LES CHAMPIONS DE MUAY THAI

ET LA BOXE ANGLAISE EN THAÏLANDE

by Serge TREFEU (2016)







Au pays du Muay Thai, la boxe anglaise (Muay Sakone) fait aussi partie de la culture pugilistique thaïlandaise. Beaucoup de camps de Muay Thai en Thaïlande sont spécialisés en boxe anglaise. Certains ont produit plusieurs grands champions comme les camps Petchyindee, Galaxy, Sityodtong, Sor Ploenchit ou Chuwattana. En Thaïlande, la boxe anglaise et la boxe thaï sont fusionnelle, la plupart des boxeurs ont commencé d'abord par pratiquer le Muay Thai avant de s'orienter vers une carrière dans le noble Art...



LE GALAXY GYM EST UN CAMP DE CHAMPIONS "MUAY MAT" (FORT EN POING) QUI A PRODUIT 7 CHAMPIONS DU MONDE DE BOXE ANGLAISE



La Thaïlande est vraiment une nation forte en boxe anglaise, car depuis les années 60, énormément de champions ont brillé dans ce style de boxe. Avec les boxeurs des Philippines, du Mexique et du Japon, les boxeurs thaïlandais font partie des pays qui dominent le circuit mondiale dans les petits catégories. Beaucoup ont remporté le titre de champion du Monde professionnel et quelque uns sont même devenus des légendes de la boxe anglaise comme l’immense champion Khaosai Galaxy qui a marqué l'histoire de ce sport. Khaosai était un véritable destructeur, un puncheur hors norme, à tel point que l'on le surnommait le « Tyson Thaï ».

Il a fait une petite carrière en Muay Thai sous le nom de Sohla Saenghom mais Niwat Laosuwanwat son manager de toujours a rapidement décelé le potentiel énorme qu'avait Sohla avec ses poings. Niwat a changé son nom de nakmuay et l'a nommé Khaosai Galaxy. Khaosai est une petite montagne près de Petchaboun dans le nord de la Thaïlande, Niwat voulait un symbole qui représente la force pure pour son poulain. Et Galaxy était le nom du camp de Niwat. Khaosai est donc vite passé à la boxe anglaise et a fait son premier combat professionnel en 1980 avec une victoire par KO. Sa carrière ensuite fut phénoménale car sur 48 combats professionnels, il a remporté 47 victoires dont 41 par KO, un record unique.

Khaosai ne s'est incliné qu'une fois, aux points, contre Sakda Saksuree pour son 7ème combats. En 1984, il a gagné la ceinture de Champion du Monde WBA des Super-Mouche (52 Kg) contre le dominicain Eusebio Espinal, victoire par KO. Puis, il va défendre 19 fois son titre (16 victoires par KO) et rester invaincu jusqu’à la fin de sa carrière en 1991. En 1999, Khaosai Galaxy, pour l'ensemble de sa carrière, a été admis dans le classement très sélect du « International Boxing Hall of Fame » qui inclus des légendes comme Mike Tyson, Muhamed Ali, Sugar Ray Leonard ou Julio César Chavez !

 

KHAOSAÏ GALAXY CHAMPION DU MONDE WBA PENDANT 7 ANS

 

KHAOSAÏ GALAXY ET SAMART PAYAKAROON, DEUX LÉGENDES VIVANTES DES RINGS

 

Depuis les années 60 jusqu’à aujourd'hui, la Thaïlande a engrangé près de 50 champions du Monde thaïlandais dans les quatre grandes fédérations que sont la WBC, la WBA, la WBO et l'IBF.

Voici la liste de ces grands champions de boxe anglaise professionnelle :

 

- Pone Kingpetch (Champion du Monde WBA en 1962, Champion du Monde WBC en 1963)

- Chartchai Chionoi (Champion du Monde WBC en 1968, Champion du Monde WBA en 1973)

- Burlek Chawanchay (Champion du Monde WBA en 1970)

- Venice Borkhorsor (Champion du Monde WBC en 1972)

- Saensak Muangsurin (Champion du Monde WBC en 1975)

- Netrnoi Sor Vorasingh (Champion du Monde WBC en 1978)

- Payao Poontarat (Champion du Monde WBC en 1983)

- Sot Chitalada (Champion du Monde WBC en 1984)

- Khaosai Galaxy (Champion du Monde WBA en 1984)

- Samart Payakaroon (Champion du Monde WBC en 1986)

- Samout Sitnarukorn (Champion du Monde IBF en 1988)

- Khaokor Galaxy (Champion du Monde WBA en 1988)

- Napa Kiatwanchai (Champion du Monde WBC en 1988)

- Muangchai Kittikasem (Champion du Monde IBF en 1989, champion du Monde WBC en 1991)

- Fahlan Lukmingkwan (Champion du Monde IBF en 1990)

- Pichit Sithbanprachan (Champion du Monde IBF en 1992)

- Ratanapol Sor Vorapin (Champion du Monde IBF en 1992)

- Chana Porpaoin (Champion du Monde WBA en 1993)

- Saen Sor Ploenchit (Champion du Monde WBA en 1994)

- Daorung Chuwattana (Champion du Monde WBA en 1994)

- Saman Sorjaturong (Champion du Monde IBF et WBC en 1995)

- Veeraphol Sahaprom (Champion du Monde WBA en 1995, champion du Monde WBC en 1998)

- Yokthai Sit Or (Champion du Monde WBA en 1996)

- Pichit Chor Siriwat (Champion du Monde WBA en 1996)

- Sirimongkol Singwangcha (Champion du Monde WBC en 1997)

- Chatchai Sasakul (Champion du Monde WBC en 1997)

- Wandee Singwancha (Champion du Monde WBC en 1998)

- Sonpitchai Pitsanura (Champion du Monde WBA en 1999)

- Medgoen Singsurat (Champion du Monde WBC en 1999)

- Pongsaklek Wonjongkam (Champion du Monde WBC en 2001)

- Yoddamrong Sithyodthong (Champion du Monde WBA en 2002)

- Yodsanan Sor Nanthachai (Champion du Monde WBA en 2002)

- Eagle Den Junlaphan (Champion du Monde WBC en 2004)

- Ratanachai Sor Vorapin (Champion du Monde WBO en 2004)

- Somsak Sithchatchawal (Champion du Monde WBA en 2006)

- Oleydong Sithsamerchai (Champion du Monde WBC en 2007)

- Denkaosan Kaovichit (Champion du Monde WBA en 2008)

- Poonsawat Kratingdaenggym (Champion du Monde WBA en 2009)

- Kwanthai Sithmorseng (Champion du Monde WBA en 2010)

- Ponsawan Kratingdaenggym (Champion du Monde WBA en 2011)

- Tepparith Kokietgym (Champion du Monde WBA en 2011)

- Suriyan Sor Rungvisai (Champion du Monde WBC en 2011)

- Kompayak Porpramook (Champion du Monde WBC en 2011)

- Pungluang Sor Singyu (Champion du Monde WBO en 2012)

- Srisaket Sor Rungvisai (Champion du Monde WBC en 2013)

- Amnant Ruenroeng (Champion du Monde IBF en 2014)

- Wanheng Menayothin (Champion du Monde WBC en 2014)

- Knockout CP Freshmart (Champion du Monde WBA en 2014)



QUATRE GRANDS CHAMPIONS THAÏLANDAIS DE BOXE ANGLAISE, PONGSAKLEK, CHATCHAI, MEDGOEN, SAMSON



 

La Thaïlande a produit également 22 champions du Monde thaïlandais en boxe anglaise professionnelle dans les fédérations mineurs de la WBF et de la WBU. De grands champions de Muay Thai ont conquis aussi un titre dans ces fédérations. L'un des plus connus est le puncheur Samson Isaan.

En Muay Thai, Samson a gagné les ceintures des deux grands stadiums de Bangkok en 1992, la ceinture du Lumpinee en 118 lbs contre Seanklay Sitkhruot (KO) et la ceinture du Radja en 115 lbs contre Lahkin Wasanpasit. Il a battu des champions tels que Keawmorakot Praynan (KO), Veeraphol Sahaprom (KO), Jomhodlek Rattanachoad, Jaroensak Kietnakhonechon (KO), Thongchai Thor Silachai, Chatchainoi Chowraioi...

Samson a été élu « Meilleur boxeur de l'Année » en 1991 par l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande (The Sport Writers Association of Thailand).



SAMSON ISAAN CHAMPION DU LUMPINEE, CHAMPION DU RADJA

 

 

Son nom de combattant en boxe anglaise était Samson Dutch Boy Gym, il a été invaincu en boxe anglaise avec 43 combats professionnels dont 36 remporté par KO. Samson a remporté le titre mondial WBF en 1994 et il l'a défendu 38 fois, personne n'a réussi à détrôner le taureau de Roi Et !

 

SAMSON ISAAN CHAMPION DU MONDE WBF

 

 

SAMSON DUTCH BOY GYM EN ACTION

  

 

Mais les champions de Muay Thai qui ont remporté des titres dans les fédérations les plus prestigieuses et réalisés une carrière exceptionnelle en boxe anglaise sont Saensak Muangsurin, Samart Payakaroon, Veeraphol Sahaprom, Yokthai Sit Or, Amnant Ruenroeng, Wangheng Meenayothin et Newlukrak Pagonponsurin.

Saensak Muangsurin (13 août 1950/16 avril 2009) est né à Petchaboun sous le nom de Bounsong Mansee, plusieurs de ses six frères étaient également des boxeurs. Bounsong a commencé sa carrière au camp Percharoen à Petchaboun et combattait sous le nom de Seansap Petcharoen. Puis, il a intégré le fameux camp Muangsurin à Bangkok et après avoir remporté les Jeux Asiatique en boxe amateur, il a changé de nom pour se nommer Saensak Muangsurin. Ensuite, il a fait pratiquement toute sa carrière pour le camp Muangsurin. Surnommé "Saytalaylok" (Le Gaucher destructeur), c'était un redoutable "Muay Mat" (Fort en poing) qui a remporté la ceinture du Lumpinee en 140 lbs contre Sorasak Sor Lukbouklo. Saensak, en Muay Thai, a affronté tous les grands champions de son époque tels que Wicharnoi Porntawee, Sirimongkol Luksiripat, Phud Lao Lek, Kondetch Lukbangplasoy, Pud Pad Noy Worawoot, Weesan Kriangkrayut, Kunpol Sakornpitak, Tamindong Looguthong...

En 1973, il a reçu le trophée de "Meilleur boxeur de l'année" donné par l'association des journalistes sportifs de Thaïlande.



SAENSAK MUANGSURIN CHAMPION DU LUMPINEE



Saensak a commencé à combattre en boxe anglaise en professionnel en 1974, et après seulement deux combats, il a rencontré l'espagnol Perico Fernandez pour le titre de champion du Monde WBC. Le 15 juillet 1975, il bat par KO Perico Fernandez et devient champion du Monde WBC en 140 lbs (- 63 Kg 500) !

Saensak défend son titre avec succès en battant le japonais Lion Furuyama mais le perd face à l'espagnol Miguel Velazquez. La revanche a lieu quatre mois plus tard, Saensak met KO l'espagnol et récupère sa ceinture WBC. Durant trois ans, Saensak va conserver son titre neuf fois avant de le perdre contre le coréen Sang Hyun Kim. Saensak a effectué 20 combats professionnels avec 14 victoires et 6 défaites, il a affronté de redoutable champion tel que le légendaire Tomas Hearns (Champion du Monde WBA, WBC, IBF) qui était invaincu à l'époque de leur affrontement, Saensak a perdu par TKO face à "Hit Man"...



SAENSAK MUANGSURIN CHAMPION DU MONDE WBC



 

Samart Payakaroon est né le 5 décembre 1962 au village de Klong Khet dans la province de Chachoengsao. Son nom de naissance est Samart Thipthamai.

Il est issu d'une famille nombreuse dont trois de ses frères étaient des boxeurs. Le plus grand des frères de la famille Thipthamai se nommait Manus surnommé Pee Toui. En tant que boxeur professionnel, c'est lui qui va apprendre la boxe à ses petits frères Sompong, Kongtoranee et Samart.

Les frères Thipthamai s’entraînaient chez eux et combattaient dans leur province sous le nom de « Lookhlongkhet ». Samart Lookhlongkhet fait son premier combat en 1972 à l'âge de 10 ans dans une fête de province près de chez lui, il bat Petaroon Sitnimit aux points et gagne 40 bahts.

Vers l'âge de 12 ans, il part dans la province de Chonburi près de Pattaya avec son frère Sompong, plus tard son frère Kongtoranee les rejoindra. Les frères Thipthamai s’entraînent au camp Payakaroon où Samart va effectuer une dizaine de combats pour ce camp. Puis, il intègre le camp Sityodthong, un camp qui appartenait à Maitre Yodthong Senanant. Samart va faire toute sa carrière dans le célèbre camp Sityodthong aux côtés de son grand frère Kongtoranee Payakaroon.

De 1980 à 1983, Samart est au sommet de son Art, il affronte les meilleurs de sa catégorie en 102 lbs, 108 lbs, 115 lbs et 126 lbs, et fait le vide dans chacune de ces catégories. En 1980, le 29 février, il bat Kongsamut Sor Tanikul et remporte sa première ceinture du Lumpinee en 102 lbs à seulement 17 ans. Le 11 novembre, il affronte Pounlak Sakniran pour la ceinture du Lumpinee en 108 lbs, Samart bat Pounlak aux points et remporte sa deuxième ceinture du Lumpinee. Le 31 mars 1981, au stadium du Lumpinee, il rencontre Singthong Prasopchai pour la ceinture du Lumpinee en 115 lbs, Samart devient champion du Lumpinee en 115 lbs. Et, le 13 octobre, au Lumpinee, il affronte Samingnoom Sitibountham pour la ceinture du Lumpinee, Samart remporte sa quatrième ceinture du Lumpinee dans la catégorie des 126 lbs.

Samart a affronté plusieurs fois des grands champions tels que Chamuakpet Ha Phalang (2 victoires, 1 défaite), Samransak Muangsurin (4 Victoires), Nampon Nongkee Pahuyut (2 victoires), Chavalit Sod Jitlada (6 Victoires), Paruehuslek Sitchunthong (2 victoires, 1 défaite, 1 nul), Bangkhlanoi Sor Thanikul (2 victoires, 2 défaites), Kitty Sor Thanikul (4 Victoires), Samingnoum Sitibountham (4 Victoires), Padetsuk Pitnurachan (4 Victoires) et Pounlak Sakniran (2 victoires) !

En Muay Thai, le « Tigre » n'a jamais été mis KO, il a perdu seulement aux points contre des pointures comme Diesel Noi Chor Thanasukarn, Chamuakpet Ha Phalang, Wangchanoi Sor Palangchai, Paruehuslek Sitchunthong et Bangkhlanoi Sor Thanikul...

Samart a obtenu trois fois le trophée de « Meilleur boxeur de l'Année ». Trophée décerné par la célèbre institution « The Sport Writers Association of Thailand » (l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande). Il a reçu ce prestigieux trophée en 1981, 1983 et 1988. Et, il a été élu meilleur boxeur de l’année en 1986 par le célèbre magazine international « The Ring » !

 

SAMART PAYAKAROON QUATRE FOIS CHAMPION DU LUMPINEE

 

Samart fait son premier combat professionnel en boxe anglaise, le 24 août 1982, à Bangkok, un combat qu'il remporte aux points face à son compatriote Netrnoi Sor Vorasingh (Champion du Monde WBC). Après 11 combats victorieux, le 18 janvier 1986, à Bangkok, Samart affronte le mexicain Lupe Pintor pour la ceinture de champion du Monde WBC en 122 lbs. Lupe Pintor vient de remporter le titre cinq mois auparavant. Le thaïlandais met KO le mexicain avec un superbe direct du gauche au cinquième round.

Samart défend son titre le 10 décembre à Bangkok où il met KO le mexicain Juan Meza. Mais le 8 mai 1987, en Australie, il perd sa ceinture WBC en étant mis KO par le redoutable australien Jeff Fenech qui est alors détenteur de la ceinture de champion du Monde IBF.

Le 11 septembre 1994, pour son dernier combat en boxe anglaise, Samart rencontre le puncheur du Venezuela, Eloy Rojas, pour la ceinture de champion du Monde WBA qui est détenu par Eloy Rojas. Le champion en titre bat Samart par KO au cinquième round.

Samart a fait 23 combats professionnels en boxe anglaise avec 21 victoires (12 KO) et 2 défaites. Il a effectué tous ses combats en Thaïlande sauf son championnat du Monde contre Jeff Fenech en Australie et un combat à Paris, le 20 juin 1986, contre l'américain Rafael Gandarilla, qu'il a remporté aux points.

