SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

DOKMAIPHA POR PONGSAWANG (carrière 1980-1990)

DOKMAIPHA POR PONGSAWANG

« THE POWERFUL LEFT LEG »

Dokmaipha de son vrai nom Chamnian Moonkasorn est né le 18 février 1968 à Selaphum dans la province de Roi Et, une région du nord-est de la Thaïlande. Chamnian est le septième enfant d’une grande famille qui comptait neuf enfants, six garçons et trois filles. Tous les garçons ont fait de la boxe. Mais seulement trois sont devenus des grands champions.

Le jeune Chamnian a commencé la boxe à 9 ans dans un petit camp près de chez lui à Selaphum, le Kiatbanhan Gym. Le camp appartenait à Khru Sian Kui. Pendant trois ans, il a porté le nom de combattant de Det Duangnoi Kiatbanhan. En province, il a fait 20 combats avec 19 victoires dans la catégorie des 100 lbs.

A l’âge de 12 ans, Chamnian avec deux de ses frères, ont intégré le célèbre camp Por Pongsawang à Bangkok. Chamnian a pris le nom de combattant de « Dokmaipha Por Pongsawang ». Son petit frère s’est fait appelé Tukkatatong Por Pongsawang et son grand frère fut nommé Dedduang Por Pongsawang.

Le trio des frères Moonkasorn est devenu légendaire dans les années 90. Tukkatatong a fait une superbe carrière, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 108 lbs en 1990 contre la star Hippy Singmanee.

Il a battu aussi les stars des années 90, Jaroensap Kietbanchong et Nungubon Sitlerchai. Tukkatatong a également fait des matchs anthologiques contre la terreur Rambo Pongsiree et le puncheur Thongchai Thor Silachai.

Dedduang Por Pongsawang a été l’un des plus coriaces combattants des années 80 et 90. Son match en 1993 contre le puissant Samson Isaan (Victoire de Samson) a été élu « Match le plus violent de l’année ».

Dedduang a battu le puncheur Samransak Muangsurin, Odnoi Lukprabat, Phedam Chuwattana, Thongsak Fairtex, Yodarwut Sitmax, Saichon Phichisuek, Siptit Lukbanyai et fait des fabuleux combats face aux stars Oley Kiatoneway, Karuhat Sor Supawan, Kaensak Sor Ploenchit, Langsuan Panyuthaphum, Noppadech Sor Rewadee (1 match nul, 1 défaite par KO).

Dedduang a combattu deux fois pour le titre du Lumpinee contre le légendaire Paruhatlek Sit Chunthong (Champion du Lumpinee en 102 lbs, en 104 lbs, en 108 lbs et en 112 lbs) surnommé « Gentleman of the ring ». La première fois en 1985, après un match nul entre les deux combattants, Paruhatlek a conservé sa ceinture du Lumpinee en 108 lbs. Et la deuxième fois, en 1988, Paruhatlek a gagné aux points contre Dedduang pour le titre du Lumpinee en 112 lbs.

Dedduang a aussi combattu deux fois pour le titre du stadium du Radja mais il a perdu aux points face à Boonnam Chor Waikul (Champion du Radja en 108 lbs, en 112 lbs et en 115 lbs) et par KO contre Sangyuth Teenhiran en 1985.

Des grands champions ont été formé dans le camp Por Pongsawang, des noms qui ont marqué les années 80 et 90, tels que Duangsompong Por Pongsawang, Fasang Por Pongsawang, Toto Por Pongsawang, Dokmaifa Por Pongsawang, Heik Por Pongsawang et les trois frères Moonkasorn.

Le camp Por Pongsawang est l’un des camps les plus vieux de Bangkok encore en activité, il se trouve dans le quartier de Lad Phrao, au nord-est de Bangkok. Il a été créé au début des années 80 par le sergent-major Praphan Pongsawang.

M. Praphan Pongsawang est un policier important de Bangkok. Il a été pendant longtemps promoteur au stadium du Lumpinee. Aujourd’hui, il est promoteur au stadium de Rangsit. M. Praphan Pongsawang s’est investi toute sa vie dans l’industrie du Muay Thai. En 2022, il a commencé la construction d’un immense camp de boxe dans la province d’Uttaradit dans la région nord de la Thaïlande. Un complexe où aura lieu aussi des événements de boxe.

M. Praphan Pongsawang est surnommé familièrement « Ja Tu Kraduk Lek » (Le sergent d’os en acier). Car Praphan Pongsawang a échappé à la mort de justesse après avoir reçu quatre balles dans le corps. Il porte une plaque de fer au niveau de la mâchoire.

Le 8 septembre 1989, à Bangkok, dans la petite ruelle du Soi Senanikom du quartier de Bangkapi, sa voiture BMW a été criblé de balles par les coups de feu d’un tueur en moto.

Praphan Pongsawang a eu la mâchoire éclatée par une balle, une balle dans la nuque, une balle dans la poitrine et une balle dans le crâne. Au bord de l’évanouissement, il a réussi à conduire sa voiture avec une main jusqu’à l’hôpital où il a été transporté d’urgence au bloc opératoire. Après plusieurs opérations, Praphan Pongsawang a survécu miraculeusement à ce règlement de compte sanglant !

Dokmaipha était un combattant teigneux et un solide encaisseur. Son High Kick gauche était terriblement dangereux. Dokmaipha a été surnommé « Saytokop » (La jambe gauche extrêmement puissante) après avoir expulsé du ring un adversaire juste avec un coup puissant envoyé par son tibia gauche.

Dokmaipha a remporté la ceinture du stadium du Lumpinee dans deux catégories différentes en 112 lbs et en 115 lbs.

Sa première ceinture du Lumpinee en 112 lbs, il l’a gagné en 1987 en battant la star Burlek Pinsinchai. Ensuite, en 1988, il a battu une autre star pour le titre du Lumpinee en 115 lbs, Wisanupon Saksamut !

Dokmaipha a fait ses premiers combats au stadium du Lumpinee à l’âge de 16 ans.

En 1984, il a battu Winanoi Chor Wichanoi, Tepbout Luktapfa, Pansuriya Or Mahachay et perdu face à Liksitee Sor Jitpana.

En 1985, Dokmaipha a vaincu Superin Kietisapan, Kitichainoi Sor Ploenchit, Hanunoi Sor Ploenchit, Boonmee Siasukon (2 fois), il a perdu contre Klay Sor Ploenchit, Payrojnoi Sor Siamchai et Boonmee Siasukon.

En 1986, Dokmaipha a effectué 10 combats et il s’est incliné aux points seulement trois fois face à des pointures de la disciplines telles que Haodang Sor Tasanai, Jaroenthong Kietbanchong et Hippy Singmanee. Il a battu Bountiang Bualouangprakanpay, Wanthongchai Payaksakdaa (KO), Seksan Siajomthong (2 fois), Morakot Sor Tanmarangsee (2 fois) et Bounkiet Fratiek.

En 1987, Dokmaipha a fait une superbe année car il a remporté une ceinture du Lumpinee à seulement 19 ans et battu les stars du moment Paruhatlek Sitchunthong et Burlek Pinsinchai.

Le 13 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a de nouveau perdu contre le talentueux Hippy Singmanee (Champion du Lumpinee en 105 lbs et en 108 lbs).

Le 24 avril, au stadium du Lumpinee, il a battu Paruhatlek Sitchunthong (Champion du Lumpinee en 102 lbs, en 104 lbs, en 108 lbs et en 112 lbs) surnommé « Gentleman of the ring » !

Le 28 août, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha (19 ans) a défié le tenant du titre du Lumpinee en 112 lbs, Burlek Pinsinchai (21 ans). Burlek (Champion du Lumpinee en 112 lbs, Meilleur boxeur de l’année au stadium du Lumpinee en 1986) avait conquis la ceinture du Lumpinee en 112 lbs contre Odnoi Lukrabat. Il avait défendu avec succès son trophée face à Paruhatlek Sitchunthong et Kwayrong Sit Samthahan.

Dokmaipha a fait un grand match et vaincu aux points Burlek. Il a remporté sa première ceinture du Lumpinee !

Le 22 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a perdu contre le redoutable Langsuan Phanyuthapum (Champion du Lumpinee en 108 lbs, en 112 lbs et en 115 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1987). Surnommé « Khun Khao Ray Namdjai » (Le coup de genoux sans cœur), Langsuan était au top de sa forme en 1987. Dokmaipha et Langsuan se sont affrontés quatre fois et Dokmaipha a toujours perdu aux points face à « Khun Khao Ray Namdjai »…

1988 fut aussi une belle année pour Dokmaipha, il a conservé son titre du Lumpinee et conquis une nouvelle ceinture du Lumpinee dans la catégorie supérieure.

Le 26 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a été défié par le puncheur Wangchannoi Sor Palangchai pour le titre du Lumpinee en 112 lbs.

Wangchannoi (Champion du Lumpinee en 118 lbs et en 122 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1993) était surnommé « Aymat 33 Wee » (Le coup de poing fulgurant en 33 secondes), il avait battu par KO deux stars des rings l’année d’avant, Dennuah Denmolee et Jaroenthong Kiatbanchong.

Après un match très dur, Dokmaipha a conservé son titre du Lumpinee en 112 lbs !

Le 31 mai, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a rencontré le super Fimeuu Wisanupon Saksamut pour le titre du Lumpinee en 115 lbs.

Wisanupon (Champion du Lumpinee en 105 lbs, en 108 lbs et en 115 lbs) a été l’un des meilleurs techniciens de sa génération. 

Dokmaipha a remporté le match et accroché à sa taille une nouvelle ceinture du Lumpinee !

Le 26 juillet, au stadium du Lumpinee, il a encore perdu contre Langsuan Phanyuthapum.

Le 27 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait un match monumental face au légendaire Kongtoranee Payakaroon (Champion du Lumpinee en 102 lbs, en 108 lbs, en 112 lbs, en 115 lbs et en 118 lbs, Meilleur boxeur de l’année en 1978 et en 1984)qui l’a battu aux points.

L’année 1989 fut l’une des plus difficiles pour Dokmaipha car il a perdu beaucoup de matchs.

Le 31 janvier, au stadium du Lumpinee, il a perdu contre le puncheur Samransak Muangsurin (Champion du Lumpinee en 126 lbs).

Le 10 mars, au stadium du Lumpinee, il a perdu face à Noppadech Sor Rewadee (Champion du Radja en 126 lbs).

Le 2 mai, au stadium du Lumpinee, il a perdu pour la troisième fois contre Langsuan Phanyuthapum. Pour ce match, le titre du Lumpinee en 115 lbs était en jeu.

Le 15 août, au stadium du Lumpinee, il a perdu contre le féroce Superlek Sor Isaan (Champion du Lumpinee en 122 lbs et en 126 lbs).

Le 17 octobre, au stadium du Lumpinee, il a perdu contre Saichon Phichisuek (Champion du Lumpinee en 118 lbs).

1990 fut une bien meilleure année pour le combattant de Roi Et.

Le 20 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha (22 ans) a perdu face au jeune Kangwannoi Or Sribualoi (20 ans, champion du Lumpinee en 118 lbs).

En février, Dokmaipha est allé combattre pour la première fois à l’étranger. En Angleterre, il a rencontré le champion local Leroy Atkinson (Champion d’Europe) qu’il a battu par KO !

Le vendredi 2 mars, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a pris une belle revanche sur Saichon Pichitsuek en le battant aux points.

Au début du mois d’avril, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu le rugueux Boonlong Sor Thanikul (Frère jumeaux de la star Boonlay).

Le 24 avril, au stadium du Lumpinee, il a perdu de nouveau contre Kangwannoi Or Sribualoi.

Le 15 mai, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait une grosse performance en battant la star du moment, Boonlay Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 122 lbs). Boonlay était champion en titre du Lumpinee en 115 lbs, un titre qu’il venait de gagner face au terrible Langsuan Panyuthaphum, il avait défendu avec succès son trophée contre le surdoué Oley Kiatoneway.

Au mois de juin, Dokmaipha est de nouveau parti en Angleterre. Au Royaume-Uni, il a rencontré le champion français Joël César (Champion du monde, champion d’Europe) et l’a battu par KO !

Le 10 juillet, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a affronté le génie des rings de l’époque, Oley Kiatoneway (Champion du Lumpinee en 115 lbs).

Son surnom de combattant était « Khaimukdam Andaman » (La perle noire d’Andaman) car il venait de la région sud de la Thaïlande.

Oley était un combattant Fimeuu (Technicien) doué d’une grande dextérité sur le ring. Son spécial « coup de genoux sauté » a fait vaciller bons nombres de ses adversaires et ses esquives étaient de toute beauté. Oley venait de battre, un mois avant, Boonlay Sor Thanikul pour le titre du Lumpinee en 115 lbs.

Dokmaipha et Oley se sont affrontés six fois, Dokmaipha avait 23 ans et Oley 18 ans, lorsqu’ils se sont rencontrés pour la première fois.

Dokmaipha a remporté le premier match aux points face à Oley. Le 7 août, le match revanche a eu lieu au stadium du Lumpinee. Oley a fait un festival technique et a ouvert avec ses coups de coude l’arcade de Dokmaipha. Au troisième round, la perle noire a battu par KO Dokmaipha. Ensuite, Oley a battu Dokmaipha quatre fois aux points.

Le 25 septembre, au stadium du Lumpinee, il a de nouveau perdu aux points contre Oley.

Mais le 30 octobre, Dokmaipha a battu par KO le grand champion Samranthong Kiatbanchong qui était du même camp que Oley !

Le 20 novembre, au stadium du Lumpinee, il a perdu aux points le match revanche contre Wangchannoi Sor Palangchai.

Le 11 décembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait l’un de ses combats les plus durs face au taureau Rainbow Sor Prantalay. Au quatrième round, Dokmaipha a été touché durement et compté par l’arbitre. Mais il a ensuite fait une terrible bataille contre Rainbow et l’a mis KO !

En 1991, Dokmaipha a battu des grands champions comme Karuhat, Nungubon et Jaroensap. Il a fait aussi des superbes matchs face aux seigneurs des rings Namkabuan, Langsuan, Jongsanan et Boonlay.

Le 4 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait un beau combat contre le roi du Lumpinee de l’époque, Namkabuan Nongkee Pahuyut (Champion du Lumpinee en 130 lbs, champion du monde WMC en 130 lbs). Namkabuan était surnommé « The Ring Genius » (Le génie du ring) et « Khun Khao Phanom Rung » (Le coup de genou de Phanom Rung).

Namkabuan avait battu Hippy Singmanee, Paruhatlek Sitchunthong, Toto Por Pongsawang, Karuhat Sor Supawan, Oley Kiatoneway et le grand frère de Dokmaipha, Dedduang Por Pongsawang.

Dokmaipha s’est incliné aux points face au technique Namkabuan.

Quelques semaines après, le 25 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu un autre surdoué des rings, Karuhat Sor Supawan (Champion du Lumpinee en 112 lbs et en 122 lbs) surnommé Aysiya (Le surdoué) !

Le 5 mars 1991, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a perdu pour la quatrième fois contre Langsuan Phanyuthapum.

Le 31 mars, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a effectué un fabuleux match face au talentueux Nungubon Sitlerchai et l’a battu aux points !

Nungubon a remporté le titre du Lumpinee dans quatre catégories différentes, il a été champion du Lumpinee en 105 lbs, en 112 lbs, en 115 lbs et en 118 lbs, il a battu les plus grandes stars telles que Thongchai Tor Silachai, Hippy Singmanee, Paruhatlek Sitchunthong, Jaroensap Kiatbanchong, Langsuan Panyuthaphum, Wangchannoi Sor Palangchai, Karuhat Sor Supawan, Silapathai Jockygym, Samkor Chor Rathchatasupak, Kaensak Sor Ploenchit, Kaolan Kaovichit, Saenchai Sor Kingstar.

Dokmaipha et Nungubon se sont affrontés cinq fois et Dokmaipha a battu quatre fois Nungubon !

Le 16 juillet, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha (24 ans) a affronté la jeune star montante Jongsanan Fairtex (17 ans). Jongsanan était un combattant dur au mal et puissant, il fut surnommé « Manutmay » (L’homme de bois), il a gagné la ceinture du Lumpinee en 126 lbs et en 135 lbs.

Jongsanan a battu l’expérimenté Dokmaipha…

Le 3 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a réussi une belle prouesse en battant la star Jaroensap Kietbanchong. Jaroensap avait battu Dedduang Por Pongsawang, un an auparavant, Dokmaipha a vengé son grand frère.

Jaroensap (Champion du Lumpinee en 108 lbs et en 112 lb) a été élu « Meilleur boxeur de l’année » en 1992.

Jaroensap a ensuite battu Dokmaipha pour le match revanche en 1992.

Le 24 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a perdu le match revanche contre Boonlay Sor Thanikul.

En 1992, Dokmaipha a fait deux matchs mémorables, face au plus gros puncheur des années 90, Veeraphol et contre la star Kaensak.

Le 31 janvier, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu une deuxième fois Nungubon Sitlerchai. Ils se sont retrouvés le mois suivant et Dokmaipha a encore gagné le match !

Le 5 mai, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait un combat très dur contre le puncheur Veeraphol Sahaprom (Champion du Radja en 108 lbs, en 112 lbs et en 115 lbs, champion du monde de boxe anglaise WBA et WBC, 46 victoires par KO en boxe anglaise). Dokmaipha s’est incliné aux points…

Le 27 juillet, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a fait un magnifique match contre la star des rings, Kaensak Sor Ploenchit (Champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Radja en 112 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1989 et 1990). Kaensak a remporté le combat aux points.

En 1993, Dokmaipha a fait deux matchs titanesques contre le terrible puncheur Lakhin.

Le 8 janvier, au stadium du Lumpinee, il a rencontré Lakhin Wassantasit (Champion du Radja en 115 lb, vainqueur du Tournoi Isuzu en 115 lbs, champion d’Omnoi en 140 lbs).

Lakhin a été l’un des plus grands puncheurs des années 90. Avec sa frappe destructrice, il a exécuté beaucoup d’adversaires par KO. Ce redoutable « Muay Mat » (Fort en poing) était surnommé « Mat Phayayom » (Le puncheur de l’enfer). Après cinq round d’une grande violence, Lakhin a remporté le match aux points.

Lakhin a battu de nouveau aux points Dokmaipha, le 6 février au stadium du Lumpinee.

Le 3 mars, au stadium du Radja, Dokmaipha a affronté le dangereux Yodkhunpon Sittripoom (Champion du Lumpinee en 118 lbs et champion du Radja en 118 lbs). Yodkunpol a été certainement le plus grand combattant en technique de coup de coude dans les années 90. Il était surnommé « Kransok 100 Kem » (Le coup de coude aux 100 « aiguilles » ou « point de suture ») car ses coudes étaient comme des aiguilles qui transperçaient le visage de ses adversaires.

Dokmaipha a battu aux points Yodkhunpon !

Le 16 août, au stadium du Radja, Dokmaipha a perdu contre son vieux rival Burlek Pinsinchai. Mais un mois après, le 16 septembre, au stadium du Radja, il a battu Burlek !

Le 15 octobre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a vaincu l’un des plus grands champions du moment, Saenklai Sit Kruod (Champion du Lumpinee 118 lbs, champion du monde WMC en 122 lbs) !

Le 5 novembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha (25 ans) a affronté la jeune star qui montait, Anantasak Phanyuttapum (20 ans).

Anantasak a ensuite été, plus tard, élu « Meilleur boxeur de l’année » en 1997. Dokmaipha a fait un beau match face au technique Anantasak. Mais au deuxième round, Anantasak a touché violemment le menton de Dokmaipha avec un fulgurant direct du droit. Dokmaipha s’est écroulé KO pour plus du compte, ce fut l’un des rares KO aussi dur de Dokmaipha dans sa carrière…

L’année 1994 n’a pas été très bonne pour Dokmaipha car il a perdu face à Veeraphon Sahaprom, le 6 janvier, contre le jeune Daraeak Sitrungsab, le 30 août et contre le super Fimeu Singdam Or Ugrit, le 17 novembre.

L’année 1995 lui a mieux réussi avec des belles victoires sur des grands champions tels que Kaensak et Nungubon.

Le 9 juin, Dokmaipha a retrouvé la star Kaensak Sor Ploenchit qui l’avait battu en 1992. Dokmaipha a remporté avec panache ce match revanche !

Le 30 juin, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a rencontré pour la quatrième fois Nungubon Sitlerchai et Nungubon a gagné le match aux points.

Le 25 août, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a perdu contre le surdoué Karuhat Sor Supawan.

Le 30 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu pour la quatrième fois Nungubon Sitlerchai !

Dokmaipa (28 ans) a rencontré ensuite au stadium du Lumpinee, le jeune qui montait, Saenchai Kiatsupattra (19 ans). Saytokop a mis KO Saenchai avec un terrible High Kick de sa jambe gauche !

Le 17 novembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu Daoudon Sor Suchart.

En 1996, le 16 janvier, au stadium du Lumpinee, il a perdu contre Baipetch Sor Sakulpan. Baipetch était un redoutable « Muay Khao » (Fort en genoux) qui était surnommé « Ay Ngou Leuam » (Le Python).

Un mois plus tard, Dokmaipha a de nouveau perdu aux points face à Baipetch. Mais le 5 mars, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a mis KO Baipetch !

Le 27 septembre, au stadium du Lumpinee, Dokmaipha a battu par KO le jeune Wanpichit Reuamdjaipeuan.

Ce grand champion a mis un terme à sa carrière en 1996. Mais en 1998, à 33 ans, Dokmaipha est remonté sur le ring du Lumpinee, il a affronté le phénoménal Tor Patak Wanchaloem (Sinbi Taewoong, propriétaire du célèbre Sinbi Gym de Phuket) qui avait 19 ans. Dokmaipha a bataillé durement contre le technique Sinbi qui l’a mis KO en lui brisant les jambes…

Dokmaipha fut un formidable champion qui a marqué les années 90, il a battu les plus grands combattants de son époque tels que Oley Kiatoneway, Burlek Pinsinchai, Wangchannoi Sor Palangchai, Saichon Pichit, Boonlung Sor Thanikul, Boonlay Sor Thanikul, Samranthong Kietbanchong (KO), Rainbow Sor Prantalay (KO), Phedam Chuwattana, Saenkrai Sitkruod, Karuhat Sor Supawan, Chainoi Muangsurin, Morakot Sor Thamrangsee, Nungubon Sitlerchai, Kaensak Sor Ploenchit, Witsanupon Saksamut, Jaroensap Kiatbanchong, Yodkhunpon Sittraiphum, Ritthichai Lukjaophodam !

Après sa carrière, Dokmaipha a été pendant longtemps entraîneur à Macao. Ensuite, il a monté une affaire commerciale dans la province de Kalasin.

Malheureusement ce grand champion est décédé en 2020. Dokmaipha avait des problèmes de diabète important, son foie était en mauvaise état. Dokmaipha est mort le 7 octobre 2020 à cause d’une infection sanguine dû à un venin d’un insecte. A l’âge de 52 ans, à l’hôpital de Kalasin, il a fait un arrêt cardiaque après avoir été piqué par un énorme scolopendre (Mille-pattes) à la cuisse gauche, sa puissante et fameuse jambe gauche…

BY SERGE TRÉFEU