INTERVIEW D'ARTHUR MEYER

By Serge TRÉFEU (2017)

 

 

SERGE TRÉFEU : Bonjour Arthur, comment ça va ?

ARTHUR MEYER : Bonjour Serge. Je vais très bien merci. Sache que c'est un plaisir pour moi d'être interviewé par Siam Fight Mag. Je lis tes articles depuis très longtemps !

Tu as quel age ?

Je vais prendre 27 ans dans deux jours (Le 22 décembre). J'ai les boules...

Tu as grandi dans quel coin de France ?

J'ai grandi au Havre en Normandie dans le 76

Est ce qu'il y avait des clubs de boxe thaï dans ta région ?

Pas tellement de boxe thaï chez moi surtout du kick boxing et de la boxe anglaise

Tu as pratiqué d'autres sports avant de commencer la boxe ?

J'ai pratiqué beaucoup de sport avant le Muay (Football et tennis pendant 8 ans, judo, hockey, gymnastique et même du ping-pong)

Vers quel âge tu as découvert la boxe ?

J'ai découvert la boxe assez tard, à 17 ans...

Qu'est ce qui t'a attiré dans ce sport ?

Je ne connaissais pas du tout la boxe, j’étais un footeux. J'ai fait un cours d’essai et je n'ai jamais arrêté depuis

Quelles sont les personnes qui t'ont fait découvrir le Muay Thai ?

La personne qui m'a fait découvrir la boxe thaï s'appelle Kévin Kieu, c'est un combattant professionnel, un poids lourd de mon club

Dans quel club tu as débuté et avec quel entraîneur ?

J'ai commencé au HAC Kickboxing avec René Pollet, l'un des premiers entraîneurs de Jérôme Le Banner

Est ce qu'il y avait des champions dans ce club ?

Il n'y avait pas de champions en tant que tel dans le club mais des boxeurs pros passaient souvent à la salle surtout des gars de la boxe anglaise. Sinon, Jérôme Le Banner est venu deux ou trois fois donner des cours

Tu as pratiqué d'autres boxes que le Muay Thai ?

J'ai commencé par le kick boxing. J'ai ensuite changé de club pour m’entraîner chez Christophe Richard qui lui faisait du Muay Thai

Quels sont les titres que tu as remporté jusqu'à maintenant ?

J'ai remporté quelques titres :

. Champion de France classe C FFKMDA en 2012 (Avec Hamady Coulibaly mon coach actuel)

. Vice champion de France classe B FFKMDA en 2013 (Toujours avec Coulibaly)

. Vainqueur d'un tournoi à 4 en Malaisie (Kuala Lumpur) en 2015

. Vainqueur d'un tournoi à 4 à Bangkok (Super Muaythai) en 2016

J'ai aussi gagné une ceinture dans un combat en Chine à Macao en 2014

 

ARTHUR MEYER A REMPORTÉ LE TOURNOI SUPER MUAY THAI A BANGKOK EN BATTANT EN FINALE LE JAPONAIS TAKUYA OYAMA

TROPHÉE DU TOURNOI SUPER MUAY THAI REMIS PAR LA STAR BUAKAW BANCHAMEK

ARTHUR MEYER AVEC LA CEINTURE DU TOURNOI EN MALAISIE

REMISE D'UNE CEINTURE A MACAO APRÈS SA VICTOIRE SUR LE THAÏLANDAIS NAKA KEAWSAMRIT

 

Tu as effectué combien de combats depuis le début de ta carrière ?

Depuis le début de ma carrière j'ai effectué 22 combats amateurs pour 18 victoires. Et 49 combats professionnels pour 36 victoires, 12 défaites (Points, une par TKO) et un match nul

Combien de victoires par KO ?

J'ai remporté 15 victoires par KO

Dans quelle catégorie tu combats actuellement ?

Actuellement je boxe en Thaïlande à 58/59 Kg. En France à 59/61 Kg 500

Ton style de combattant est plutôt Fimeuu (Technicien), tu as une boxe très technique, quels sont selon toi tes points forts dans ta boxe ?

Oui je pense être plutôt Fimeuu pour un étranger. Mais j'ai encore beaucoup à apprendre pour être Fimeuu comme les meilleurs thaïs.

J'ai de bonnes techniques de jambes et une anglaise plutôt puissante quand j'arrive à bien la sortir...

Et tes points faibles que tu aimerais améliorer le plus ?

Mon plus gros point faible c'est le clinch (Corps à corps). Surtout face aux thaïs, face aux étrangers je m'en sors plutôt bien

Quelle est ta technique préférée en combat ?

Ma technique préférée c'est le high kick jambe arrière !

 

ARTHUR MEYER POSSÈDE DE REDOUTABLE TECHNIQUE DE JAMBE

 

Tu vis aujourd'hui en Thaïlande et tu es devenu un boxeur professionnel, depuis combien de temps tu es installé en Thaïlande ?

Oui je vis en Thaïlande actuellement. Tout en essayant de rentrer souvent en France pour conquérir ma terre natale. J'ai quitté la France en juin 2013. Depuis quatre ans et demi et sur ce laps de temps j'ai dû passer un an en France

Comment c'est passé ta première aventure thaïlandaise ?

Ma première aventure thaïlandaise c’est super bien passée. J’étais parti avec mon coach de l'époque et des gars de mon club. Un super souvenir !

Tu t’entraînes et tu combats pour le fameux camp Singpatong à Phuket, comment tu as découvert ce camp ?

J'ai découvert le Singpatong sur internet grâce à ton magazine Siam Fight Mag et ton reportage sur Damien Alamos...

 

ARTHUR MEYER S'ENTRAÎNE ET COMBAT POUR LE CÉLÈBRE CAMP SINGPATONG DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

 

RAFI SINGPATONG (CHAMPION DU LUMPINEE, CHAMPION DU MONDE WMC), NUM NOI (PROPRIÉTAIRE DU CAMP SINGPATONG), ARTHUR SINGPATONG

 

LE CAMP SINGPATONG EST UN CAMP DE CHAMPION

 

Quels sont tes sparring-partners d’entraînement au Singpatong Gym ?

Mes sparrings-partners du Singpatong sont Rafi Bohic et les combattants étrangers installés là-bas, les combattants thaïs et les étrangers de passage. Il y a des bons combattants au Singpatong qui combattent souvent aux stadiums du Lumpinee, du Radja et de la TV7, comme le jeune champion Petchpairin Sitnumnoi qui est très coté en ce moment

Tu vis dans le camp avec les boxeurs ?

Non je n'ai jamais vécu dans le camp. Mais au début de mon aventure je mangeais tous les midis dans le camp avec les thaïs. J'ai également passé, une année, Noël avec eux

Est ce que tu as eu l'occasion de t’entraîner avec les célèbres champions Penek, Penthai et Damien Alamos ?

J'ai eu l'immense chance de m’entraîner avec Penake, Penthai et Damien Alamos. Quel honneur !

Tu as effectué combien de combats en Thaïlande ?

En Thaïlande, j'ai effectué entre 35 et 40 combats. J'ai aussi beaucoup voyagé en Asie pour boxer

Quels sont les combattants qui t'ont opposé le plus de difficulté en Thaïlande ?

Il y a deux ou trois boxeurs qui m'ont posé de grosses difficultés surtout à cause du clinch et du pointage. J'ai mis beaucoup de temps à maîtriser les deux. J'ai déjà passé un combat entier à me faire gérer techniquement à distance ou à laver le sol car je n'étais pas assez dur en corps à corps (Rire)

Tu préfères affronter des combattants thaïlandais ou étrangers ?

J'aime boxer les thaïs se sont les meilleurs !

Est ce qu'il y a un adversaire en particulier que tu aimerais affronter ou retrouver ?

Il y a deux adversaires que je veux boxer de nouveau : Sergio Wielzen et Celestin Mendes. J'ai perdu alors que je suis meilleur qu'eux et ce n'est pas acceptable...

Quel a été jusqu’à aujourd'hui ton plus dur combat ?

Mon plus dur combat jusqu’à aujourd'hui, mis à part les fois où je me suis fait gérer de A à Z par les combattants thaïs, c’était ma finale du tournoi en Malaisie contre un boxeur local. Ils ne voulaient pas que je gagne, ils m'ont rajouté un 4e round en finale alors que j'avais gagné. J'ai quand même réussi à finir et arracher la victoire !

Ton meilleur souvenir de combattant ?

Mon meilleur souvenir de combattant c'est ma victoire par KO au stadium du Lumpinee sur un coup de pied ciseaux sauté. J'avais perdu le fight d'avant sur une bêtise, une stupidité où je m’étais blessé tout seul comme un idiot en voulant mettre un coup de pied retourné low kick. Les thaïs s’étaient moqués et continuaient à le faire jusqu'à ce KO. La meilleur réponse !

 

ARTHUR MEYER CONTRE PETCHSUPAN SOR JOR LEKMUANGNON AU STADIUM DU LUMPINEE, VICTOIRE PAR KO DU FRANÇAIS AVEC UN COUP DE PIED CISEAUX SAUTÉ

 

Tu arrives à vivre de ton sport en Thaïlande, est ce que tu touches de bonne bourse aujourd'hui ?

Niveau bourse en Thaïlande ce n'est pas le top surtout au Lumpinee car je ne suis personne là-bas. Je gagne plus d'argent en boxant à la télé, à l'étranger ou en France

Tu es marié avec une thaïlandaise, vous avez fait un mariage religieux traditionnel ?

Oui je suis marié à une thaïlandaise et nous avons fait un mariage traditionnel en respect des us et coutumes de ma belle famille

 

MADAME MEYER SOUTIENT SON MARI BOXEUR

 

MONSIEUR MEYER ET MADAME MEYER SE SONT UNIS DANS LA PURE TRADITION THAÏLANDAISE

 

Est ce que tu t’intéresse à la culture thaïlandaise, et qu'est ce que tu aimes le plus dans la culture thaï ?

J'aime beaucoup la culture thaïlandaise. Leur histoire, leurs traditions et leur amour de la patrie, leur ouverture d'esprit et la beauté du pays

Le camp Singpatong est une usine à champion, deux grands étrangers du Singpatong ont marqué l'histoire du Muay Thai en devenant champion du Lumpinee, Damien Alamos et Rafi Bohic, tu aimerais aussi avoir la chance de pouvoir disputer une ceinture d'un grand stadium de Bangkok ?

Ces deux immenses champions que sont Damien et Rafi ont marqué de leur empreinte l'histoire du Muay Thai.

En toute franchise, en ce qui me concerne, sur le sol thaïlandais il me sera très difficile d’accéder à une ceinture d'un grand stadium.

Ma catégorie est la plus relevée du pays avec le plus de boxeurs et de grands champions. Pouvoir un jour les boxer sur leur terre serait déjà pour moi énorme...

 

ARTHUR MEYER AVEC RAFI SINGPATONG (CHAMPION DU LUMPINEE)

 

Quels sont pour toi, aujourd'hui, les étrangers les plus légitimes à disputer une ceinture d'un grand stadium de Bangkok ?

Pour moi, les étrangers les plus légitimes pour disputer des ceintures de grands stadiums thaïlandais sont Youssef Boughanem, Fabio Pinca et Rafi Bohic

Dans quels grands stadiums thaïlandais tu as combattu ?

Le seul stadium auquel j'ai pu accéder pour boxer est le Lumpinee

 

ARTHUR MEYER A SOUVENT COMBATTU AU STADIUM DU LUMPINEE

 

ARTHUR MEYER A ÉGALEMENT COMBATTU DANS LE STADIUM MAX MUAY THAI A PATTAYA ET SOUVENT AU STADIUM DE PATONG A PHUKET

 

Le camp Singpatong se trouve à Phuket à 800 Km de Bangkok, ce n'est pas trop difficile d'aller régulièrement combattre dans les grands stadiums de Bangkok ?

Les boxeurs du Singpatong, lorsqu'ils ont un combat à Bangkok finissent leur préparation dans un camp à Bangkok. Le camp Leksomsakun dans la maison de Pi Lek qui est l'associé de Num Noi. C'est une maison dans la périphérie de Bangkok qui a été construite il y a un an et demi, c'est une annexe du camp Singpatong. En général, on reste une dizaine de jours dans ce camp avant notre combat au stadium du Lumpinee

 

LA TEAM SINGPATONG AU CAMP LEKSOMSAKUN A BANGKOK

 

Quels sont pour toi les meilleurs combattants thaïlandais dans ta catégorie actuellement ?

Les meilleurs combattants thaïs dans ma catégorie sont Sangmanee, Superlek, Superbank, Muangthai, Rodlek, Seksan, Tanonchai, Peth Utong, il y en a trop dans cette catégorie.

Tu as fait un super article sur le sujet dans Siam Fight Mag (« La catégorie actuelle la plus relevée des champions thaïlandais ») qui révèle très bien la difficulté dans laquelle je me trouve (Rire)

Lesquels tu aimerais le plus affronter ?

Je n'ai pas envie d'en affronter un en particulier car ils sont presque inaccessible pour moi en Thaïlande. J'aimerais un jour arriver dans le top 20/25, ce serait déjà énorme.

Après, à l’étranger, je ne refuse personne et relève tous les défis. C'est pour ça que je boxe !

Le samedi 6 janvier 2018 tu vas combattre au grand gala Kerner Thai au stade Pierre Coubertin à Paris, tu vas affronter le redoutable champion thaïlandais Superbank, que penses tu de cet adversaire qui fait partie des combattants thaïlandais les plus cotés du moment ?

Ha Superbank. On va la braquer la banque !

J'adore ce boxeur, dès que les vidéos de ses combats sortent je les regarde depuis un bon moment. Il fait rêver !

Mais je compte bien tout donner pour gagner ce fight !

 

 

 

Superbank est réputé pour être un très grand technicien, tu penses que pour le battre il faut rivaliser avec lui dans son style technique ou plutôt lui faire une grosse guerre en le bousculant avec des séries en poings et en low kicks ?

Rivaliser avec lui en mode Fimeuu thaï serait une stratégie complètement stupide. Je dois mettre une grosse pression dès le début du combat même si ce n'est pas du tout mon style de boxe. La clef du fight sera l'anglaise. Je la travail beaucoup car c'est les deux seules des huit armes du Muay où je peux rivaliser avec lui...

Que représente pour toi le gala Kerner Thai ?

Pour moi, le gala Kerner Thai représente la classe à la française, la mise en valeur du Muay Thai en France et l'occasion de briller

 

 

 

Tu connaissais la belle carrière de champion de l'organisateur Guillaume Kerner ?

Oui je connais Guillaume Kerner à travers différents reportages ou vidéos sur YouTube. Je sais aussi qu'il a réalisé de très belles choses, qu'il n'a jamais pris de KO, ne s'est jamais fait compté et qu'il est l'un des premiers français à être parti en terre thaïlandaise pour affronter les guerriers du Siam. Quelle classe !

Que conseillerais tu à un jeune français qui souhaite faire une carrière de boxeur en Thaïlande ?

Si je devais donner un conseil à un jeune boxeur qui veut s'installer pour boxer en Thaïlande, c'est de faire d'abord des sous, de venir au Singpatong, de se forger à la Damien ou à la Rafi comme j'essaye de faire et de ne laisser jamais personne te dire que tu n'y arriveras pas.

Mieux vaut être pas très riche mais faire ce qu'on aime que vivre aisément et aller au bureau tous les matins...

Quels sont tes objectifs pour 2018 ?

Mes objectifs pour 2018 sont de boxer un maximum, de rendre ma famille fière de moi et de représenter au mieux la Team Coulibaly et le Singpatong

Tu veux ajouter quelque chose ?

Je voudrais saluer tous les gens qui me suivent et me soutiennent ainsi que mon sponsor Street Fight. Toutes ces personnes me donnent de la force pour aller de l'avant !

Merci beaucoup Arthur pour cette interview et je te souhaite CHOOKDEE pour ton combat du 6 janvier !

Merci beaucoup

 

Arthur Meyer est un baroudeur des rings qui s'est installé en Thaïlande depuis plusieurs années, il vit et combat pour son camp d'adoption, le Singpatong Gym à Phuket.

En Asie, il a battu Naka Kaewsamrit (Classé au stadium d'Omnoi) par KO en 2014 dans un super fight à Macao. En Malaisie, il a battu le thaïlandais Sakaï qui combat souvent au fameux stadium TV7.

Arthur Meyer a fait huit combats au célèbre stadium du Lumpinee.

En Thaïlande, il a battu plusieurs combattants thaïs qui évoluent dans le circuit thaïlandais tels que Pornetwa Kelasport, Petchsupan Sor Jor Lekmuangnon (Victoire par KO avec un superbe ciseaux sauté), Sittisak Kelasport, Yodajariya Fairtex, Inseenoi Sharkyboxing gym.

 

ARTHUR MEYER CONTRE PETCHSUPAN SOR JOR LEKMUANGNON

 

 

Le français a également rencontré des champions comme Sergio Wielzen aux USA, au Lion Fight à Foxwoods, avec une défaite aux points. Et il a fait un match nul contre le champion vietnamien Nguyên Trân Duy Nhâ, champion qui avait battu Mathias Galo en championnat IFMA et Léo Pinto au Thai Fight.

En France, depuis ses débuts professionnels (5 combats gagnés aux points : Xavier Bastard, Rustam Vintu, Amhed Moufti, Tom Wallace et Brandon Viera), il a seulement perdu contre le champion Celestin Mendes, lors du gala Duel 2, à Japy le 28 octobre 2017, dans un combat très serré, Arthur Meyer s'est incliné aux points...

 

ARTHUR MEYER A BATTU LE GRAND CHAMPION XAVIER BASTARD (CHAMPION DU MONDE WPMF)

 

 

Il reste beaucoup de chemin au nakmuay de Normandie avant de se faire un nom en Thaïlande. Mais sa détermination, son style de combattant très technique, ses durs entraînements dans l'un des meilleurs camps de Thaïlande, peuvent amener un jour Arthur Meyer parmi le top ten du circuit des champions thaïlandais !

 

ARTHUR MEYER


Date de naissance :
22 décembre 1990

Poids : 60 Kg

Taille : 1m70

Nombre de combat : 49 combats professionnels. 36 victoires (15 KO), 12 défaites, un match nul. 22 combats amateurs. 18 victoires.

Titre : Vainqueur du tournoi Super Muaythai (2016), vainqueur du tournoi en Malaisie (2015), champion de France classe C (2012)

Team : Singpatong et Team Coulibaly