PHOENIX 10 MUAY THAI

SAMEDI 13 OCTOBRE 2018

PALAIS 12

BRUXELLES

special FIGHT CARD by Serge TRÉFEU

 

 

Après Beyrouth, Londres, Dubai, Abu Dhabi, Bangkok, Phuket, pour la première fois, la fameuse organisation Phoenix Muay Thai débarque à Bruxelles, la capitale de la Belgique, pour un gala sensationnel de pur Muay Thai, du jamais vu dans la région bruxelloise.

C'est le magnifique Palais 12 du Palais des expositions de Bruxelles, situé sur le site du Heysel, qui accueillera le show Phoenix 10. La somptueuse salle polyvalente peut recevoir jusqu'à 15 000 places, pour cette dixième éditions le Phoenix Muay Thai a fait les choses en grand !

Pour chauffer le complexe et mettre l'ambiance, le plus funky des deejays, le talentueux DJ Abdel sera aux platines de cette soirée mémorable.

 

 

Le plateau de la soirée comprendra la star Youssef Boughanem en match principal et son petit frère Yassine Boughanem en combat co-main event, ainsi qu'une pléiade de combattants de très hauts niveaux tels que les Thaïlandais Kongjak Por Po-in, Tatsaman PSM, Dokmaingern PSM, l'Estonien Uku Jürjendal, les Français Crice Boussoukou, Steven Mendy et l'armada des champions Belge avec Sonny Dagread. Alka Matewa, Cedric De Keirsmaekaer, Xavier Lejour, Mohamed Hamani, Mohamed Kloua, Hicham Moutjahide, Younes Rahmouni, Yassine Moutacim.

 

LES FRÈRES BOUGHANEM EN TÊTE D'AFFICHE DU SHOW PHOENIX 10

 

 

BROTHERS BOUGHANEM, DEUX GUERRIERS QUI FONT TREMBLER LA PLANÈTE DU MUAY THAI

 

De plus, il risque d'y avoir un match de colosse qui va surprendre beaucoup de mondes dans le milieu du Muay Thai. En effet, officiellement le grand champion Yassine Boughanem doit affronter l'Estonien Uku Jürjendal. Un combat où le prodige du Muay Yassine Boughamen mettra en jeu ses ceintures de champion du monde WBC et PHOENIX.

Mais après maintes négociations, c'est vraiment en train de se confirmer, un autre adversaire rencontrera finalement Yassine Boughanem. Et ce champion n'est autre que le sulfureux Patrice Quarteron. Le champion français accepte enfin le défi lancé depuis des mois par le jeune Yassine Boughanem et c'est tout à son honneur. Si ce combat a lieu, les tribunes de la salle Palais 12 de Bruxelles vont vibrer, c'est le choc de l'année que des milliers d'aficionados du Muay attendent !

 

LES FIGHTS

 

YOUSSEF BOUGHANEM (BELGIQUE) VS KONGJAK POR POR IN (THAILANDE) – 72 KG  

CHAMPIONNAT DU MONDE WBC, ISKA, PHOENIX

 

Youssef Boughanem (Champion du Lumpinee, Champion du Radja, Champion d'Omnoi, Champion du Monde ISKA, WBC, PHOENIX, WMA, WAKO K1, Vainqueur du Tournoi THAI FIGHT, Vainqueur du Tournoi MAX MUAY THAI, Vainqueur du Tournoi 1-King) est surnommé « Terminator », il a un palmarès exceptionnel avec 201 combats professionnels pour 176 victoires (95 KO) et 25 défaites. Youssef Boughanem est invaincu depuis quatre ans. La plupart de ses combats, il les a fait en Thaïlande, dans les provinces et à Bangkok aux stadiums du Lumpinee, du Radja, de la TV7 et d'Omnoi.

Youssef Boughanem est le seul étranger au monde à avoir remporté la ceinture du stadium d'Omnoi en 2015, l'un des plus grands stadiums de la région de Bangkok. Mais le belgo-marocain a fait encore plus fort en s'emparant aussi des ceintures des mythiques stadiums du Ratchadamnoen et du Lumpinee. En août 2016, il a battu par KO Kompetlek Lookprabat pour le titre de champion du Radja et le 22 mai 2018 Youssef Boughanem est devenu le quatrième étrangers au monde à remporter la ceinture du stadium Lumpinee de Bangkok. Aucun étranger n'a réussi une telle performance en Thaïlande. Et seul une poignée de champions Thaïlandais ont gagné les trois ceintures en même temps de ces prestigieux stadiums de Bangkok. Youssef Boughanem est définitivement entré dans le Panthéon des plus grands champions de l'histoire du Muay Thai !

Youssef Boughanem est également l'un des rares étrangers à avoir gagné le tournoi Thai Fight (Fabio Pinca en – 67 Kg en 2010 et Patrice Quarteron en poids lourd en 2012). Le 31 décembre 2015, il a battu en finale la star Sudsakorn Sor Klinmee pour la ceinture du Thai Fight en – 72 Kg 500.

Ce redoutable et puissant technicien a battu des champions tels que Saiyok (Champion du Lumpinee, champion du Radja, champion de Thaïlande, champion du Monde WMC, champion du Monde WMO, Vainqueur du tournoi Thai Fight), Rungravee (Vainqueur du Tournoi Isuzu) (KO), Numbeechai (Champion du Radja), Yodnapa (Champion du Radja), Peemai (Champion d'Omnoi), Chanajon (Champion du Radja, Vainqueur du Tournoi Isuzu), Big Ben (Champion du RadjaChampion du Monde WBC, Champion de Thaïlande), Fahmongkol (Champion d'Omnoi, Vainqueur du Tournoi Isuzu, Vainqueur du Tournoi Thai Fight), Kanongsuk (Champion du Radja) (2 victoires par KO), Yodpayak (Champion du Lumpinee) (KO), Noppakaw Siriluck (Champion du Lumpinee) (KO), Talaytong Sor Thanaphet (Champion TV7, champion de Thaïlande) (KO), Anthony David Kane (Champion du Monde WAKO), Stephen Meikle (Champion du Monde ISKA), Robin Van Roosmalen (Champion It's Show Time), Armen Petrosyan (Champion du Monde WMTA, champion du Monde ISKA), il a également affronté ce qui se fait de mieux en Thaïlande comme les champions Aikpracha, Prakayseng, Buakaw, Dernchonlek (match nul), Suriya, Diesellek, Thepsutin et Thongchai. Youssef Boughanem n'a pas connu la défaite depuis longtemps, le thaïlandais Kongjak ne part pas favori face à Terminator. Mais un champion thaïlandais n'est jamais battu d'avance...

 

YOUSSEF BOUGHANEM VA METTRE EN JEU TROIS DE SES NOMBREUSES CEINTURES DE CHAMPIONS

 

 

YOUSSEF BOUGHANEM EST L'UN DES TRÈS RARES CHAMPIONS ÉTRANGERS AU MONDE À AVOIR CONQUIS LE TITRE SUPRÊME DU LUMPINEE

 

Kongjak Por Por In (Champion du Radja, Champion d'Omnoi, Champion du Monde WMC et WPMF) est un champion expérimenté de 32 ans qui possède près de 250 combats à son actif. En 2009, en Thaïlande, il a conquis la ceinture de champion du Monde WPMF en 154 lbs contre l'australien Soren Eminent Air. Une ceinture qu'il avait défendu avec succès, entre autre, contre le français Mickael Lallemand à l'Anniversaire de la Reine. L'année d'avant, il avait gagné la ceinture du stadium d'Omnoi en 147 lbs face à Kathaphet Ror Phetpotong.

En 2010, Kongjak a battu le solide Yohan Lidon au stadium TV7 par arrêt sur blessure, le français a pris ensuite sa revanche à Lyon en 2011 en battant le thaïlandais aux points.

En 2011, Kongjak a participé au légendaire tournoi Isuzu au stadium d'Omnoi, un tournoi dans lequel il a perdu par arrêt de l'arbitre contre Nopparat Keatkamtorn et par KO contre la star Kem Sitsongpeenong.

L'année 2013 fut meilleur pour Kongjak car il a remporté la ceinture du stadium du Radja en 154 lbs face au redoutable Kanongsuk Chuwattana et en mars 2014, au Japon, à Okinawa, il est devenu champion du Monde WPMF en 154 lbs contre le japonais Hiroto.

Kongjak a battu des champions comme Singmanee Kawsamrit, Kanongsuk Chuwattana, Panom Topkingboxing, Sirimongkon Sit Anunpat, Meuangchon Phettaotan (Arrêt arbitre), Soren Emintent Air, Yohan Lidon, Djimé Coulibaly, Adrien Rubis. Pour son dernier combat en Europe, en mai 2018, Kongjak a battu le jeune prometteur Ibrahim Kanouté. Kongjak est très fort avec les techniques de coups de coude, une technique que Youssef Boughanem apprécie également, ce match sent la poudre !

 

LE CHAMPION DU RADJA KONGJAK POR POR IN

 

YOUSSEF BOUGHANEM CONTRE KONGJAK POR POR IN

 

YASSINE BOUGHANEM (BELGIQUE) VS UKU JURJENDAL (ESTONIE) OU PATRICE QUARTERON (FRANCE) + 100 KG 

CHAMPIONNAT DU MONDE WBC, PHOENIX

 

Yassine Boughanem (Champion du Monde WBC, Champion du Monde PHOENIX, Champion du Monde WPMF, champion du Monde WKPL, champion du Monde Pattaya Boxing stadium, Vainqueur du Tournoi Super Muay Thai) est un superbe fimeuu (Technicien), ce qui est assez rare dans la catégorie des poids-lourds. Ce champion hors norme a fait la plus grande partie de sa carrière en Thaïlande, a seulement 22 ans il a déjà effectué 163 combats pour 123 victoires et battu des redoutables thaïlandais comme Bernueng Topkingboxing, Panom Topkingboxing, Kiatchai Singwancha, Karuhat Eakchumpon et Dejrit Poptheeratham ainsi que des champions étrangers tels que Mike Sityodtong (KO), Thomas Alizier, Emmanuel Payet, Malik Aliane (KO), Yuksel Ayaydin, Sami Bachar.

Yassine a remporté au mois d’août 2016 le tournoi Super Muay Thai poids lourd en Thaïlande, en battant ses deux adversaires par KO, l'irlandais Liam John Mackendry et l’américain Steven Bank. Lors du Best Of Siam en France, en octobre 2016, il a battu avec panache le champion du monde WBC le thaïlandais Benz RSM. Ensuite en 2017, il a vaincu par KO au premier round le dinosaure roumain Alexandru Lungu et aux points le grand champion anglais Daniel Sam qui avait battu Patrice Quarteron. Yassine ne s'est incliné qu'aux points en 2017 face à l’excellent Cyril Gane. En 2018, il a terrassé Imad El Mountahi, battu de nouveau Steven Bank pour les ceintures de champion du monde WBC et PHOENIX et le 22 mai, il a défendu victorieusement sa ceinture PHOENIX contre le champion anglais de MMA James Mcsweeney. Le « bulldozer de Pattaya », Yassine Boughanem, est en grande forme, quel que soit son adversaire en face de lui, il sera prêt pour une bataille de titan !

 

YASSINE BOUGHANEM VA METTRE EN JEU SA CEINTURE WBC ET SA CEINTURE PHOENIX, DEUX CEINTURES DE CHAMPION DU MONDE REMPORTÉES AU MYTHIQUE STADIUM DU RADJA DE BANGKOK

 

Uku Jürjendal (Champion du monde IFMA) est un très bon poids-lourd qui est champion du monde IFMA et combat souvent en Thaïlande notamment au Max Muay Thai. En ce moment, il combat régulièrement dans l'organisation NR1 Fight Show où il a effectué quatre matchs pour deux victoires. Il a surtout combattu en boxe amateur mais compte tout de même une trentaine de combats professionnels. Les points forts de ce combattant puissant sont ses low-kicks destructeurs. Mais face à Yassine Boughanem, il lui faudra plus que des low-kicks ravageurs pour espérer l'emporter !

 

UKU JÜRJENDAL, UN CHAMPION ATHLÉTIQUE

 

Patrice Quarteron (Champion du monde IKF, champion du monde A1, champion d'Europe, vainqueur du Thai Fight) surnommé « le Rônin sombre » est un grand champion mais controversé, on l'aime ou on ne l'aime pas. Parce que Patrice Quarteron a choisi le thème de la provocation pour promouvoir la plupart de ses combats, un style qui lui a bien réussi durant sa carrière fort de 60 combats pour 46 victoires (40 KO), il a souvent rempli des immenses salles et battu des bons champions tels que Alban Galonnier, Brice Guidon, Sergei Gur, Ashwin Balrak, Nash Ular, Fabrice Aurieng, Bob Sapp, Frederic Sinistra. Ses derniers combats en 2017 ont été contre l'américain James Wilson (Victoire par KO) et le turque Sean Toloue (Victoire par KO). Mais le 24 novembre 2016, il a perdu face à l'anglais Daniel Sam, ce même champion que Yassine Boughanem a battu le 9 novembre 2017 au Palais des Sports de Levallois...

Durant plusieurs années, Patrice Quarteron a constamment défié le King des poids-lourds Jérôme Le Banner sans avoir eu l'occasion de le croiser sur le ring.

Aujourd'hui, c'est le jeune Yassine Boughanem qui défi son aîné des rings Patrice Quarteron. Et beaucoup de personnes souhaitent voir le champion français contre un tueur de la discipline comme Yassine Boughanem afin qu'il prouve son statut de N° 1 des poids-lourd français. Yassine Boughanem lui offre l'occasion de remettre les pendules à l'heure, espérons que ce match électrique voit le jour au Phoenix 10 !

 

PATRICE « LE RÔNIN SOMBRE » QUARTERON EST UN COLOSSE DE 2 M POUR 125 KG, VAINQUEUR DU CÉLÈBRE TOURNOI THAÏ FIGHT

 

ALKA MATEWA (BELGIQUE) VS CEDRIC DE KEIRSMAEKER (BELGIQUE) – 78 KG

CHAMPIONNAT DU MONDE PHOENIX

 

Alka «  Le Spartiate » Matewa (Champion du monde WCSF, champion d'Europe WCSF, champion Intercontinental WKN, champion de Belgique) est un baroudeur des rings qui a beaucoup combattu en Thaïlande. Au pays du Muay, il a affronté des redoutables champions thaïlandais comme Kongjak (Défaite), Dernchonlek (Défaite), Saiyok (Défaite), Sudsakorn (Défaite), Super X (Défaite), Duangsompong (Victoire par KO).

En 2013, il a remporté la ceinture de champion du monde WCSF contre le français Anderahim Chafay qu'il a battu par KO. Le 24 octobre 2015, il a perdu contre le bûcheron des rings Yohan Lidon pour la ceinture de champion du monde ISKA. En octobre 2017, Alka Matewa a aussi fait un grand combat face à l'un des meilleurs champions français Samy Sana, un match qui c'est soldé par un nul entre les deux boxeurs. Cet expérimenté combattant qui possède plus de 100 combats à son actif a battu des champions tels que Sonny Dagraed (KO), Erkan Varol, Samuel Andoche (KO), Ben Hodge, Walid Attadlaoui (KO), Wang Lixiang (KO) !

C'est un match revanche contre Cedric De Keirsmaeker car Alka Matewa l'avait battu par KO en 2013. Le Spartiate Belge compte bien accroché une nouvelle ceinture mondiale à son palmarès !

 

LE SPARTIATE DES RINGS ALKA MATEWA

 

Cedric De Keirsmaeker (Champion du monde ISKA, champion d'Europe ISKA, champion de Belgique) est un polyvalent de la boxe pieds et poings qui possède une très bonne anglaise, il est aussi à l'aise en Muay Thai qu'en Kick Boxing ou en règle K1. Il combat régulièrement dans beaucoup d'organisations prestigieuses telles que le Glory ou l'Enfusion où il y a battu notamment des boxeurs comme Yassine Baitar, Kaiyin Zhang, Vincent Gloris, Lahcen Ait Oussakour, Chahid Oulad El Hadj.

En 2015, Cedric De Keirsmaeker a combattu pour le titre mondial WKU contre l'Allemand David Dardan Morina, la décision fut un no contest (Sans vainqueur).

Le 17 juin 2017, il a terrassé au premier round le portugais Fabio Texeira et remporté la ceinture mondiale ISKA de Kick Boxing en – 75 Kg.

Le Belge attend de pieds et poings ferme son compatriote Alka Matewa pour effacer sa défaite de 2013 face à lui !

 

LE GUERRIER BELGE CEDRIC DE KEIRSMAEKER

 

CRICE BOUSSOUKOU (FRANCE) VS SONNY DAGREAD (BELGIQUE) – 72 KG

 

Le come-back de Crice « La machette » Boussoukou, ce jeune champion de 25 ans remonte sur le ring après avoir stoppé sa belle carrière au début de l'année 2017. Crice Boussoukou ne combattait plus en compétition mais il s’entraînait toujours régulièrement. En février 2018, il avait même ouvert une salle de boxe au Maroc à Marrakech. Ce longiligne boxeur a battu des grands champions tels que Petchmonkong Petchfocus, Andréa Masini (KO), Vang Moua (KO), Jonay Risco et fait de grosses batailles contre des stars du Muay comme Sittichai Sitsongpeenong (Deux fois), Sudsakorn Sor Klinmee, Andrei Kulebin, Damien Alamos, Nordin Ben Moh !

Pour son retour, il affrontera le redoutable frappeur Sonny Dagread !

Sonny Dagread (Champion du monde ISKA, Champion du Benelux) a remporté le 25 novembre 2017 la ceinture de champion du monde ISKA en Kick Boxing contre le Japonais Takeo Shiragami en – 70 Kg, en avril 2018, il a battu de nouveau le Japonais au Japon. Un mois avant, en mars 2018, il avait gagné le tournoi Fight Night en Belgique. Le champion Belge est réputé pour sa frappe puissante et sa combativité sur le ring, c'est un combattant dur au mal qui ne lâche rien.

Sonny Dagread a souvent combattu dans la fameuse organisation It's Show Time, il a battu des boxeurs tels que Zradni Mourad, Khalid Ouali, Eric Denis, Petro Sedarous, Fatih Ozkan, Tony Jas, Sabri Ben Henia. Son style est plus un kick boxeur qu'un pur nakmuay, le français devra sortir ses genoux face à ce solide boxeur !

 

CRICE BOUSSOUKOU CONTRE SONNY DAGREAD

 

YASSINE MOUTACIM (BELGIQUE) VS STEVEN MENDY (FRANCE) – 58 KG

 

Le champion de France Steven Mendy de la Team Alamos défi le dangereux champion d'Europe, le Belge Yassine Moutacim (Champion d'Europe IKF 2014, champion de Belgique K1 2013, champion Benelux K1 WFCA, vainqueur de la promotion Légende Chine en 2015 et 2016). Le Belge est un habitué des grands rendez-vous, il a combattu à maintes reprises en Thaïlande dans les organisations Super Muay Thai et Muay Xtrem ainsi qu'en Belgique durant des gros shows. Quand au jeune Steven Mendy, 23 ans, il fait partie des futurs espoirs français de la catégorie des 57 Kg. Le 2 juin 2018, il a remporté la ceinture de champion de France professionnel AFMT en battant Eddy Ebane. Un match âpre en perspective au Phoenix 10 dans la catégorie des poids plumes !

 

YASSINE MOUTACIM CONTRE STEVEN MENDY

 

DOKMAINGERN PSM (THAILANDE) VS HICHAM MOUTJAHID (BELGIQUE) – 60 KG

 

Un combat de reprise pour le Thaïlandais Dokmaingern de la Team Petchsaman Gym qui avait obtenu des bons résultats dans les stadiums de Bangkok notamment au Lumpinee, au Radja, à la TV7 et au ThairatTV stadium. Ce jeune de 21 ans combattait avant sous le nom de Dokmaingern Por Pongsawan. A Bangkok, il a vaincu des boxeurs comme Masulek Or Bor Tor Kampi, Chaimongkol Por Aotalaybangsarae (KO), Kaohom Sitpuyainiran, Daopayak Sakplaipraya, Jaoinsee Kiatjaroenchai, Notmai Sor Nitayapon (KO), Petsiam Jitmuangnon (KO), et le grand champion Rungubon Sagami (Champion d'Omnoi, Vainqueur du Tournoi Omnoi).

Le Thaïlandais sera confronté à l'actuel N° 1 de la catégorie des 61 Kg en Belgique, le Belge Hicham Moutjahid (Champion du monde WCSF, champion d'Europe WCSF, champion de Belgique) surnommé « Mister Perfect ». Hicham Moutjahid a remporté son titre mondial en 2013 en battant par KO le Brésilien Manoel Fonseca. En France, Hicham Moutjahid avait impressionné le publique lors du tournoi Partouche Kickboxing Tour 2017 en battant deux redoutables champions français, Ayoub El Khaidar aux points et Celestin Mendes par KO. Mais ensuite il avait perdu pour la grande finale contre l'Espagnol Daniel Puertas surnommé le Ramon Dekkers Espagnol qui fut le vainqueur du tournoi Partouche Kickboxing Tour 2017.

Le Thaïlandais est prévenu, le guerrier Belge ne lui fera pas de cadeaux !

 

 

TATSAMAN PSM (THAILANDE) VS XAVIER LEJOUR (BELGIQUE) – 66 KG

 

Un combattant thaï de la Team Petchsaman Gym contre un champion Belge de la Team Osman Gym. Deux grandes écoles qui vont s'affronter sur le ring pour le plus grand bien du publique !

 

MOHAMED KLOUA (BELGIQUE) VS MOHAMED HAMANI (BELGIQUE) – 61 KG

 

Mohamed Kloua du DC Boxing Charleroi contre Mohamed Hamani du Valon Team. Un combat de jeune loup !

 

YOUNES LEK QUEENSBURRY (BELGIQUE) VS TBA – 73 KG

 

Younes Rahmouni du Queensbury de Bruxelles affrontera un adversaire restant à désigner.

 

Combat en Classe B (Semi professionnel)

 

MONCEF DE LA VEGA VS HAMZA TANKE (TEAM LAMOS)

 

OUGO HUET VS JUAN VENDETTA

 

PHOENIX 10 MUAY THAI

PALAIS 12

Avenue de Miramar

1020 BRUXELLES

 

Billeterie :

https://tickets.brussels-expo.be/fr/phoenix/palais-12