 

SAMART PAYAKAROON CHAMPION DU MONDE WBC

 

Veeraphol Sahaprom de son vrai nom Teerapol Samranklang est né le 16 novembre 1968 à Kaeng Khoi dans la province de Saraburi mais il a grandi à Nakhon Ratchassima dans le nord-est de la Thaïlande. Son surnom de combattant était "Phayak Naa Kroeum" (Le Tigre à la face grave) et "Death Mask" (Le masque mortuaire) car lorsqu'il combattait sur le ring, son visage ne dégageait aucune émotion, il était impassible durant tout son combat.

C'est le grand promoteur du Radja Chujaroen Raveeramwong (Propriétaire du célèbre camp Chuwathana à Bangkok) qui a monté la fabuleuse carrière de Veeraphol Sahaprom.

Veeraphol a remporté trois ceintures du stadium du Ratchadamnoen, la première ceinture en 108 lbs contre Pewphong Sitbobai, la deuxième ceinture en 112 lbs face à Saimanoy Thor Bounlerd, et enfin, le 23 juin 1993, il a battu par KO la star de l'époque Silapathaï Jockygym (3 fois champion du Radja) pour la ceinture en 115 lbs. Le superbe technicien Silapathaï menait le combat aux points mais dans le dernier round Veeraphol a sorti un terrible crochet gauche qui a foudroyé son adversaire, Silapathaï a été évacué sur une civière...

Veeraphol fait partie des plus gros puncheurs des années 90, en Muay Thai, il a battu des pointures de la discipline comme Hippy Singmanee, Karuhat Sor Supawan, Dokmaypha Por Pongsawan, Keawmorakot Praynan (KO), Noppadet Sor Rewadee (KO), Burlek Pinsinchai (KO), Deaneuha Deanmolee (KO), Douangsompong Por Pongsawan (KO), Samson Isaan (KO), Langsuan Phanyuthaphum (KO) !



VEERAPOL A GAGNÉ TROIS CEINTURES DU STADIUM DU RADJA



VEERAPOL ÉTAIT AUSSI FORT EN TECHNIQUES DE PURES MUAY THAÏ

 

Veeraphol fait son premier combat professionnel en boxe anglaise le 2 décembre 1994 à Nonthaburi, il bat le philippins Joel Junio par KO et remporte le titre de champion WBC International en 115 lbs. Un an après, le 17 septembre 1995, il affronte le thaïlandais Daorung Chuwatthana qui détient la ceinture de champion du Monde WBA en 118 lbs. Veeraphol bat aux points Daorung et gagne sa première ceinture de champion du Monde WBA en 118 lbs. Mais le 28 janvier 1996, il perd son titre face au ghanéen Nana Yaw Konadu qui le met KO.

Deux ans après la perte de son titre WBA, le 29 décembre 1998, Veeraphol combat de nouveau pour le titre suprême. Au Japon, à Osaka, le thaïlandais met KO le japonais Joichiro Tatsuyoshi et remporte la ceinture de Champion du Monde WBC en 118 lbs. Durant sept ans, Veeraphol va défendre son titre WBC 14 fois avec succès, un véritable record. Il garde sa ceinture victorieusement dans des matchs qui ont lieu en Thaïlande et au Japon. Mais le 14 mai 2001, Veeraphol a défendu son trophée à Paris, au Palais des Sports, face au mexicain Ricardo Barajas qu'il a battu par KO avec un magnifique crochet droit au troisième round. Le speaker de la soirée parisienne était le célèbre speaker des soirées de boxe thaï, "The Voice" Daniel Allouche. Le thaïlandais perdra sa ceinture WBC, le 16 mars 2005 au Japon contre le japonais Hozumi Hasegawa. Veeraphol a fait 72 combats professionnels en boxe anglaise avec 66 victoires (46 KO), 4 défaites et 2 nuls.



VEERAPOL CHAMPION DU MONDE WBA



VEERAPOL CHAMPION DU MONDE WBC



Yokthai Sit Or de son nom Manit Klinmee est né à Chonburi le 25 décembre 1974, issu d'une famille de combattant il fait sa carrière dans le fameux camp Sit Or près de Pattaya. Son petit frère fut aussi un grand champion qui se nommait Tappaya et qui a remporté, en 140 lbs, 3 ceintures prestigieuses, la ceinture du Radja qu'il a conservé pendant 3 ans, la ceinture TV7 et la ceinture de Champion du Monde WMC. Yokthai est l'oncle des célèbres champions Ramba Somdet et Sudsakorn Sor Klinmee.

En 1994, Yokthai a remporté la ceinture du Lumpinee en 115 lbs. C'était un terrible puncheur qui a battu en Muay Thai des champions tels que Seagmorakot Sor Ploenchit (KO), Lamnamoon Sor Sumalee (KO), Rittidet Kerdpayak (KO), Nung Ubon Sitlertchai...

Le grand promoteur Songchai Ratanasuban lui avait donné le surnom de "Aymat Sayklonarok" (Le coup de poing du cyclone de l'enfer) !



YOKTHAI CHAMPION DU LUMPINEE



En 1994, Yokthai commence sa carrière professionnelle en boxe anglaise et après 10 combats victorieux il dispute un championnat du Monde WBA. Le 24 août 1996, il devient champion du Monde WBA en - 52 Kg en battant par KO le vénézuélien Alimi Goitia.Yokthai va défendre quatre fois son titre contre l'indonésien Jack Siahaya (Victoire par KO), le vénézuélien Aquiles Guzman (Victoire aux points), le japonais Satoshi Iida (Match nul) et le vénézuélien Jesus Rojas (Victoire aux points). Mais le 23 décembre 1997, Yokthai perd sa ceinture WBA pour la revanche face au japonais Satoshi Iida. Yokthai a fait 37 combats professionnels en boxe anglaise avec 28 victoires (17 KO), 6 défaites et 3 nuls.



YOKTHAI CHAMPION DU MONDE WBA



Amnant Ruenroeng était issue d'une famille très pauvre, abandonné, cet orphelin a été sauvé par la boxe. A l'age de 7 ans il est pris en main par Master Yodtong dans le célèbre camp Sityodtong à Pattaya où il va devenir un redoutable nakmuay. Mais suite a des problèmes de drogues il va quitter le camp Sityodtong et aller au camp Por Burapha à Chonburi. Il combattra plusieurs années sous le nom de "Petch Por Burapha" et aussi Petch Tor Bangsaen. En 2000, à l'age de 20 ans, il a remporté la ceinture de champion du Lumpinee en 112 lbs. Amnant a affronté notamment quatre fois la star Sam-A Kayanghadao avec une victoire et trois défaites, il a perdu contre Sam-A pour la ceinture du Lumpinee en 115 lbs, le 7 décembre 2004.



AMNANT RUENROENG CHAMPION DU LUMPINEE



AMNANT RUENROENG COMBATTAIT EN MUAY THAI SOUS LE NOM DE PETCH POR BURAPHA



En 2005, Amnant se retrouve en prison pour une grosse affaire d'agression, il va effectué deux ans de prison et c'est au sein du milieu carcéral qu'il découvre la boxe anglaise. Il va remporter le titre amateur en boxe anglaise en poids mi-mouche de champion de Thaïlande tout en étant incarcéré. Après sa sortie de prison, il remporte une médaille de bronze aux championnats du monde amateur de Chicago et en 2008 il gagne la Coupe du Roi en battant le japonais Kazuto Ioka. En 2010, il remporte la médaille d'or aux jeux Asiatique.

Puis, en 2012, il devient boxeur professionnel en boxe anglaise. Et après six combat victorieux, il affronte le philippins Julius Alcos et remporte le titre vacant poids mouche IBF Pan Pacific. En 2014, à Nakhon Ratchassima, dans le nord-Est de la Thaïlande, il rencontre le philippins Rocky Fuentes pour le titre mondiale IBF poids mouche et remporte la ceinture IBF. Amnant Ruenroeng va défendre six fois sa ceinture avec succès en battant le japonais Kazuto Ioka, le portoricain McWilliams Arroyo, le chinois Shiming Zou, le philippins John Riel Casimero et le japonais Myung Ho Lee. Amnant Ruenroeng, à 36 ans, reste aujourd'hui invaincu en professionnel avec 17 victoires dont 5 par KO !



AMNANT RUENROENG CHAMPION DU MONDE IBF



Wangheng Meenayothin est né le 27 octobre 1985 à Nong Chik dans la province de Maha Sarakam dans le nord-est. Formé au célèbre camp Meenayothin à Bangkok, il a effectué 80 combats en Muay Thai avec 55 victoires, 23 défaites et 2 nuls. Surnommé "Yak Krae Muangthai" (Le Nain Géant de Thaïlande) ce redoutable Muay Mat a gagné en Muay Thai le Tournoi Marathon Vigo en 105 lbs, ainsi que la ceinture de champion de Thaïlande en 105 lbs et la ceinture de champion du Lumpinee en 105 lbs en 2007.



WANGHENG CHAMPION DU LUMPINEE ET DE THAÏLANDE



Faute d'adversaire en Muay Thai, il entame une carrière en boxe anglaise et fait son premier combat professionnel le 26 janvier 2007 qu'il remporte aux points. Son nom de combattant en boxe anglaise est Heng Kayanghadao gym. A son troisième combat, il remporte la ceinture de champion du Monde WBC Youth en 105 lbs en battant par KO le chinois Yi Ming Ma.Il va défendre son titre neuf fois avant de s'emparer de la ceinture WBC International. Le 24 décembre 2009, il bat le philippins Jayson Rotoni et devient champion WBC International en 105 lbs. Il conserve ce titre 13 fois avec succès. Et le 6 novembre 2014, à Chonburi, il rencontre le mexicain Oswaldo Novoa qui détient le titre suprême. Après un terrible affrontement, au huitième round, le mexicain, meurtri, épuisé, reste dans son coin, Wangheng devient le nouveau champion du Monde WBC poids paille (48 Kg). Le thaïlandais a déjà défendu sa ceinture quatre fois et il est toujours invaincu jusqu'à aujourd’hui avec 41 combats (16 victoires par KO) pour autant de victoires !



HENG KAYANGHADAO CHAMPION DU MONDE WBC



Thammanoon Niyomtrong est né le 20 septembre 1990 à Surin dans la région du Nord-Est, il s’entraîne au camp Excindicongym à Bangkok, le camp des champions Weraphonlek et Sakoonchai. Son nom de combattant est Newlukrak Pagonponsurin (Excindicongym).

En Muay Thai, Newlukrak a été champion du Lumpinee et de Thaïlande. Il a battu Ploysiam Petchyindeeacademy pour la ceinture de Thaïlande en 105 lbs, le 4 janvier 2013, au stadium du Lumpinee. Il a perdu sa ceinture de Thaïlande, un mois après l'avoir conquis, face au redoutable Satanmuanglek Numponthep qui lui a laminé les jambes. Le 7 juin, Newlukrak a affronté de nouveau Satanmuanglek, cette fois-ci pour la ceinture du Lumpinee en 105 lbs, il a perdu de nouveau face au jeune prodige en s'inclinant aux points.

Mais le 28 février 2014, Newlukrak va remporté la ceinture du Lumpinee en 105 lbs en battant par KO Tukatatong Por Thairungruang.

Newlukrak a battu des grands champions en boxe thaï tels que Wanchai Rambo Issan, Peteng Kiatphontip (KO),Rungnarai Kiatmuu9 (KO)...



NEWLUKRAK PAGONPONSURIN CHAMPION DU LUMPINEE



NEWLUKRAK PAGONPONSURIN CHAMPION DE THAÏLANDE



En parallèle de sa carrière de nakmuays, il commence une carrière professionnelle en boxe anglaise et prend le nom de "Knockout CP Freshmart". Le 22 juin 2012, pour son premier combat Pro, il bat le philippins Marzon Cabilla et remporte la ceinture de champion du Monde WBC Youth en poids paille (48 Kg), il va défendre son titre sept fois avec succès. Le 1er octobre 2014, il bat le nicaraguayen Carlos Buitrago et prend la ceinture de champion du Monde WBA en poids paille. Thammanoon a déjà conservé trois fois son titre, il est invaincu jusqu’à maintenant avec 12 victoires dont 6 par KO !



KNOCKOUT CP FRESHMART CHAMPION DU MONDE WBC YOUTH



KNOCKOUT CP FRESHMART CHAMPION DU MONDE WBA



D'autres grands champions de Muay Thai ont aussi fait une belle carrière en boxe anglaise mais n'ont pas encore réussi à s'emparer d'un titre mondial WBC, WBA ou IBF, c'est le cas par exemple de Panomrunglek Kiatmuu9 et Jomthong Chuwatthana.

Panomrunglek a été formé au camp renommé Kiatmuu9 dans la région de Buriram. En Muay Thai, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 112 lbs en 2005, la ceinture du Lumpinee en 115 lbs en 2010, la ceinture de Thaïlande en 115 lbs en 2009 et la ceinture du Tournoi Isuzu en 2003. En 2004, ce grand technicien, a été élu « Meilleur Combattant du Lumpinee ». Panomrunglek a battu des champions tels que Yodsenklai Petchyindee, Thongchai Tor Silachai, Chartchainoi Sor Prasopchoke, Ponsawan Lookprabath, Wangwiset Lukbanyai, Namsuk Petchsusphapan, Jareonthong Phetsirigym, Rungphet Kayanghadao…



PANOMRUNGLEK CHAMPION DU LUMPINEE, CHAMPION DE THAÏLANDE ET VAINQUEUR DU TOURNOI ISUZU



Panomrunglek combat en boxe anglaise sous le nom de Panomrunglek Kayanghadao. Il a commencé sa carrière professionnelle en boxe anglaise le 27 août 2004, et pour son premier combat, il a remporté la ceinture WBC Asie en 112 lbs en battant le philippins Rocky Fuentes. Il défend cette ceinture une douzaine de fois et le 5 octobre 2006, il bat le philippins Lito Sisnorio pour la ceinture de champion du Monde WBC Youth, une ceinture qu'il va conserver à six reprises. Le 29 octobre 2010, il remporte la ceinture WBC International en 112 lbs et la défend trois fois avec succès. Au Japon, le 7 avril 2013, Panomrunglek affronte le japonais Koki Kameda pour le titre de champion du Monde WBA. Le japonais détient la ceinture depuis trois ans, il a également remporté la ceinture WBC en 2009. Panomrunglek va s'incliner aux points face au japonais mais beaucoup d'observateurs ont donné le thaïlandais vainqueur de ce championnat du monde WBA des poids coq...

Panomrunglek a effectué 50 combats en boxe anglaise professionnelle avec 48 victoires (30 KO) et 2 défaites.



PANOMRUNGLEK CHAMPION DU MONDE WBC YOUTH



Jomthong vient de Yasothon près de Roi Et dans le nord-est, il a commencé très tôt le Muay Thai à l'age de 8 ans dans le camp Loupendoï. Puis, il a combattu plusieurs années pour le camp Sit O à Buriram avant d'intégrer le Chuwatthana Gym à Bangkok. Jomthong représente ce camp depuis l'age de 19 ans, il a aujourd'hui 27 ans.

En Muay Thai, il a gagné la ceinture du Radja en 118 lbs en 2004, la ceinture de champion du Monde WMC en 126 lbs en 2006, la ceinture du Radja en 126 lbs en 2007, la ceinture de champion du Monde WBC en 126 lbs en 2008, la ceinture du Radja en 130 lbs en 2010 et la ceinture de champion du Monde WBC en 135 lbs en 2011, il a effectué plus de 200 combats avec environ 190 victoires.

En 2006, il a été élu "Meilleur Boxeur de l'année" par l'Association des journalistes sportifs de Thaïlande. Jomthong a battu pratiquement toutes les pointures de sa catégorie telles que Anuwat Keawsamrit, Jaroenchai Kesagym, Sakeddao Phetpayathai, Watcharachai Keawsamrit, Lerdsila Chumpertour, Phetaik Kiatyongyut, Sarawoot Lukbanyaï, Nongbee Kiatyongyut, Samsamut Kiatchongkhao, Chok Eminentair, Phetasawin Seetransferry, Kaew Fairtex, Nong O Sit Or, Thongchai Sitthongsak !



JOMTHONG CHUWATTHANA CHAMPION DU RADJA, CHAMPION DU MONDE WMC ET WBC



Jomthong fait son premier combat professionnel en boxe anglaise le 7 mars 2010, il bat le thaïlandais Chatchai Chumpertour par KO. Le 24 novembre 2012, il remporte le titre WBC Asie en 130 lbs en battant le philippins Ranel Suco. Pour son dixième combat professionnel il affronte l'invaincu japonais Takashi Uchiyama qui est champion du Monde WBA depuis 2010. Le combat a lieu le 6 mai 2015, au Japon, à Tokyo, pour la ceinture de champion du Monde WBA des poids super-plumes. Le match démarre bien mais au second round le japonais sort un direct vicieux qui électrocute Jomthong pour plus du compte...

Jomthong subit sa première défaite en dix combats professionnels dont quatre remportés par KO.



JOMTHONG CHUWATTHANA CHAMPION WBC ASIE DE BOXE ANGLAISE



Le légendaire Sakad Petchyindee a aussi fait une carrière en boxe anglaise. Sakad a fait en Muay Thai 317 combats pour 266 victoires, 40 défaites et 11 nuls. Il a remporté trois fois la ceinture du Lumpinee, trois fois la ceinture du Radja et une ceinture de Champion du Monde. Grâce à sa puissance et son terrible punch il totalise un nombre incroyable de victoire par KO, plus de 150 KO, un record phénoménal. Sakad Petchyindee est une légende des rings car il a battu à son époque les meilleurs de sa catégorie comme Kitty Sor Thanikul, Wangwanloup Maturee, Krontee Sor Sonalan, Nongkhai Sor Prapatsorn, Samart Prasanmirt, Noomthanong Suanmisakawan !



SAKAD PETCHYINDEE CHAMPION DU LUMPINEE, CHAMPION DU RADJA

 

 

Sakad a fait son premier combat professionnel en boxe anglaise en 1977, il a battu le mexicain Juan Antonio Lopez aux points. Après seulement deux combats il a rencontré le légendaire puncheur, le portoricain Wilfredo Gomez (Champion du Monde WBC et WBA, 44 victoires dont 42 par KO). Le championnat du Monde WBC des poids super-coqs à lieu à Korat, dans le nord-est de la Thaïlande, le 2 juin 1978. Wilfredo Gomez est alors invaincu avec 19 victoires par KO et un match nul, il détient le titre WBC depuis un an. Le portoricain met KO Sakad au troisième round et conserve sa ceinture.

Le 22 février 1986, au Koweit, Sakad bat le philippins Boy Romero par KO et remporte la ceinture WBC Asie en 135 lbs. Sakad a effectué 14 combats en boxe anglaise professionnelle avec 12 victoires (9 KO) et 2 défaites.



SAKAD PETCHYINDEE A ÉTÉ UN REDOUTABLE COMBATTANT EN BOXE ANGLAISE



En boxe anglaise amateur, la Thaïlande possède aussi un palmarès remarquable avec 13 champions Olympique, 4 médailles d'or (1996, 2000, 2004, 2008), 3 médailles d'argent (1984, 2004, 2012) et 6 médailles de bronze (1976, 1988, 1992, 1996, 2000, 2004). Les champions olympique qui ont fait une belle carrière en boxe thaï sont Tawee Umpornmaha, Somrak Kamsing et Wijan Ponlid.

Tawee Umpornmaha est né le 15 Novembre 1959 à Lang Ban dans la province de Rayong. En Muay Thai, il combattait sous le nom de Khaopong Sitichuchay. De 1975 à 1982, il a dominé la catégorie des 126 lbs en Muay Thai. En 1978, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 126 lbs en battant Rungsak Petchyindee et conservé son titre plusieurs années. Khaopong a vaincu des très grands champions tels que Seangsakdaa Sithikasem, Kunponoy Kietsuriya, Nanfaa Siradecho, Raktae Muangsurin, Pud Pad Noi Worawoot, Sirichai Singhnaray, Wichanoy Porntawee, Dieselnoi Ha Phalang !

Tawee a fait son dernier combat en Muay Thai le 27 février 1984 où il a battu le grand champion Krongsak Boranrat.



KHAOPONG SITICHUCHAY CHAMPION DU LUMPINEE



 

En boxe anglaise, en 1982, Tawee a gagné la médaille d'argent aux Jeux Asiatique puis la médaille d'or en 1983. Et il a été le premier champion thaïlandais en boxe amateur a remporté une médaille d'argent aux Jeux Olympiques. En 1984, aux Jeux Olympiques de Los Angeles, il est arrivé en finale contre l'américain Jerry Page et s'est incliné aux points remportant la médaille d'argent en super-légers (- 63 Kg 500).



TAWEE UMPORNMAHA MÉDAILLE D'ARGENT AUX JEUX OLYMPIQUES DE LOS ANGELES



Somrak Kamsing est né le 16 janvier 1973 à Khon Kean dans la région du Nord-est. Il débute le Muay Thai à 7 ans et c'est son père qui va le former et l’entraîner pendant 4 ans. Somrak s’entraîne avec son grand frère Somrot Khamsing qui deviendra plus tard un redoutable combattant en Muay Thai sous le nom de Pimalan Leksitalat. Somrot a fait également une belle carrière en boxe anglaise amateur en remportant le titre de champion d'Asie et en accédant au quart de finale des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996...

Somrak a continué sa formation au Muay Thai à Bangkok, d'abord dans le camp Sit Arane où il a combattu sous le nom de Pimhiranlek Sithiran. Ensuite, au fameux camp Jocky Gym pour terminer dans le célèbre camp Kietpetch du promoteur du Lumpinee Chun Kietpetch.

Somrak Kamsing a effectué plus de 300 combats en Muay Thai avec seulement une dizaine de défaites mais n'a jamais remporté de ceinture des grands stadiums de Bangkok. Il a été classé N°1 pendant longtemps aux stadiums du Lumpinee, du Radja et de la TV7, dans la catégorie des 126 lbs (- 57 Kg). Il a battu tous les champions de son époque, Somrak était tellement fort que pour pouvoir continuer à combattre il devait affronter des combattants dans la catégorie supérieur, en 130 lbs. En 1995, il a fait son dernier combat en Muay Thai et a battu par KO le champion du Lumpinee en 130 lbs de l'époque Suweetlek Sor Sakarat. Somrak a battu des grands champions tels que Chamophet Ha Phalang, Boonlay Sor Thanikul, Panomrung Sitbanjong, Kukrit Sor Nia Arm, Tanongdetch Kietpayathai, Chatchanoy Chaoraoy, Sakchai Wongwienyai, Sukkasem Dechaowalit, Semanoy Thor Boonloet, Deaneuha Deanmolee, Pimaï Or Yuthanakorn, Namkabuan Nonkeepahayut...



SOMRAK KAMSING A ÉTÉ N°1 DES GRANDS STADIUMS DE BANGKOK DE 1992 A 1995



SOMRAK CONTRE BOONLAY, UN GRAND CLASSIQUE DE L'AGE D'OR DU MUAY THAI. ILS SE SONT AFFRONTÉS TROIS FOIS AVEC DEUX VICTOIRES POUR SOMRAK

 

Somrak participe à ses premiers Jeux Olympiques en boxe anglaise amateur en 1992, à Barcelone il bat le canadien Michael Strange et perd contre l’espagnol Faustino Reyes. En 1996, il remporte la médaille d'Or en - 57 Kg aux Jeux Olympiques d'Atlanta en battant le bulgare Serafim Todorov en finale et devient le premier boxeur thaïlandais a remporté une médaille d'or !

Somrak participera également aux Jeux Olympiques de Sydney, en 2000, et d'Athènes en 2004. A Sydney, il atteindra les quart de finale où il sera battu par l'américain Rocky Juarez. En 2004, il est éliminé au premier tour par le canadien Benoit Gaudet. Somrak a fait environ 200 combats en boxe anglaise amateur avec près de 150 victoires.

 

SOMRAK MÉDAILLE D'OR AUX JEUX OLYMPIQUES D'ATLANTA

 

LE MÉDAILLÉ OLYMPIQUE A ÉTÉ ACCUEILLI EN HÉROS À SON RETOUR EN THAÏLANDE

 

SOMRAK DECORÉ PAR LE ROI BHUMIBOL ADULYADEJ

 

SOMRAK ÉTAIT AUSSI FORT EN MUAY THAÏ QUAND BOXE ANGLAISE

 

Wijan Ponlid est né le 26 avril 1976 à Si Satchanalay dans la région de Sukhothai au Nord de la Thaïlande. Son nom de combattant en boxe thaï était Si Satchanalay Taxi Meter et son frère était aussi un grand combattant qui se nommait Sukhothai Taxi Meter. Les deux frères ont commencé dans le camp Sitkrungan à Sukhothai puis ont été ensuite à Bangkok au fameux camp Sasiprapa Gym. Si Satchanalay a remporté la ceinture du Radja en 115 lbs en 1995, son frère a gagné également la ceinture du Radja en 1994 en battant Rojnarong Daopadriew.



SUKHOTHAI TAXIMETER ET SI SATCHANALAY TAXIMETER



Wijan Ponlid a été le deuxième champion Olympique thaïlandais en boxe amateur. Au Jeux Olympique de 2000 à Sydney, en Australie, il a remporté la médaille d'or en boxe amateur dans la catégorie des - 51 Kg en battant en finale le Kazakhstan Bulat Jumadilov. Après sa victoire, Wijan fut accueilli comme un héros à son retour en Thaïlande, il a défilé sur les grandes avenues de Bangkok avec derrière lui une procession de 49 éléphants. Et comme son compatriote Somrak, Wijan a été décoré par le Roi Rama IX en personne !



WIJAN PONLID MÉDAILLE D'OR EN BOXE ANGLAISE AUX JEUX OLYMPIQUES DE SYDNEY


 

WIJAN PONLID DÉCORÉ PAR LE ROI BHUMIBOL ADULYADEJ



LES CHAMPIONS DE BOXE THAÏLANDAIS QUI ONT REMPORTÉ DES MÉDAILLES AUX JEUX OLYMPIQUES (IL MANQUE PAYAO POONTARAT MÉDAILLE DE BRONZE EN - 48 KG EN 1976, SOMJIT JONGJOHOR MÉDAILLE D'OR EN 2008 EN - 51 KG ET KAEO PONGPRAYOON MÉDAILLE D'ARGENT EN 2012 EN - 49 KG) :

TAWEE UMPORNMAHA (MÉDAILLE D'ARGENT EN 1984 EN - 63 KG 500, CHAMPION DU LUMPINEE EN MUAY THAI), PHAJOL MOOLSAN (MÉDAILLE DE BRONZE EN 1988 EN - 54 KG), ARKHOM CHENGLAI (MÉDAILLE DE BRONZE EN 1992 EN - 67 KG), VICHAÏ RACHANON (MÉDAILLE DE BRONZE EN 1996 EN - 54 KG), SOMRAK KAMSING (MÉDAILLE D'OR EN 1996 EN - 57 KG), WIJAN PONLID (MÉDAILLE D'OR EN 2000 EN - 51 KG, CHAMPION DU RADJA EN MUAY THAI), PORNCHAI THONGBURAN (MÉDAILLE DE BRONZE EN 2000 EN - 71 KG), MANUS BOONJUMNONG (MÉDAILLE D'OR EN 2004 EN - 64 KG), WORAPOJ PETCHKOOM (MÉDAILLE D'ARGENT EN 2004 EN - 54 KG), SURIYA PRASATHINPIMAI (MÉDAILLE DE BRONZE EN 2004 EN - 75 KG, CHAMPION DU LUMPINEE EN MUAY THAI)

 

SOMJIT JONGJOHOR MÉDAILLE D'OR AUX JEUX OLYMPIQUES EN 2008

 

MUAYDEETSPORT

MUAY TIES

Lumpinee Boxing Stadium