THE WARRIORS NIGHT SHOW

BY SERGE TREFEU (2016)



 

L'organisateur Jo Prestia et toute son équipe nous ont offert une belle soirée de pure Muay. Le cinquième Warriors Night c'est déroulé comme à son habitude maintenant au gymnase Japy, dans la célèbre salle du 11eme arrondissement de Paris, une salle vraiment propice au gala de Muay Thai. Car c'est sans nul doute cet endroit qui a accueilli le plus de gala de boxe thaï depuis une trentaine d'années...

 

JO PRESTIA EST UN ORGANISATEUR HEUREUX, SON GALA WARRIORS NIGHT EST TOUJOURS UN SUCCÈS

 

Les spectateurs et les supporters de chaque combattant ont mis une grosse ambiance pour ce Warriors Night 5, sirènes, trompettes, encouragements, ovations, les boxeurs ont apprécie ce public chaleureux. Une foule chauffée à blanc par notre speaker préféré Daniel Allouche !

Côté ring side, les anciens de la boxe thaï étaient nombreux pour cet événement, il y avait entre autres Roger Paschy, Cathy Paschy, Omar Benamar, Antoine Desjardins, Christian Bafir, Mohamed Jami, André Zeitoun, Sam Berrandou, Jean-Marie Merchet, Philippe Cantamessi, Fabrice Payen, Dany Bill, Djamel Yacouben, Rachid El Hermi, Jaid Seddak, Hadj Mekedem mais aussi les anciens champions thaïlandais tels que Krongsak, Youssop, Soudareth, Lamkong, et le Must de la soirée, la légende vivante du Muay Thai Samart Payakaroon en personne !

 

ANTOINE DESJARDINS, OMAR BENAMAR, CHRISTIAN BAFIR, UN TRIO DE CHAMPIONS

 

CHRISTIAN BAFIR ET MOHAMED JAMI

 

MASTER ROGER PASCHY AVEC UNE PARTIE DE SA TEAM YAMATSUKI, ANTOINE DESJARDINS, OMAR BENAMAR, CHRISTIAN BAFIR, MOHAMED JAMI

 

L'ANCIENNE GLOIRE DES RINGS DES ANNÉES 80 PHILIPPE CANTAMESSI AVEC LE GRAND ENTRAÎNEUR JEAN-MARIE MERCHET

 

LAMKONG, TERREUR THAÏLANDAISE BIEN CONNUE DES CHAMPIONS FRANÇAIS DES ANNÉES 80 ET MASTER SAMART PAYAKAROON

 

LES ANCIENS CHAMPIONS YOUSSOP ET SOUDARETH SOUTIENNENT LA NOUVELLE GÉNÉRATION THAÏLANDAISE, PANOM ET YODWICHA

 

L'IMMENSE CHAMPION THAÏLANDAIS DES ANNÉES 80 SAMART PAYAKAROON EN COMPAGNIE DU GRAND CHAMPION DES ANNÉES 90 FABRICE PAYEN, FABRICE PAYEN A CONSERVER LE MAGAZINE THAÏLANDAIS CONSACRÉ AU COMBAT DE SAMART AU STADIUM DU RADJA, LORS DE CETTE GRANDE SOIRÉE EN THAÏLANDE FABRICE PAYEN ÉTAIT LE SEUL ETRANGER A COMBATTRE

 

BELLE BROCHETTE DE CHAMPIONS, SAMART PAYAKAROON, FABRICE PAYEN, JAID SEDDAK, KRONGSAK BORANRAT, JO PRESTIA

 

L'ACTEUR VEDETTE DE LA SÉRIE MAFIOSA, THIERRY NEUVIC, EST UN GRAND FAN DE BOXE THAÏ

 

MARC IGLICKI, LE FRÈRE DE FEU PASCAL IGLICKI ET NATHALIE IGLICKI, LA FEMME DE PASCAL IGLICKI, A CHAQUE GALA DE BOXE NOTRE IGLICKI NATIONAL EST TOUJOURS DANS NOS PENSÉES

 

La grande championne Anissa Meksen et le champion Djimé Coulibaly étaient également présent pour encourager les combattants du Warriors Night.

Aussi, plusieurs sportifs olympiques avaient été invité, notamment le fameux champion de Taekwondo Pascal Gentil (Double Médaille de Bronze aux Jeux Olympique), M'Bar N'Diaye (Médaille d'argent aux championnats d'Europe de Taekwondo), Sarah Ourahmoune (Championne du Monde de boxe anglaise en amateur, sélectionnée pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio).

 

 

LES SPORTIFS D'AUTRES DISCIPLINES HONORÉS SUR LE RING DE JAPY

 

 

M'BAR N'DIAYE SÉLECTIONNÉ POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE 2016 A RIO CATÉGORIE TAEKWONDO

 

LE CHAMPION OLYMPIQUE PASCAL GENTIL EST BIEN ENTOURÉ AVEC ANTOINE DESJARDINS, OMAR BENAMAR, CHRISTIAN BAFIR, KRONGSAK BORANRAT, JAID SEDDAK, OLIVIER MARION

 

LA SOIRÉE ÉTAIT RETRANSMISE EN DIRECT SUR KOMBAT SPORT (DEVENU AUJOURD'HUI SFR SPORT 5), COMMENTÉ PAR LE CÉLÈBRE DUO KAMEL KHEMILI ET KAMEL JEMEL

 

JIMMY VIENOT EST SEREIN AVANT LA BATAILLE, SON ENTRAÎNEUR DÉSIRÉ THIBAULT EST CONFIANT

 

YOUSSOP ET ANDRÉ ZEITOUN SEMBLENT VOULOIR RÉGLER UN VIEUX CONFLIT

 

LE SPEAKER OFFICIEL DE LA SOIRÉE "THE VOICE" DANIEL ALLOUCHE AVEC L'AFFICHE D'UN COMBAT DE LÉGENDE, KRONGSAK CONTRE DIESELNOI

 

LES FIGHTS :

 

Combat classe C

 

Corentin Legal (Team Prestia) contre Firas Oueriagli (Team Zeitoun) match nul

Anthony Dechelle (Team Prestia) contre Rayan Yahi (Team Hanouman MT) Victoire aux points de Rayan Yahi

 

 

Championnat de France classe A AFMT en - 66 Kg

 

Antonin Marconi (Short noir) VS Thomas Lasne (Short Vert) 

Très beau combat, très engagé, le quatrième et cinquième round ont été virulent, les deux combattants, blessés, ont fait preuve de beaucoup de volonté pour terminer leur combat. Le match fut serré jusqu'au coup de gong final. Antonin Marconi remporte la victoire. Après avoir conquis la ceinture de champion de France classe A dans l'autre fédération l'année dernière, le jeune Antonin accroche une deuxième ceintures à son palmarès !

 

  • LASNE VS MARCONI 1
  • LASNE VS MARCONI 2
  • LASNE VS MARCONI 3
  • LASNE VS MARCONI 4
  • LASNE VS MARCONI 5
  • LASNE VS MARCONI 6

 

Championnat de France classe A AFMT en - 75 Kg

 

François Aubertelle (Short Vert) VS Rémy Vectol (Short Rouge)

Le premier round commence timidement avec quelques low kick précis de Rémy Vectol. Vectol enchaîne le deuxième round en projetant son adversaire qui reste trop statique face à lui. Au troisième round, Rémy Vectol continue son travail en low kick mais Aubertelle touche durement Vectol au visage. Les deux derniers round sont très intenses, les deux boxeurs se rendent coup pour coup. Rémy Vectol est ouvert sur l'arrête nasale, sa blessure le gêne beaucoup mais avec un cœur énorme il fait front et c'est lui qui met la pression sur Aubertelle. Vraiment une belle finale de championnat de France qui voit la victoire bien méritée de Rémy Vectol !

 

  • VECTOVSABERTELLE1
  • VECTOVSABERTELLE10
  • VECTOVSABERTELLE11
  • VECTOVSABERTELLE12
  • VECTOVSABERTELLE13
  • VECTOVSABERTELLE2
  • VECTOVSABERTELLE3
  • VECTOVSABERTELLE4
  • VECTOVSABERTELLE5
  • VECTOVSABERTELLE6
  • VECTOVSABERTELLE7
  • VECTOVSABERTELLE8
  • VECTOVSABERTELLE9

 

Mohamed Souane (Short Rose) VS Dany Njiba (Short Bleu) - 70 Kg

Dany Njiba semblait crispé dans ce combat face à Mohamed Souane, il n'a pas vraiment lâcher ses coups durant le match. Dès le premier round, Souane, le protégé de Rodrigo Alamos, annonce la couleur avec plusieurs magnifiques projections de Njiba. Dany Njiba reste plus classique avec des combinaisons poings et pieds, il tente quelques middles qui sont bien bloqués par Souane. Le quatrième round est encore à l'initiative de Souane qui impose son rythme avec un pressing constant. Au dernier round, Njiba travaille bien avec ses poings mais sans que cela n’inquiète Souane qui est bien dans son combat, confiant il passe même un beau coup de genoux sauté. La décision finale revient sans surprise à Mohamed Souane.

 

  • SOUANE VS NJIBA 1
  • SOUANE VS NJIBA 10
  • SOUANE VS NJIBA 11
  • SOUANE VS NJIBA 12
  • SOUANE VS NJIBA 13
  • SOUANE VS NJIBA 2
  • SOUANE VS NJIBA 3
  • SOUANE VS NJIBA 4
  • SOUANE VS NJIBA 5
  • SOUANE VS NJIBA 6
  • SOUANE VS NJIBA 7
  • SOUANE VS NJIBA 8
  • SOUANE VS NJIBA 9

 

Combat International France contre Italie en - 72 Kg

 

Johane Beausejour (Short Noir) France VS Saro Presti (Short Rouge) Italie

L'italien Saro Presti est un peu venu en "touriste" pour ce combat, bien gras, il n'était pas au top de sa forme. Le français Johane s'est donc fait plaisir en affrontant cet italien, très courageux et gros encaisseur mais souvent complètement dépassé par la boxe imprévisible du français. Johane Beausejour a passé de superbe coups de genoux sautés, des middles sautés et un magnifique high kick dans les deux premiers rounds. Le troisième round est identique au premier avec un italien trop passif fasse à la boxe fluide du français. C'est dans les deux derniers rounds que Saro Presti va se réveiller, l'italien a un sursaut d’orgueil. On assiste à une belle bataille de coup de coude entre les deux boxeurs avec un italien résistant et un français dominant. Johane Beausejour remporte aisément ce match face au rugueux Presti...

 

  • BEAUSEJOUR VS PRESTI1
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI2
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI3
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI4
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI5
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI6
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI7
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI8
  • BEAUSEJOUR VS PRESTI9

 

Combat International France contre Thaïlande en - 75 Kg

 

Adrien Rubis (Short Noir) France VS Panom Topkingboxing (Short Jaune) Thaïlande

Ce fut un combat intense mais un peu brouillon. Le thaïlandais n'a pratiquement pas envoyé ses jambes, durant tout le match il n'a travaillé qu'avec ses poings. Adrien Rubis, conseillé par son coach la star Samart Payakaroon, a lui bien travaillé avec ses genoux et ses middles au deuxième et troisième round. Le français a pourtant fait peur avec parfois des esquives rotatives du buste très basses, heureusement inexploités par le thaïlandais. Au troisième round, Adrien Rubis a touché Panom avec un fulgurant direct au visage. Le thaïlandais a bien résisté aux nombreux coups de genoux balancés par le français, il a même sortie ses coudes dans la dernière reprise qui ont bien ébranlé Adrien Rubis, le français a terminé le combat avec l'arcade sourcilière ouverte. Les juges ont opté pour un match nul alors que le français méritait amplement une victoire aux points...

 

  • RUBIS VS PANOM 1
  • RUBIS VS PANOM 2
  • RUBIS VS PANOM 3
  • RUBIS VS PANOM 4
  • RUBIS VS PANOM 5
  • RUBIS VS PANOM 6
  • RUBIS VS PANOM 7
  • RUBIS VS PANOM 8
  • RUBIS VS PANOM 9

 

Combat International France contre Thaïlande en - 71 Kg

 

Jimmy Vienot (Short Noir) France VS Yodwicha Kemmuaythaigym (Short Rouge) Thaïlande

Très grand combat du jeune Jimmy Vienot, ce n'était plus du tout le même Vienot que celui de leur premier affrontement, le 4 août 2015 à Saint Topez où le thaïlandais avait dominé le français. Au premier round, Jimmy Vienot impose sa boxe et prend le round sans conteste. Dans le deuxième round, le thaïlandais a compris que la clef de sa victoire serait dans le corps à corps, il s’agrippe au français et ne le lâche plus, telle une sangsue il va étouffer les assauts de Vienot. Les deux round suivant se font en corps à corps, le thaïlandais casse aussitôt la distance du français l’empêchant de s'exprimer, il fait mal à Vienot avec ses techniques de genoux et de coup de coude vicieuses en sortie de corps à corps. Mais au quatrième round, le français réussi à déployer sa boxe et bouscule même durement le thaïlandais, Vienot prend le round à son compte. Yodwicha est jeune, mais a énormément de métier, dans le dernier round il surprend le français avec un puissant crochet, ébranlé, compté, le jeune Vienot repart au combat. Avec un courage hors norme, il fait front face au thaïlandais qui veut abréger le combat, le thaïlandais accélère ses assauts, il sent que le français peut rompre à tout moment. Jimmy Vienot résiste jusqu'au coup de gong final, il prouve qu'il a un cœur énorme, digne des grands champions. La décision est sans appelle, victoire aux points pour le thaïlandais. Sans se compte au dernier round, le français aurait mérité un match nul. Jimmy Vienot n'a pas à rougir de sa défaite, c'est une grosse performance qu'il a effectué contre ce champion thaïlandais. Car en face de lui ce n'est pas n'importe qui, Yodwicha est classé parmi les N°1 en Thaïlande, c'est actuellement ce qui se fait de mieux entre 67 Kg et 70 Kg !

 

  • VIENNOT VS YODWICHA 1
  • VIENNOT VS YODWICHA 10
  • VIENNOT VS YODWICHA 11
  • VIENNOT VS YODWICHA 12
  • VIENNOT VS YODWICHA 13
  • VIENNOT VS YODWICHA 14
  • VIENNOT VS YODWICHA 15
  • VIENNOT VS YODWICHA 2
  • VIENNOT VS YODWICHA 3
  • VIENNOT VS YODWICHA 4
  • VIENNOT VS YODWICHA 5
  • VIENNOT VS YODWICHA 6
  • VIENNOT VS YODWICHA 7
  • VIENNOT VS YODWICHA 8
  • VIENNOT VS YODWICHA 9