WARRIORS NIGHT X

MUAY THAI SHOW

CENTRE ÉVÉNEMENTIEL

92400 COURBEVOIE

DIMANCHE 27 JANVIER 2019

 


 

La dixième éditions du fameux « Warriors Night » s'est déroulée sans accroc. Le show, organisé par la fédération AFMT de Jo Prestia, présentait comme d'habitude un affrontement entre une délégation thaïlandaise et des champions français. Malgré, la pluie et le froid, le dimanche familial sacré des Français, les gens sont venus en nombres pour assister à cet événement, la salle Événementiel de Courbevoie était pleine. Le spectacle a enchanté le public.

La pesée de cette belle soirée de pur Muay Thai a eu lieu la veille dans le restaurant Siam Siam situé au cœur du 13ème arrondissement de Paris. L'équipe thaïlandaise n'était pas dépaysée dans le plus grand quartier asiatique de France, seule la chaleur moite de leur pays manquait aux combattants du Siam.

 

PESÉE DU WARRIORS NIGHT 10

 

Lors de la soirée on a pu apercevoir beaucoup d'anciens champions autour du ring comme Farid Rezzag, Philippe Cantamessi, Mohamed Jami, Jean-Marie Merchet, Kamel Chouaref, Tidiani Biga, Djimé Coulibaly, et bien sûr notre pionnier de la boxe thaï en France, Master Roger Paschy. Les anciennes gloires thaïlandaises des rings en France étaient également présentes avec Lamkong, Soudareth et Youssop.

Le show a été commenté en direct sur la chaîne RMC Sport 4 par un duo improvisé, le commentateur Kamel Khemili et le grand champion Azize Hlali. Car le célèbre commentateur Kamel Jemel ne pouvait être présent.

Sur les cinq affrontements, l'équipe française a remporté trois victoires. Les champions thaïlandais n'ont obtenu que deux matchs nuls !

 

PRÉSENTATION DES ÉQUIPES DE BOXEUR AVEC LES HYMNES NATIONAUX

 

 

L'INCONTOURNABLE SPEAKER DANIEL ALLOUCHE THE VOICE

 

LE PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION AFMT JO PRESTIA

 

LES ORGANISATEURS DE LA SOIRÉE, JO PRESTIA ET JACQUES MAURI, LE SPEAKER DANIEL ALLOUCHE THE VOICE

 

 

LES CHARMANTES ROUNDS GIRLS

 

LES FIGHTS :

 

Pour chauffer le public, le gala a débuté par un combat féminin en junior et un combat en classe B. En junior, Melany De Lago du Team BMTC a battu Elta Vinet du Team Nakmuay gym. En 80 Kg, Younouss Batly a exécuté au premier round Tony Escudero.

 

 

FRANCE CONTRE THAÏLANDE

 

MATHIAS PHOUNTOUCOS vs PHETKAIEKO 13 COINS GYM - 63 Kg 500

 

Mathias Phountoucos devait normalement rencontrer Jomhod Sitkhongvej. Il a finalement affronté Phetkaieko 13 Coins Gym, un thaïlandais qui s’entraîne au fameux camp 13 Coins Gym de Bangkok, le camp de la star Sangmanee Sor Tienpo. Phetkaieko était déjà venu combattre en France, au gala Warriors Night 9, à Nanterre, il avait rencontré le jeune Adam Larfi qui l'avait battu aux points. Phetkaieko est un combattant dur au mal, il possède des middles puissants. Son match face à Adam Larfi avait été très équilibré.

Face à Mathias Phountoucos le thaïlandais semblait un peu fatigué, peut être le froid ou le décalage horaire ont perturbé ce combattant. Mais le français a fait le match parfait contre ce solide boxeur. Mathias Phountoucos a été offensif dès le premier round. Il a bien touché la jambe gauche du thaïlandais qui a changé de couleur au fil des rounds. Phetkaieko a fait un bon travail en corps à corps mais pas assez pour déstabiliser la boxe technique du français, projection, balayage, enchaînement pieds et poings, Mathias Phountoucos s'en est vraiment donné à cœur joie. Premier victoire pour la France !

 

  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO1
  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO2
  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO3
  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO4
  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO5
  • PHOUNTOUCOSVSPHETKAIKEO6

 

MEHDI ZEGHDANE vs PHETNARIN SAKTANEE - 63 Kg 500

 

Mehdi Zegdane devait rencontrer initialement Lookman Fongjangchonburi, un grand champion qui a souvent combattu à la TV7. Mais le Thaïlandais ne viendra pas en France comme d'autres de son camp. La faute au manager des Thaïlandais qui n'a pas voulu venir en France à cause des problèmes de manifestations que connaît actuellement la France.

L'organisateur Jo Prestia a dû trouver rapidement des remplacements de haut niveaux pour son événement. Ce n'est vraiment pas facile d'organiser une soirée de boxe, jusqu'au dernier moment les ennuis peuvent arriver. Il faut vraiment rendre hommage à tous les organisateurs Français qui se démènent pour monter des plateaux de Muay Thai en France, quelques soit le niveau de l'organisation.

C'est le champion Phetnarin qui a remplacé Lookman. Phetnarin Saktanee compte 89 combats pour 54 victoires. Phetnarin s’entraîne au camp Sathian Muaythai Gym à Bangkok. Phetnarin est un gros encaisseur qui aime la bagarre. Phetnarin a battu, au gala La Nuit Des Challenges, le 15 décembre 2018 à Saint Fons, le redoutable Brandon Viera après une terrible bataille où Brandon Viera a été ouvert gravement au nez et stoppé par l'arbitre. Une semaine après son fight en France, Phetnarin a combattu au stadium Max Muay Thai et il a remporté la ceinture Hero Champion Challenger contre Yodarwut Petchrambo.

L'expérimenté Phetnarin a subit dès le premier round les assauts violents de Mehdi Zeghdane. Le Thaïlandais a chambré le français, en essayant de calmer le rouleau compresseur qui avancait sur lui. Mais rien n'y a fait, le Muay Bouk Mehdi Zeghdane était inarrêtable.

Malgré des beaux coups de coude et High Kick de la part du Thaïlandais, Mehdi Zeghdane a asphyxié son adversaire. Au deuxième round, Mehdi Zeghdane frappe au corps le Thaïlandais qui est compté. Phetnarin, touché dans son orgueil, est reparti tout de suite à la guerre. Le Français a placé un magnifique crochet du gauche au menton qui a électrocuté le Thaïlandais. Le « Taureau du 77 » a fait fort, il gagne par KO ce duel de frappeur. Le protégé de Nicolas Subileau continu son ascension au plus haut niveau avec sa troisième victoires consécutives ! 2 à 0 pour la France !

 

  • ZEGHDANEVSPHETNARIN1
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN2
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN3
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN4
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN5
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN6
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN7
  • ZEGHDANEVSPHETNARIN8

 

ADAM LARFI vs FAPRAJAK SATHIAN MUAYTHAI GYM - 63 Kg 500

 

Faprajak s’entraîne au camp Sathian Muaythai Gym à Bangkok. Faprajak a combattu en France au gala La Nuit Des Challenges le 15 décembre 2018, il a perdu par arrêt sur blessure contre le grand champion Dylan Salvador. Une semaine après son fight en France, Faprajak a combattu au Max Muay Thai de Pattaya où il a battu Sornpitsanu Siajordiet, le 22 décembre 2018.

La première reprise est un round d'observation, à la thaï. Le français place tout de même une belle projection. Ensuite, Faprajak est plus offensif, il travaille bien, marque ses points, touche avec ses genoux. Adam « Noi » est trop attentiste, il bloque bien mais ne remise pas assez. La troisième reprise est plus animée, Adam Larfi touche durement le Thaïlandais avec de belles techniques en coup de coude. Faprajak réplique par des puissants middles. Le match est équilibré. Au quatrième round, les deux combattants nous offrent une grosse guerre, c'est à toi à moi. Dans le round final, malgré un pressing constant du Thaïlandais, c'est Adam Larfi qui finit mieux. Il place de superbe High Kick et Front Kick au visage de Faprajak, et le projette deux fois à terre. Les juges donneront un match nul pour ce combat très serré.

 

  • LARFIVSFAPRAJAK1
  • LARFIVSFAPRAJAK2
  • LARFIVSFAPRAJAK3
  • LARFIVSFAPRAJAK4
  • LARFIVSFAPRAJAK5

 

IBRAHIM KANOUTE vs SITHRAK NAKORNCHOKCHAI - 72 Kg

 

Ibrahim Kanouté devait rencontré Fahmankorn Sithpasuk. Mais il a affrontera finalement le jeune Thaïlandais Sithrak Nakornchokchai qui s’entraîne au camp 13 Coins à Bangkok.

Sithrak, 18 ans, n'est pas resté longtemps sur le ring, juste quelques minutes. Au premier round, Ibrahim Kanouté, après un bel enchaînement, a crucifié le Thaïlandais avec un coup de genoux chirurgicale au foie. Sithrak a mis beaucoup de temps à se relever. La France remporte sa troisième victoire contre la Team Thaïlandaise !

 

 

MOHAMED SOUANE vs KONGJAK POR PAO IN – 72 Kg

 

Kongjak (Champion du Radja, Champion d'Omnoi, Champion du Monde WMC et WPMF) est un grand champion de 32 ans qui possède 226 combats à son actif avec 180 victoires. Après avoir représenté le camp Por Pao In pendant des années, Kongjak s’entraîne aujourd'hui au camp 13 Coins à Bangkok.

C'est la troisième fois que Kongjak va combattre au Warriors Night. Le Thaïlandais a battu Djimé Coulibaly au Warriors Night 3 et Ibrahim Kanouté au Warriors Night 9.

Pour son dernier combat en Europe, en octobre 2018, Kongjak a perdu contre le terminator Youssef Boughanem au gala Phoenix 10 Muay Thai à Bruxelles pour la ceinture de champion du monde WBC et ISKA en – 72 Kg 500. Le 25 novembre, à Bangkok, au Muay Thai Super Champ, après une bataille titanesque Kongjak a perdu aux points face au jeune brésilien Matheus Pereira.

Mohamed Souane rencontre le plus expérimenté des champions de l'équipe Thaïlandaise. Mais le guerrier « Saï Saï » en a vu d'autres avec des affrontements contre les pointures Sakeddao Phetpayathai (Défaite), Keaw Fairtex (Défaite), Singsuriya Mor Ratanabandi (Victoire), Phetmorakot Wor Sangprapaï (Défaite) et Noppakrit Kor Kampanart (Victoire).

L'entame du premier round se fait par un échange de middle puissant entre les deux adversaires. Le Thaïlandais est un peu plus offensif au deuxième round. Mohamed Souane reste timide sur ses attaques. La troisième reprise est plus équilibrée, balayage du Thaïlandais, projections du Français. Mohamed Souane revient dans le combat en mettant des coups de coude qui font mouche. Le round suivant, les deux boxeurs s'envoient tour à tour des middles explosifs. Mais en vieux renard des rings, Kongjak gère bien son match en maîtrisant les assauts du Français. Mohamed Souane fini très fort le dernier round en plaçant un beau Tip pleine face et un joli coup de genoux sauté. Verdict de ce combat. Match nul !

 

  • SOUANEVSKONGJAK1
  • SOUANEVSKONGJAK2
  • SOUANEVSKONGJAK3
  • SOUANEVSKONGJAK4

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium