Interview de STEEVE CYTHERE par Serge TREFEU (2013)



 

 

Serge TREFEU : Bonjour Steeve comment ça va, tu peux te présenter aux lecteurs qui ne te connaisse pas  ?

Steeve CYTHERE : Bonjour je m'appelle Steeve Cythere, j'ai 30 ans, je suis du club MTGL (Muay Thai Gym Lamentin) en Martinique, je suis affilié aussi au club Haute Tension de Vitry, je viens de remporter le championnat de France en classe A en – 75 Kg en Muay Thai...

Tu as la boxe commencé à quel âge ?

Cela fait 8 ans que je pratique, j'ai commencé un peu tard à 22 ans mais avant j'ai toujours fait des sports de combats, j'ai fait 7 ans de judo et 2 ans de karaté...

Le corps à corps tu connais bien alors avec la pratique du judo ?

Oui ça va le corps à corps je connais bien, différemment mais je connais bien (Rire)...

Dans quel club tu as commencé la boxe ?

Au MTGL en Martinique, j'ai commencé par le Kick Boxing où j'ai pris quelques titres en Martinique puis j'ai fais du Muay Thai et j'ai pris le titre de champion de France en classe C en 2009

STEVE A L’ENTRAÎNEMENT AU MUAY THAI GYM LAMENTIN !

STEVE CYTHERE AUX PAOS AVEC SON COACH PAUL-EMILE LIBER !

Tu es toujours rester dans ce club ?

Non je suis partis en métropole pendant près de 5 ans au club Haute Tension de Jean-Marie Merchet et maintenant je suis revenu chez moi en Martinique...

SAMIR AHROUR, JEAN-MARIE MERCHET, RÉMY PARIOT, STEEVE CYTHERE

STEVE CYTHERE A L’ENTRAÎNEMENT AU CLUB HAUTE TENSION !

 

Combien tu as fais de combat jusqu'à maintenant ?

J'ai fais 31 combats pour 28 victoires et 3 défaites

Quels sont les titres que tu as remportés ?

En Muay Thai, j'ai gagné la ceinture de champion de France classe C en 2009, la ceinture de champion de France classe B en 2011, la ceinture de champion de France classe A en 2013 et une ceinture de Champion des Caraïbes en 2011 !

Contre qui tu as remporté la final des championnats de France en classe A ?

Contre Rodolphe Merine, un combattant d'Alsace que j'avais déjà rencontré en classe B, je l'avais battu en quart de final des championnats de France en 2011, et là on s'est retrouvé pour la final des championnats de France classe A qui c'est déroulée sur l’Île de La Réunion en mai 2013...

Dans quelle catégorie tu combats ?

En – de 75 Kg mais je peux descendre à 72 Kg...

Quels sont les combattants connus du circuit français que tu as rencontré ?

Je n'ai pas vraiment rencontré encore des « grosses têtes » mais depuis deux ans en classe A dans ma catégorie j'ai rencontré pratiquement tout le monde, après dans la Caraïbe j'ai affronté un champion du Surinam, très fort, mais qui n'est pas très connu en France surtout en Hollande...

Tu as fais combien de combat en Martinique ?

Pas énormément, j'ai surtout combattu en métropole et en Thaïlande aussi, en Martinique je me souviens de deux combats importants, un contre le champion du Surinam et un autre pour le titre de champion de la Caraïbe...

S'est plus difficile de combattre à haut niveau en Martinique par rapport à la Métropole ?

Oui s'est un peu difficile dans le sens où la-bas on a plus de facilité pour combattre, ici l'organisation est différente et le combattant en classe A sont difficile à trouver, en Muay Thai en Martinique il n'y en a pratiquement pas...

Il y en a dans les autres Îles de la Caraïbe ?

Oui, d'abord au Surinam, au Curaçao, à Saint-Martin, en Guadeloupe aussi notre île sœur mais bizarrement je n'ai pas rencontré encore de combattant guadeloupéen !

Tu es allé t’entraîner en Thaïlande ?

Oui j'ai été deux fois en Thaïlande, pour mon dernière séjour je suis resté plus de trois mois où je me suis entraîné à Phuket au célèbre camp Singpatong avec Num, là où Damien Alamos s’entraîne, ce fut une très belle expérience...

Tu as combattu en Thaïlande ?

Oui j'ai combattu à Phuket au Patong Stadium, au Bangla stadium et à Bangkok au stadium du Lumpinee, trois combats avec deux victoires et une défaite...

Comment s'est passé ton combat au Lumpinee ?

J'ai perdu aux points car j'ai dû perdre 5 kilos en 6 heures pour rencontré un adversaire, comme il y avait des promoteurs en jeu, je n'ai pas voulu annuler le combat à cause du poids, donc j'y suis allé quand même mais j'ai perdu aux points...

Cela été tout même une bonne expérience de combattre dans ce stadium mythique ?

Déjà d’où je viens de la Caraïbe s'est déjà magique d'aller en Thaïlande au Lumpinee, alors en plus y combattre il a fallu que je me pince pour me réveiller avant d'aller combattre, s'était un rêve !

Quels sont tes combattants thaïlandais préférés ?

Comme beaucoup de monde Buakaw, l'artiste du ring, j'aime bien aussi Yodseanklai, j'aime bien sa boxe dure, Sayok aussi, ils combattent dans ma catégorie donc je m'y intéresse, puis Seanchai, lui c'est un magicien, il boxe pas, il s'amuse, quand on le voit boxer s'est impressionnant, aussi j'aime bien Penaik et Pentai du Singpatong, deux grands champions...

Tu t'es entraîné avec Penaik et Pentai ?

Oui avec Penaik et Pentai, Pentai il est tout petit mais au corps à corps il est impressionnant, c'est un guerrier, j'ai appris beaucoup de chose avec eux, et ils sont très gentils, supers accueillants !

Tu es resté combien de temps au Singpatong ?

J'y suis resté trois mois, j'ai dû partir précipitamment à cause d'une vilaine blessure...

Tu as fais d'autres camp en Thaïlande ?

Je me suis entraîné à Koh Samui au Super Pro, un camp touristique c'était un peu l'usine, et au camp Thai Pinyo, un petit camp vraiment super, les entraîneurs te font progresser, ils sont à l'écoute, une bonne expérience ce camp...

Est ce que tu aimerais retourné en Thaïlande ?

Maintenant que je suis rentré aux Antilles c'est plus difficile d'y aller, de la métropole c'est plus facile d'aller en Thaïlande, mais avec le club on espère faire des stages en Thaïlande, on recherche d'ailleurs des sponsors, et qui dit stage en Thaïlande dit combat car s'est facile de combattre rapidement la-bas, j'aimerais combattre de nouveau en Thaïlande et si j'avais un gros combat ici aux Antilles, pourquoi pas me préparé en Thaïlande pour ce combat...

Tu es né en Martinique ?

Non je suis né à Paris dans le 15 ème, je suis venu en Martinique tout petit et j'ai grandi au Lamentin, je suis toujours resté dans la ville du Lamentin s'est pour cela que je m’entraîne au Muay Thai Gym du Lamentin, je suis fidèle à ma ville (Rire) !

Quel est ton travaille actuellement ?

En fait j'ai été à Paris pour finir mes études, j'ai finalisé mon master en management et stratégie en entreprise, et maintenant je suis revenu au source ici pour travailler, je suis directeur technique administratif d'une société d'assistance aux personnes à mobilité réduite, entreprise qui se trouve à l'aéroport du Lamentin, toujours au Lamentin (rire)

Tu arrives à concilier le travail avec ton sport de haut niveau ?

Justement par rapport à mon statut au niveau de la gestion, comme s'est une entreprise familiale, j'ai des horaires assez flexibles, je peux m'adapter, je garde mon rythme comme j'avais lorsque je m’entraînais en métropole, je m’entraîne tous les jours, après si j'ai un combat, je peux m’entraîner aussi en plus deux fois par jour, il n'y a pas de problème, je pourrais gérer mes horaires...

Qui sont tes entraîneurs en Martinique ?

J'ai repris avec mes anciens coach qui m'ont fait débuté, qui sont Paul-Emile Liber, Harry Volny-Anne et Patrice Gontrand, ce sont trois coachs complémentaires, un qui est là pour pousser mentalement, un autre pour la technique, un pour le physique, on ne peut pas faire sans les trois...

Tu tournes avec quels sparrings à la salle ?

Je prends les anciens sparrings partners que j'avais, c'est vrai que cela ne tourne pas autant qu'en métropole car au club Haute Tension j'avais Tchétché, Samir, Krim Hamitech, Rémy Pariot « Funky la crevette », Abdel, avec beaucoup de monde, la-bas il y a matière pour tourner, ici c'est différent mais je m'adapte...

En tout cas en Martinique tu as le climat tropical comme en Thaïlande c'est un bon conditionnement pour se préparer pour combattre en Thaïlande ?

Oui effectivement c'est comme en Thaïlande, il fait très chaud, humide et lourd, on transpire beaucoup, on perd des litres d'eau, mais c'est excellent pour le corps à corps, et comme je disais à mes entraîneurs en métropole, Krim et Jean-Marie (Merchet), la technique je l'ai acquise, donc je me prépare physiquement ici, je serai toujours prêt, si j'ai un combat pour la métropole je serais prêt physiquement, la technique on pourra la finaliser la-bas juste avant le combat !

Jean-Marie peut te trouver des combats en Métropole ?

Oui tout à fait, dès qu'il a des propositions il me positionne comme si j'étais toujours la-bas...

Est ce que tu as des adversaires que tu voudrais rencontré en particulier ?

Franchement au niveau où je suis arrivé je n'ai plus rien à perdre j'ai tout à gagner, je prendrais n'importe qui, j'irai au charbon, je suis ouvert à toute proposition !

En 75 Kg il y a de très bons combattants dans ta catégorie, l'un des meilleurs est Yohan Lidon, tu aimerais l'affronter ?

Justement Krim m'en parlait juste avant que je parte en Martinique, il me disait Lidon c'est un cogneur, et je pense que cela ferai un bon combat contre toi, pour moi ce serait un honneur de l'affronter, j'ai suivi sa carrière, et ce serait un grand nom que je rencontrerai !

Après la ceinture classe A de champion France, la logique serait une ceinture de champion d'Europe ?

Oui j'attends les propositions et pourquoi pas une ceinture mondiale, je prends toutes les propositions, je veux combattre !

Quels sont tes objectifs pour 2013/2014 ?

Combattre souvent dans la Caraïbe car il y a des bons combattants, les combattants du Surinam sont très forts, il y a des plateaux qui se montent au Surinam, au Curaçao, il y a déjà des dates de prévues pour des combats, mais mon objectif final c'est de combattre pour une ceinture européen ou mondiale, j’espère avoir des opportunités...

Tu veux ajouter quelque chose ?

Le Muay Thai compte beaucoup pour moi c'est devenu un mode de vie, cela m'a remis « dans le droits chemin », à un moment j'ai eu un petit moment de déviance, le Muay Thai m'a redonné une conduite, j'ai repris les études et je suis arrivé en Master, je suis diplômé, j'ai une bonne situation, le Muay Thai m'a donné pas mal de bonne chose...

En plus tu représentes la Martinique en tant que champion de Muay Thai, tu dois être fier ?

Oui je véhicule une certaine image auprès des jeunes, lorsque je fais mon footing ils sont là à essayer de me doubler pour me montrer qu'ils sont présent (Rire), c'est bien cela les tire vers le haut, mais en Martinique le Muay Thai n'est pas un sport valorisé, il n'est pas assez médiatique, ici c'est le cyclisme, le foot, les sports mécaniques, le jet ski, les sports nautiques, la plage, la mer, il y a tous ce qui va avec (Rire) !

Le Muay Thai n'est pas encore assez développé comme sur l’Île de La Réunion ?

Oui à La Réunion ils organisent des gros galas, ils font venir des grosses têtes d'affiches, la-bas j'ai pu rencontré Fabio Pinca, Abdelah Mabel, tous ses champions qui ne sont jamais venus ici en Martinique pour combattre car en Martinique il n'y a pas assez de gala juste un ou deux par an, c'est peu, pourtant il y a un bon vivier de boxeurs ici mais ils n'ont pas les opportunités, ils combattent beaucoup seulement dans les inters-clubs, il n'y a pas assez de compétiteurs donc le niveau a tendance a stagné, en plus le MMA nous fait de l'ombre maintenant, même des jeunes qui faisaient du Muay Thai sont partis s’entraîner dans des clubs qui font du Free Fight, c'est à la mode en ce moment, ils ont tous vu les combats à l'UFC, on n'est pas loin des États-Unis ici...

Merci pour l'interview et chookdee pour tes futurs combats !

Merci Serge, chookdee à toi !

Steeve Cythère est un combattant technique à la condition physique irréprochable, les combattants antillais sont très valeureux sur le ring, ils l'ont prouvé à maintes reprises. Frédéric Bellonie, multiple champions du Monde de Kick Boxing et de Boxe Française et Eddy Saban, grand champion de Muay Thai sont originaires de La Martinique, ce sont des combattants reconnus à travers le monde. Aujourd'hui, Steeve Cythère souhaite prendre la relève de ses illustres champions pour représenté avec fierté son île, avis à tous les promoteurs de la métropole, Cythère est prêt et il a faim de combats !

STEEVE CYTHERE

Poids : 75 Kg

Taille : 1m75

Nombre de combat : 31. 28 victoires 3 défaites

Titres : Champion de France classe A (2013), Champion de France classe B (2011), Champion de France classe C (2009), Champion des Caraïbes (2011)

Team : MTGL ET HAUTE TENSION

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium