboraï. Thedkiet a défendu victorieusement sa ceinture notamment contre la star des années 90, Oley Kiatoneway. Thedkiet a conservé son bien pendant plusieurs années, il a perdu son titre face au champion Mathee Jaydeepitak.

 

Thedkiat Sitthepitak vs Oley Kiatoneway (Stadium du Lumpinee, victoire de Thedkiat pour la ceinture du Lumpinee)

 

Thedkiat Sitthepitak vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee, victoire de Thedkiat)

 

Thedkiat Sitthepitak vs Orono Por Muang Ubon (Stadium du Lumpinee 1996, victoire de Thedkiat)

 

Thedkiat Sitthepitak vs Jongsanan Fairtex (Stadium du Lumpinee, victoire de Thedkiat par KO)

 

Thedkiat Sitthepitak vs Nuathoranee Thongraja (Stadium du Lumpinee, victoire de Thedkiat)

  

Veeraphol Sahaprom

วีระพล สหพรหม

Date de naissance : 16 novembre 1968

Ville de naissance : Kaeng Khoi dans la province de Saraburi (Région Centre)

Team : Nakornloung Promotion Gym

Titre : Champion du Radja en 108 lbs, Champion du Radja 112 lbs, Champion du Radja en 115 lbs, Champion du Monde WBA et WBC de boxe anglaise en 118 lbs

Adversaires qu'il a battu : Keawmorakot Praynan (KO), Noppadet Sor Rewadee (KO), Burlek Pinsinchai (KO), Dennuah Denmoree (KO), Duangsompong Por Pongsawan (KO), Samson Isaan (KO), Langsuan Phanyuthaphum (KO), Silapathai Jocky gym (KO), Dokmayphay Por Pongsawan, Sukhothai Thaksimeter, Chatchainoi Chawraiaoy, Colalek Sor Thanikul (KO), Chain Pinsinchai (KO), Samernoi Tor Boonlert (KO), Paruhatlek Sitchunthong

Signe Particulier : Veeraphol de son vrai nom Thiraphon Samranklang est né dans la région de Saraburi mais il a grandi à Nakhon Ratchassima (Région Nord-Est).

Surnommé « Phayak Naa Kroeum » (Le Tigre à la face grave) et « Death Mask » (Le masque mortuaire) car lorsqu'il combattait sur le ring son visage ne dégageait aucune émotion, il était impassible durant tout son combat.

Veeraphol fait partie des plus gros puncheurs des années 90, il a battu par KO des pointures de la discipline comme Keawmorakot Praynan, Noppadet Sor Rewadee, Burlek Pinsinchai, Deaneuha Deanmolee, Duangsompong Por Pongsawan, Samson Isaan, Langsuan Phanyuthaphum, Silapathai Jocky gym (Pour la ceinture du Radja), Samernoi Tor Boonlert (Pour la ceinture du Radja). Veeraphol a remporté sa première ceinture du stadium du Radja à 19 ans en 1987, la ceinture du Radja en 108 lbs. En 1988, il a gagné la ceinture du Radja en 112 lbs puis plus tard en 115 lbs.

Veeraphol qui avait fait le ménage dans sa catégorie en Muay Thai s'est orienté en boxe anglaise où il a fait une carrière exceptionnelle avec 72 combats professionnels pour 66 victoires dont 46 par KO, 4 défaites et 2 nuls. Il a remporté la ceinture de champion du Monde dans deux fédérations la WBC et la WBA.

Veeraphol est l'un des rares boxeurs à avoir battu par KO le taureau Samson Isaan en 1993 au stadium du Lumpinee.

Veerapol a ouvert un restaurant à Chaiyaphum dans la région Nord-Est, l'établissement se nomme « Raan Champ Lok » (Le restaurant du champion du monde).

 

Veeraphol Sahaprom vs Langsuan Phayutaphum (Stadium du Radja, victoire de Veeraphol par KO)

 

Veeraphol Sahaprom vs Silapathai Jockygym (Stadium du Radja, victoire de Veeraphol par KO)

 

Veeraphol Sahaprom vs Samson Isaan (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Veeraphol par KO)

 

Veeraphol Sahaprom vs Burlek Pinsinchai (Stadium du Radja 1994, victoire de Veeraphol par KO)

 

Wangchannoi Sor Palangchai

วังจั่นน้อย ส.พลังชัย

Date de naissance : 30 mai 1967

Ville de naissance : Lopburi (Région Centre)

Team : Sor Palangchaï Gym

Titre : Champion du Lumpinee en 118 lbs, Champion du Lumpinee en 122 lbs

Adversaires qu'il a battu : Samart Payakaroon, Jirapong Sitkorayuth, Kongtoranee Payakaroon, Chatchai Payseethong, Jaroensap Kietbangchong, Keansak Sor Ploenchit, Nomtuanlek Ha Phalang, Karuhat Sor Supawan, Superlek Sorn Isaan, Oley Kiatoneway, Samransak Muengsurin, Cherry Sor Wanich (KO), Matee Jedeepitak, Langsuan Phanyuttapum, Chamophet Ha Phalang, Nampon Nong Kee Pahuyuth, Namkabuan Nong Kee Pahuyuth (KO), Khaona Sor Kietalingchan

Signe Particulier : Son nom réel est Arporn Sophap, les parents d'Arporn ont donné naissance à quatre enfants, quatre garçons dont Wangchannoi a été le benjamin de la famille. Le petit dernier, Arpon, était le plus teigneux des frères, à l'école il se bagarrait souvent. Alors, l'un de ses grands frères qui pratiquait la boxe lui a enseigné l'Art du Muay Thai pour canaliser sa fougue.

A l'âge de 10 ans, il a fait son premier combat sous la coupe de son grand frère qui sera son entraîneur pendant plusieurs années.

Le jeune Wangchannoi a vite été repéré par l'un des plus gros promoteurs du moment, Songchai Ratanasuban. Songchai l'a fait venir à 15 ans dans la région de Bangkok et l'a prit dans son écurie de champion déjà bien garnie.

Mais Wangchannoi est un boxeur instable, il n'arrivait pas à rester longtemps dans un camp de boxe d’entraînement. Durant sa longue carrière, Wangchannoi a été un peu un vagabond des camps de Muay Thai, en allant d'abord au camp Dechrat, puis au célèbre camp Muangsurin, ensuite au camp Kietsingnoi, Kietbanchong et Sor Khet Talingchan, pour terminer enfin au camp Sitchang.

Wangchannoi a remporté la ceinture du Lumpinee en 118 lbs face au redoutable Nampon Nong Kee Pahuyuth.

Puis, en 122 lbs, il a gagné la ceinture du Lumpinee contre Superlek Sor Isaan, ce titre il l'a gagné aussi ensuite contre Nomtuanlek Ha Phalang, Karuhat Sor Supawan et Chatchai Payseethong.

Wangchannoi a effectué dans sa carrière 300 combats avec 267 victoires dont plus de 40 remportées par KO, 30 défaites et 3 nuls.

Son combat le plus dur, il l'a fait face à la légende vivante des rings, Samart Payakaroon. Un combat difficile pour Wangchannoi car les superbes tip (Front kick) de Samart l'ont beaucoup gêné, de plus Wangchannoi était plus petit que son adversaire. Mais Wangchannoi a réussi à vaincre le Roi Samart qui faisait son dernier combat sur les rings thaïlandais, le 10 mai 1989, au stadium du Lumpinee.

Wangchannoi est l'un des rares boxeurs qui a battu la star des années 80, Samart Payakaroon. Pour son combat contre Samart, Wangchannoi a touché une bourse de 260 000 bahts.

Wangchannoi a été une terreur des rings dans les années 90, cet immense combattant possédait la foudre dans ses poings. Mais il était aussi très fort avec ses coups de genoux, ses low kick et ses coups de coude, c'était un boxeur complet, un incroyable puncheur.

Wangchannoi était surnommé « Wonderman » par les aficionados du Muay Thai. Mais les fans de Muay Thai en Thaïlande l'avaient surtout surnommé « Aymat 33 Wee » (Le coup de poing fulgurant en 33 secondes). Car Wangchannoi a « éteint la lumière » à beaucoup de ses adversaires. Ce surnom lui a été attribué après son combat mémorable contre le légendaire Namkabuan Nong Kee Pahuyuth. Wangchannoi a terrassé Namkabuan au 1er round en 33 secondes avec un terrible uppercut gauche à la mâchoire.

Les deux champions se sont retrouvés pour la revanche et après un combat acharné Wangchannoi a battu de nouveau Namkabuan mais aux points.

Wangchannoi a toujours fait des combats violents, les parieurs adoraient son style puissant et fonceur, il a fait beaucoup de combats avec des dumpans importants comme contre le grand champion Oley Kiatoneway où le dumpan en jeu était d'un million de bahts, dumpan remporté par le clan de Wangchannoi.

En 1993, Wangchannoi a été élu « Meilleur boxeur de l'année » par « l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand).

Aujourd'hui, Wangchannoi est devenu entraîneur. Il a ouvert également une boucherie avec sa femme dans la région du Nord Est à Maha Sarakham, ville dans laquelle il habite désormais.

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Samransak Muangsurin (Stadium du Lumpinee 1989, victoire de Wangchannoi)

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Namkabuan Nong Kee Pahuyuth (Stadium du Lumpinee 1990, victoire de Wangchannoi par KO)

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Kaensak Sor Ploenchit (Stadium du Lumpinee 1993, victoire de Wangchannoi)

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Karuhat Sor Supawan (Stadium du Lumpinee 1994, victoire de Wangchannoi pour la ceinture du Lumpinee)

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Cherry Sor Wanich (Stadium du Lumpinee, victoire de Wangchannoi par KO)

 

Wangchannoi Sor Palangchai vs Langsuan Phayutaphum (Stadium du Lumpinee, victoire de Wangchannoi)

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium