Interview de ARTEM LEVIN par Serge TREFEU (2011)

 

 

Serge TREFEU : Bonjour Artem, merci de m’accordez cette interview. Tu es né et tu as grandi dans quelle région de la Russie ?

ARTEM LEVIN : Je suis né et j’ai grandi dans la ville Sibérienne de Prokopyievsk

Vers quel âge tu as commencé la boxe ?

J'ai adoré le basket-ball depuis l’âge de 6 ans, mais quant mes frères ont fait de la boxe, je savais que je deviendrais un boxeur à 10 ans. C'était indiscutable. Et quand j'ai eu 10 ans, l'âge où un enfant peut venir au club,  j'ai rejoint l'équipe de boxe…

Dans ta région la boxe Thaï était développée lorsque tu as commencé ?

Pas vraiment

Enfant tu étais plutôt bagarreur ou pas du tout ?

J'étais un garçon actif, mais pas un petit dur

Comment tu as découvert la boxe ?

J'ai deux frères aînés, qui m'avaient dit que je devrais être un boxeur puisque j'ai été dans l'âge de raison. On n'a pas considéré d'autres options. Je savais que ce serait mon avenir de toute façon

Pourquoi tu as choisi ce sport ?

J’ai toujours aimé la boxe. Quand nous avons trouvé un club où il y avait de la boxe thaïe occasionnellement, nous avons choisi ce sport. Il a été clair que le muay thay était une discipline complète et qu’il pouvait être utilisé dans la rue. Cela a été le coup de foudre : des techniques diverses, la puissance des combattants, l'histoire antique, tout étaient charmants…

Parle-nous de ton tout premier club, quel a été ton entraîneur ?

Oleg Petrovski a été mon premier entraîneur. Mon club est toujours le même (Kuzbass Muay Thai Gym). C'est le plus vieux dans cette ville. M. Vitaly Miller est mon entraîneur à présent. Nous sommes ensemble depuis 12 ans. Il est celui qui m'a formé, et avec qui  je gagne de nouvelles victoires

Le Muay Thai est bien connu maintenant en Russie est ce qu’il y a beaucoup de gala dans le pays ?

Non, pas beaucoup. Il n'y a pas autant que nous voudrions

Les russes aiment la boxe thai, ils connaissent bien ce sport aujourd’hui ?

Le Muay thaï va être une discipline Olympique. Ainsi, le muay thaï sera supposé être un sport populaire et intéressant. La Russie n'est pas une exception. Et si nous avons un intérêt, il y aura ses fans et ses experts

Quand tu as débuté, est ce qu’il y a eu des champions qui t’on influencé par leur boxe pour la suite de ta carrière ?

Le remarquable maître de Muay thaï Grigory Drozd a été un exemple. Il vient de ma ville natale Prokopyievsk. Ses accomplissements dans ce sport ont été incroyables à l’époque. Et j’ai toujours eu de la sympathie pour le grand champion Roy Jones Jr.

Tu as beaucoup combattu en amateur quel titre tu as gagné en amateur ?

Je n'ai pas de record amateur. Je rivalisais beaucoup et je suppose qu'il y a des records plus solides. Mes titres principaux sont : 5 fois Champion du Monde, 3 fois Champion d’Europe. Mes adversaires sont les combattants les plus forts dans ma catégorie, ils sont connus dans le monde entier

Quel souvenir tu gardes des championnats du Monde Amateur ?

C'est une chose rare de rassembler tout les meilleurs combattants en même temps à un seul endroit. On peut faire beaucoup de contacts utiles. Chaque concurrent supporte le test de dureté. Les championnats du monde sont perçus comme le festival du sport. J’ai beaucoup de sensations lors de cet événement

Tu combats uniquement en Muay Thai ou parfois aussi dans d’autres disciplines comme le Kick Boxing ou le K1 ?

Le Muay thaï est ma discipline, mais si je reçois des offres intéressantes du K-1, je les prends et je ferais le spectacle. Je suis un professionnel

Tu as commencé dans quelle catégorie la boxe et dans quelle catégorie tu combats aujourd’hui ?

D'abord en 67kg, maintenant en mi-lourd, c'est-à-dire 79 kg

En professionnelle, quels sont les titres que tu as gagnés et contre qui ?

Le titre Intercontinental WMC contre le russe Alexander Stetsurenko, le titre Européen EMF contre le portugais Vitor Pereira, Qualification du Contender 2 Russe contre le biélorusse Vitaly Gurkov, le titre de Champion du Monde It’s Show Time contre le marocain Lhoucine Ouzgni 

En Professionnelle combien tu as effectué de combat, combien de victoire et de défaites ?

39 victoires (29 par KO), 10 aux points,  3 défaites

Tu as combattu en Thaïlande, combien tu as fais de combat en Thaïlande ?

J'ai fais 10 combats Pro et en amateur je ne sais plus combien…

En quelle année tu es allé la première fois en Thaïlande ?

En 2005 pour les Championnats du Monde Amateur

Dans quel camp tu as été t’entraîner ?

Au plus grand de Thaïlande le WMC à Ko-Samui

Quels sont les champions thaïlandais que tu as affrontés ?

Yodsaenklai Fairtex (1 victoire, 1 défaite), Surrasak Pakkhothakang (victoire), Tum Madsua (victoire), Nonthanon Por Pramuk (victoire), Nonsai Sirisuk (victoire), Asanai Peniran (victoire). Et mon prochain combat sera contre Kaoklai Kaennorasing

Que penses-tu des combattants thaïlandais ?

La particularité principale des combattants thaïs c’est que le muay thaï est leurs raison de vivre, ce n’est pas pareil pour les Européens. Le Muay thaï est presque une occasion de faire un bout de chemin dans la vie. C’est donc dur de rivaliser avec des combattants thaïs supérieurs…

Tu as affronté deux fois le meilleur thaïlandais en 75 Kg Yodsenklai, tu perds une fois (Par KO) et  tu gagnes une fois contre lui (aux points), que penses-tu de lui?

Je voudrais le retrouver, mais nous sommes dans des catégories de poids différentes maintenant

Tu as fais de grand combat face à des champions comme Dmitry Valent, Emil Zoraj, Dmitry Shakuta que penses tu de ces adversaires ?

Je respecte tous mes adversaires sur le ring. Chacun est devenu une étape dans ma carrière, chacun a valu des victoires et l'obtention de leurs titres

En amateur tu as rencontré des boxeurs français comme Jonathan Camara, Sidibe Cheick, que penses-tu des combattants français ?

L'équipe nationale française participe constamment aux championnats internationaux. Les combattants ont un bon niveau

Tu connais des champions français ?

A part ceux mentionné, je connais Gregory Choplin, Jerome Le Banner

L’un des meilleurs français en 77 Kg est Grégory Choplin, souhaiterais tu le rencontrer ?

Je combats avec les meilleurs, oui bien sur

Aimerais-tu venir boxer en France ?

Oui j’adore voyager

En 2010 à Amsterdam tu as gagné le titre de Champion du Monde It’s Show Time en 77 Kg contre le hollandais Ouzgni, comment tu as trouvé l’ambiance des soirées en Hollande et que penses tu des combattants hollandais ?

Une autre école, un autre niveau. Il y avait un excellent spectacle, mais je pense que les combattants russes peuvent rivaliser avec les hollandais à leurs niveaux

Tu vas bientôt rencontrer le thaïlandais Kaoklai Kaennorasing pour un titre de Champion du Monde WBC, tu connais Kaoklai, il a battu des champions étrangers au K1 Lourds, c’est un grand champion, quelle sera ta tactique de combat face à lui ?

Le Team Kaoklai pourrait lire l’interview. Je préférerais ne pas divulguer des informations qui fausseraient la prévisibilité du combat…

Quels sont les champions de Muay Thai de ta catégorie qui sont pour toi les meilleurs actuellement dans le monde ?

Mon opinion, ce sont les combattants thaïs qui deviennent les meilleurs champions. Ils sont au sommet du classement !

Est-ce qu’il y a un adversaire en particulier que tu aimerais rencontrer aujourd’hui ?

Non je suis prêt à combattre tout le monde. Je respecte tous les combattants

Ton combat le plus dur de ta carrière c’était contre qui ?

Mes deux combats contre Yodsaenklai étaient les plus durs. Tant physiquement que mentalement. Le premier combat, parce qu'il s'est trouvé que c'était ma seule défaite par KO, le deuxième, parce c’était contre le même adversaire qui m’avait fait perdre ce record. Je devais gagner d'une façon cruciale. Ce fût une dure victoire. J’ai reçu le prix national d’Art Martiale pour cette victoire !

Qui est pour toi aujourd’hui après la Thaïlande le pays le plus fort en boxe thaï ?

Les combattants biélorusses, hollandais et ukrainiens

Actuellement tu t’entraînes où et avec quels sparring partners ?

À Prokopyievsk et les sparring-partners sont nombreux dans le Team Kuzbass. Des champions nationaux et européens m'aident à me préparer. Ce serait dur sans leur aide, jusqu'ici les sparrings me rendent plus fort et les camarades obtiennent l'expérience et de nouvelles compétences. Nous apprenons l'un de l'autre

En Russie l’hiver il fait très froid, tu es habitué à faire des entrainements dans le froid avec souvent les joggings à l’extérieur, lorsque tu vas combattre dans un pays chaud par exemple en Thaïlande, c’est difficile de s’acclimater rapidement aux conditions ou cela ne te pose jamais de problème ?

Les Siberians ne remarquent pas le gel. Les étrangers ont peur de notre temps glacial. Si ont fait référence à l'histoire, c'est l'hiver russe qui nous a aidés à gagner des batailles. Je me suis habitué aux fuseaux horaires et aux changements météorologiques et je peux facilement m’adapter aux conditions

Quelles sont les techniques que tu aimes le plus faire sur le ring ?

Les genoux et les coups de coude

Quels sont tes points forts ?

Secret commercial

Et tes points faibles que tu aimerais améliorer ?

Je ne vois pas de points faibles, mais des voies pour le perfectionnement. Le côté pour s'améliorer peut toujours être trouvé

Tu aimes faire le Show sur le ring, danser et narguer ton adversaire, c’est une façon de le déstabiliser psychologiquement ?

Oui c’est cela

On te surnom « Le Lion », d’où te vient ce surnom ?

C'est mon nom de famille conjugué. J'essaye au mieux d’y correspondre sur le ring

Aujourd’hui tu gagnes bien ta vie grâce au Muay Thai ?

Oui. Grâce au Muay Thai beaucoup de portes et d’opportunités ce sont ouverts pour moi

Quand sont tes prochains combats pour 2011, contre qui ?

Je suis concentré sur ma prochaine rencontre pour le titre Mondial WBC contre Kaoklai 

Quels sont tes projets pour 2011 ?

J’essayerai de prendre beaucoup de titre et je ferai plusieurs stages en voyageant à travers le monde

Merci beaucoup pour cette interview et CHOOKDEE

Merci à toi. Bonne Chance !

 

Artem Levin a tout raflé en amateur, 5 titres de Champions du Monde, un record !

De par sa grande expérience en amateur il est devenu maintenant l’un des tout meilleurs mondiaux en professionnelle. Sa boxe imprévisible et surtout son punch terrible déstabilisent ses adversaires. Il vient de battre le redoutable Kaoklai Kaennorasing et devient ainsi le nouveau Champion du Monde WBC en – 79 Kg !

 

ARTEM LEVIN

Taille : 1m90

Poids : 80 Kg

Nombre de combats: Professionnel : 42. 39 victoires (29 KO). 3 défaites

Titre : Professionnel :Champion du Monde WBC (2011). Champion du Monde It’s Show Time (2010). Vainqueur du Tournoi Asia Contendeur 2 (2008). Champion Intercontinental WMC (2007). Champion d’Europe EMF (2007)

Amateur : Champion des Jeux Mondiaux Sport Accord (2010). Champion d’Europe IFMA (2010). Champion des jeux mondiaux TAFISA IFMA (2008). Champion du Monde IFMA (2007). Champion du Monde IFMA (2006). Champion du Monde WMF (2006). Champion du Monde WMF (2005). Champion de Russie IFMA (2003)

Club : Kuzbass Muay Thai Gym

 

08_contenderRussia_009
165542_160300367349683_127427080637012_304585_3239483_n
167238_160300467349673_127427080637012_304594_8012439_n
167830_160300444016342_127427080637012_304592_6919049_n
30085_118574821515651_100000894014198_102615_5511014_n
5573_256692625321_255913220321_8443455_4540947_n
59863_109370002456266_100001498014059_75107_7914158_n
59863_109370009122932_100001498014059_75109_1475119_n
59863_109370019122931_100001498014059_75112_1229475_n
61221_109369839122949_100001498014059_75092_4813234_n
artem-levin
artem-levin2
levin1
levin2
Levin3
01/15 
start stop bwd fwd

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium