KERNER THAI II

SAMEDI 6 JANVIER 2018

SALLE COUBERTIN PARIS

special report by Serge TRÉFEU

 

 

 

Cette deuxième édition du Kerner Thai fut une grande soirée de Muay Thai digne des grandes organisations internationales. Malgré les combats annulés à la dernière minute (Souane contre Fauveau, Johann Fauveau a déclaré forfait le jour du combat pour raison médicale), les combats au pied levé (Mohamed Soumah a remplacé Johann Beausejour blessé pour son combat contre Gaétan Dambo), la télévision Équipe 21 qui a eu un problème de retransmission en direct (Une heure de décalage avec le live), les combats ont été à la hauteur de l’événement et le public est venu en masse.

La pesée s'est faite la veille du gala à la salle Coubertin. Une pesée avec beaucoup de médias à cause du phénomène transgenre Nong Rose, en effet, le boxeur Lady Boy a fait déplacé beaucoup de journalistes de tous les horizons, L’Équipe, Marianne, France 2, l'AFP, la télévision thaïlandaise BBC et bien d'autres...

Guillaume Kerner a vraiment eu une bonne intuition en faisant venir en France pour la première fois la star thaïlandaise Nong Rose, il marque un coup médiatique fort qui peut avoir des conséquences très bénéfiques pour le Muay Thai français.

 

  • IMG_2439 []
  • IMG_2444 []
  • IMG_2446 []
  • IMG_2464 []
  • IMG_2470 []
  • IMG_2471 []
  • IMG_2477 []
  • IMG_2490 []
  • IMG_2493 []
  • IMG_2497 []
  • IMG_2499 []
  • IMG_2513 []
  • IMG_2516 []
  • IMG_2522 []
  • IMG_2524 []
  • IMG_2526 []
  • IMG_2530 []
  • IMG_2533 []
  • IMG_2536 []
  • IMG_2539 []
  • IMG_2541 []
  • IMG_2544 []
  • IMG_2548 []
  • IMG_2549 []
  • IMG_2551 []
  • IMG_2552 []
  • IMG_2554 []
  • IMG_2560 []
  • IMG_2564 []

 

La salle de Coubertin était pleine, les matchs de Nong Rose vs Akram Hamidi et Jimmy Vienot vs Serginio Kanters ont fait lever le public, quand à la confrontation entre Superbank Mor Ratanabandit et Arthur Meyer cela été un régal visuel pour tous les aficionados du pur Muay Thai !

L'ancienne star des rings Guillaume Kerner a réussi son pari de remplir Coubertin, il y avait aussi ce soir dans la salle beaucoup d'anciens grands champions tels que Dida Diafat, Jean-Charles Skarbowsky, André-Richard Nam, Francis Kitoko, Bruno Benlabed, Eddy Muniz, Pascal Scalp, Joël Cesar, Rachid El Herdmi, Kouider Abdelmoumeni, Krongsak Boranrat, Lamkong, Soudareth, Djamel Yacouben, Tidiani Biga, Mohamed Yamani, Krim Hamitech, Mounir Bouti ainsi que des champions actuels comme Karim Bezzouh, Samy Sana, Celestin Mendes, Kevin Renahy, Wendy Annonay, Aiman Al Radhi, Cyril Benzaquen, que du beau monde.

Quelques personnalités du show biz étaient également présentent, on a pu apercevoir les acteurs Bruno Putzulu et Samuel Le Bihan, les humoristes Yassine Belattar et Djamil Le Shlag.

 

LA TEAM THAÏLANDAISE AU RESTAURANT AVEC L'ANCIEN CHAMPION LAMKONG ET LE PROMOTEUR DU STADIUM DU LUMPINEE MADAME PARIYAKORN RATANASUBAN, LA FILLE DU PLUS GRAND PROMOTEUR DE THAÏLANDE MONSIEUR SONGCHAI RATANASUBAN

 

DEUX INVITÉS D'HONNEUR AU KERNER THAÏ, DEUX GRANDS ACTEURS, DEUX GRANDS FANS DE MUAY THAI, BRUNO PUTZULU ET SAMUEL LE BIHAN

 

ANTOINE DESJARDINS, BRUNO PUTZULU, SAMUEL LE BIHAN, LAHCENE BRIGUI

 

FRED PAPILLON (SPEAKER DE LA SOIRÉE) ET L'ANCIEN GRAND CHAMPION AURÉLIEN DUARTE (COMMENTATEUR TV DE L'ÉVÉNEMENT)

AURÉLIEN DUARTE S'EXCUSE AUPRÈS DU PUBLIC QUI S'IMPATIENTE CAR LA CHAÎNE ÉQUIPE 21 A EU UN PROBLÈME TECHNIQUE

 

Les matchs étaient diffusés sur un écran géant qui permettait aux gens en tribune d’apprécier encore plus le spectacle.

Le speaker de la soirée Fred Papillon chauffe la salle, DJ Nono monte le son, les officiels de la fédération FFKMDA sont en place, les photographes se positionnent comme ils peuvent autour du ring, le show peut commencer, place aux fights !

 

LES FIGHTS :

Il y a eu plusieurs combats en classe B et un assaut avec des enfants, une petite mise en bouche sympathique avant les combats en classe A.

 

 

  • IMG_2589 []
  • IMG_2594 []
  • IMG_2604 []
  • IMG_2614 []
  • IMG_2617 []
  • IMG_2624 []
  • IMG_2633 []
  • IMG_2644 []
  • IMG_2650 []
  • IMG_2657 []
  • IMG_2669 []

 

LUDOVIC HOAREAU (SHORT NOIR) VS ANOUAR EL KARKOURI (SHORT BLANC) – 63 KG 500

Le combat n'a pas duré longtemps car au premier round sur une projection, en tombant, la tête de Ludovic Hoareau a heurté le pied d'Anouar El Karkouri, Ludovic Hoareau a été très sonné et n'a pas pu rependre le combat. Les juges ont donné un no-contest (Ni vainqueur, ni perdant) pour ce match.

 

 

GAËTAN DAMBO (SHORT NOIR) VS MOHAMED SOUMAH (SHORT BLANC) – 71 KG

Difficile d’arrêter la machine de guerre « Kirikou » quand elle se met en marche. Le pauvre Mohamed Soumah en a fait les frais, il a pourtant essayé quelques techniques spectaculaires mais qui n'ont pas du tout perturbé Gaétan Dambo. Compté deux fois, suite à des puissants low kick, Mohamed Soumah est stoppé au premier round. Kirikou remporte une belle victoire mais honneur à son perdant qui a eu le courage de faire ce combat au pied levé. Mohamed Soumah a remplacé Johann Beausejour qui s'est blessé une semaine avant le gala. Et pour affronter un bulldozer comme Gaétan Dambo, il faut vraiment une préparation de spartiate...

 

  • IMG_2698 []
  • IMG_2702 []
  • IMG_2704 []
  • IMG_2715 []
  • IMG_2724 []
  • IMG_2728 []

 

SULLIVAN KERNER (SHORT NOIR) VS JEREMY MONTEIRO (SHORT BLANC) – 65 KG 

Une grosse pression pour le jeune Sullivan Kerner qui représente le nom prestigieux de son père à chacun de ses combats en Muay Thai. Sullivan Kerner était coaché par deux grandes figures du Muay Thai, Mounir Bouti et Krim Hamitech.

Contrairement à son père qui était un Fimeuu (Technicien) par excellence, Sullivan est plutôt un combattant Muay Mat (Fort en poing) avec de redoutable low kick. Il l'a encore prouvé dans ce match avec ses dangereux enchaînements en poing, des crochets au corps et à la face qui ont fait très mal à Jeremy Monteiro. Le sociétaire de la Team Konaté a été valeureux, il a fait face avec courage aux assauts violents du solide Sullivan Kerner. Victoire logique de Sullivan Kerner.

 

 

  • IMG_2741 []
  • IMG_2744 []
  • IMG_2746 []
  • IMG_2752 []
  • IMG_2758 []
  • IMG_2761 []
  • IMG_2787 []
  • IMG_2796 []

 

ARTHUR MEYER (SHORT NOIR) VS SUPERBANK MOR RATANABANDIT (SHORT BLANC) – 61 KG

Deux artistes sur le ring. Un match dans la plus pure tradition thaïlandaise avec deux beaux ram muay effectué par les boxeurs, surtout celui de Superbank qui a été applaudi par toute la salle.

Arthur Meyer avait déclaré avant son combat contre Superbank, je ne pourrai pas rivaliser avec Superbank en technique de corps à corps et de projection car c'est un maître en la matière, il faut que je le bouscule avec mon anglaise. Le français n'a pas pu adopté sa stratégie de faire mal au thaïlandais avec ses poings. Mais il a fait encore mieux, il a presque rivalisé avec Superbank sur son terrain, les saisies et les projections.

Bien-sûr, Superbank a fait le show avec ses balayages dont il a le secret, surtout lorsque le français tentait des middles. Il a aussi touché durement Arthur Meyer avec de magnifiques High Kick. Le match a été somptueux, les deux combattants ont régalé le public.

Avec sa boxe posé et technique, Arthur Meyer a une belle boxe à voir, il a l'étoffe d'un grand champion, il l'a prouvé face à l'un des meilleurs actuels de sa catégorie. Superbank n'est pas n'importe qui en Thaïlande, il fait partie des « Yod » (Combattants les plus cotés du circuit thaïlandais). Le français s'incline aux points face à la superstar thaïlandaise. L'un des grands moments du Kerner Thai vient d’être consommé avec délice !

 

  • IMG_2835 []
  • IMG_2840 []
  • IMG_2847 []
  • IMG_2853 []
  • IMG_2855 []
  • IMG_2856 []
  • IMG_2873 []
  • IMG_2878 []
  • IMG_2879 []
  • IMG_2880 []
  • IMG_2901 []
  • IMG_2908 []
  • IMG_2917 []
  • IMG_2924 []
  • IMG_2937 []
  • IMG_2948 []
  • IMG_2950 []
  • IMG_2963 []
  • IMG_2968 []
  • IMG_2970 []
  • IMG_2998 []
  • IMG_3000 []
  • IMG_3001 []
  • IMG_3004 []

 

AKRAM HAMIDI (SHORT NOIR) VS NONG ROSE BANJAROENSUK (SHORT BLANC) – 52 KG 

Les deux boxeurs ont fait une terrible bataille sur le ring de Coubertin, l'un des plus beaux combats de la soirée.

Le jeune Akram Hamidi a attaqué très fort dès le premier round, Nong Rose était un peu débordé et surprise par les assauts violents du français. Les coups de poing et les front kicks pleine tête on touché durement Nong Rose. Le français avec son anglaise percutante a fait très mal au thaïlandais.

Nong Rose s'est ressaisie au troisième round avec de puissants middle, des coups de coude et des belles projections effectués sur le français.

Akram Hamidi est toujours présent dans le combat durant les derniers rounds même s'il a baissé de rythme, il passe des coups de genoux qui touchent bien le visage de Nong Rose.

Mais Nong Rose entreprend un travaille payant avec des techniques de projection qui déstabilise constamment le français durant les deux derniers rounds.

Au final de ce combat de folie, Akram Hamidi remporte le combat avec deux juges pour lui et un juge pour Nong Rose, victoire partagée aux points du français qui réalise une superbe performance. Avec seulement une vingtaine de combats, Akram Hamidi bat la star thaïlandaise qui compte 150 combats à son compteur.

Akram Hamidi ne méritait pas de perdre mais Nong Rose non plus, peut être qu'un match nul aurait été plus équitable pour ce combat très serré.

En effet, Nong Rose fut très surprise de la décision des juges français, il est vrai quand Thaïlande Nong Rose aurait certainement remporté le combat. Car les juges thaïlandais favorisent plus les middle et surtout les projections. Mais en France, les techniques de poing et les front kicks sont comptabilisées au même niveau que les middles et les projections.

Il serait intéressant de voir une revanche en Thaïlande avec un combat sans les coudières de protection et sans le décalage horaire, les thaïlandais sont arrivés jeudi soir pour combattre samedi soir...

 

  • IMG_3028 []
  • IMG_3031 []
  • IMG_3037 []
  • IMG_3070 []
  • IMG_3072 []
  • IMG_3074 []
  • IMG_3076 []
  • IMG_3099 []
  • IMG_3106 []
  • IMG_3107 []
  • IMG_3116 []
  • IMG_3135 []
  • IMG_3153 []
  • IMG_3163 []
  • IMG_3167 []
  • IMG_3172 []
  • IMG_3176 []

 

SERGINIO KANTERS (SHORT NOIR) VS JIMMY VIENOT (SHORT BLANC) – 73 KG

Le hollandais Serginio Kanters avait prédit un dur KO pour son adversaire français. Bien mal lui en a prit, Jimmy Vienot a fait un festival technique de pur Muay Thai qui a complètement enrayé la dangereuse boxe du hollandais. Il est vrai que Serginio Kanters est un redoutable puncheur, il l'a montré au troisième round en percutant avec un uppercut la mâchoire du français qui fut pendant un moment dans le rouge.

Mais a part cette douloureuse action de la part du hollandais, Serginio Kanters n'a rien pu faire avec sa boxe trop basique, style Kicker, face à la belle technique Muay Thai du français.

Jimmy Vienot a tout passé au Hollandais, coup de coude, coup de genoux, middle, low kick, high kick, front kick, projection, heureusement que Serginio Kanters est un encaisseur exceptionnel, beaucoup d'adversaires auraient flanchés après ce qu'il a reçu comme coup durant cinq reprises.

Victoire à l'unanimité de Jimmy Vienot qui prouve qu'il est toujours parmi les meilleurs mondiaux de sa catégorie !

 

  • IMG_3186 []
  • IMG_3187 []
  • IMG_3196 []
  • IMG_3200 []
  • IMG_3203 []
  • IMG_3208 []
  • IMG_3230 []
  • IMG_3250 []
  • IMG_3252 []
  • IMG_3260 []
  • IMG_3264 []
  • IMG_3289 []
  • IMG_3292 []
  • IMG_3296 []
  • IMG_3298 []
  • IMG_3316 []