Interview de KRONGSAK PRAKONG-BORANRAT

par Serge TREFEU (2010)

 

 

Serge TREFEU : Bonjour Krongsak et merci pour cette interview. Tu as commencé très tôt la boxe thai, c’était vers quel âge ?

KRONGSAK PRAKONG-BORANRAT : Bonjour, oui j’ai débuté la boxe à 10 ans. Au début c’était plus de l’amusement avec la famille à Khon Kean. Puis à 10 ans, j’ai été dans un temple à Bangkok et là ce sont les moines qui m’ont formé au Muay Thai…

Ensuite tu es allé dans un camp ?

Oui j’étais au camp Sithwatong puis au camp Sakkasel et enfin au camp Nathirawong

Tu as fais ton premier combat vers quel âge ?

Vers 11 ans

Tu as rapidement combattu dans les grands stadium de Bangkok ?

J’ai fais mon premier combat au stadium du Lumpinee à 14 ans

Combien tu as fais de combat au stadium du Lumpinee ?

A peu près une centaine de combats…

Et au stadium du Radja ?

Pareil une centaine, j’ai dû faire environ 200 combats sur les deux stadiums de Bangkok !

 

 

 

Quels sont les champions les plus connus que tu as rencontrés en Thaïlande ?

J’en ai rencontré beaucoup, Sagat Petchyindee , « Fanta » Attapong, Kaopong Sittichuchai, Ped Noi, Samart Prasanmit, Savaynoi, Payap Panchai…

Les plus connus sont Sagat et Diesel Noi. Sagat je l'ai battu trois fois. Dieselnoi je l’ai rencontré deux fois. La première fois nous avons fait match nul et tout le monde a dit que j’avais gagné, la deuxième fois j’ai perdu aux points. J’ai battu aussi Somsong aux points…

Quels a été le champion thaïlandais le plus dur que tu as affrontés ?

Diesel Noi a été le plus difficile à combattre car il était très grand. Mais je pense que c’est Kaopong Sittichuchai le plus dur car il était très technique et très puissant. Ces middles m’ont fait très, très mal. Il était aussi très fort en poing. Après son combat contre moi il a d’ailleurs gagné une médaille d’argent en boxe anglaise aux Jeux Olympique de Los Angeles en 1984 !

En quelle année tu es arrivée en France ?

Je suis venu en France en 1986

Tu as rencontré quel combattant la première fois que tu es venu en France ?

J’ai combattu contre le hollandais Rick Varthorst après j’ai rencontré le hollandais Orlando Wiet puis je suis retourné en Thaïlande et début de l’année 1988 j’ai rencontré Rob Kaman…

 

 

 

Avant de rencontrer Rob Kaman tu connaissais sa réputation de champion ?

Oui bien sûr !

Tout le monde le connaissait en Thaïlande, c’est l’un des premiers étrangers à mettre KO des champions thaïs. Ses low kick et ses poings étaient réputés déjà !

 

 

 

Ton combat contre lui a été très dur car tu avais 9 kilos de moins que lui, comment tu as réussi à le battre ?

Oui contre Rob Kaman c’était l’un de mes plus durs combats. Au deuxième round il m’a touché, j’étais KO debout mais heureusement j’ai été sauvé par le gong. Ensuite j’ai évité ses poings grâce à mon corps à corps car Kaman ne maîtrisait pas cette technique, je crois que mes techniques de coudes l’ont aussi perturbée…

Tu as affronté beaucoup de champion hollandais en Europe ?

Oui Kaman, Wiet, Druif, Hypolite, Varthorst…

 

 

 

A l’époque tu as rencontré aussi plusieurs champions français, tu te souviens de ces champions ?

Oui bien sûr. J’ai rencontré Stéphane Nikiéma deux fois, Guillaume Kerner, André Panza, Pascal Scalp

Quel champion français t’a opposé le plus de difficulté ?

Contre Nikiéma c’était dur car il avait une super condition et il avançait tout le temps, et moi je n’avais plus la même condition que celle de mes 20 ans. Contre Panza c’était aussi difficile car il était très courageux…

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Ma victoire sur Rob Kaman !

Et le pire ?

Mon combat contre Mustapha Laksem, c’était en Kick Boxing, j’ai couru après lui pendant tout le combat. Il m’a donné mal à la tête, il ne voulait pas combattre, c’était vraiment un mauvais combat…

Combien tu as fais de combats dans toute ta carrière ?

Plus de 300 combats…

Combien de victoire par KO ?

Environ une cinquantaine

Quelle était ta technique préférée en combat ?

J’aimais beaucoup le corps à corps et les coups de genoux surtout le genou gauche. Puis quand je suis arrivée en France après j’aimais bien aussi les techniques avec les poings

Tu as combattu en boxe anglaise ?

En Thaïlande j’ai été quatre fois champion amateur en boxe anglaise !

Maintenant que tu as fini ta carrière, tu es devenu entraîneur, depuis combien de temps tu donnes des cours ?

Cela fait longtemps que je donne des cours. Quand je combattais à l’époque je donnais déjà des cours au Lamy Gym chez Roger Paschy…

Aujourd’hui tu as ton club ?

Oui le Paris Muay thai ou Krongsak Muay Thai qui est au quai St Bernard près de la gare d’Austerlitz

 

 

 

Tu as créé aussi une ligne de vêtement tu peux nous en parler ?

Ce sont des vêtements pour les sportifs, des tee shirts, des survêtements, la marque s’appelle « KRONGSAK » vous pouvez trouver les modèle sur le site www.krongsak.com

Quels sont tes projets pour cette année ?

Là je viens de monter un petit restaurant dans le 13ème arrondissement de Paris. Je vais faire des stages de Muay Thai bientôt aussi…

Tu as fais récemment un stage avec Danny Bill ?

Oui Danny c’est mon ami, on a fait un stage ensemble à Bangkok au camp 13 Coin Resort au mois d’août, cela c’est bien passé

Tu retournes souvent chez toi en Thaïlande ?

Oui j’y vais souvent d’ailleurs j’aimerais monter un camp à Bangkok, je suis entrain de prendre des contacts là bas pour réaliser ce projet…

Khop Khoun Maak Khrap (Merci beaucoup) pour cette interview

Khop Khoun Khrap (Merci)

 

 

Krongsak est une véritable légende des rings. Il a affronté les plus grands champions thaïlandais de sa génération, Sagat Petchyindee , « Fanta » Attapong, Kaopong Sittichuchai, Ped Noi, Samart Prasanmit, Savaynoi, Payap Panchai, Diesel Noi, Somsong, la liste est longue…

Combattant unique sa maîtrise des techniques de corps à corps et de coups de coudes était exceptionnelle, elle lui a permis d’imposer sa loi sur les rings européen lorsqu’il est venu finir sa carrière en France. En Europe personne n’a réussi à battre « le Professeur » !

Il a battu les meilleurs boxeurs hollandais et français des années 90. Kaman, Varthorst, Wiet, Druif, Hypolite, Nikiéma, Kerner, Panza, Scalp aucuns de ces grands champions n’a pu terrasser le « King » !

 

KRONGSAK PRAKONG-BORANRAT

Poids : 70 Kg

Taille : 1m75

Nombre de combat : 300. 50 KO !

Titre : 6 fois Champion du Monde de Boxe Thaï. 3 fois Champion du Monde de Kick Boxing

Sitweb : www.krongsak.com

 

KRONGSAK CONTRE KAMAN UN COMBAT CULTE 

 

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium