SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

MUSTAPHA « TOTOF » YOUCEF (Carrière 1990-2010)

MUSTAPHA « TOTOF » YOUCEF

« LE TIGRE D’AUBERVILLIERS »

Mustapha Youcef est né le 17 avril 1976 à Aubervilliers. Ses parents d’origine algérienne ont fondé une grande famille qui compte 8 garçons et 4 filles. Mustapha Youcef a été surnommé familièrement « Totof » par ses frères et sœurs car c’était le plus petit de taille et le plus fougueux de la famille.

Mustapha Youcef a grandi dans la cité Sadi Carnot, un quartier populaire de la ville d’Aubervilliers. Une ville située dans la banlieue parisienne dans le département du 93.

Dans son quartier, le jeune Totof était un gros bagarreur, il organisait même des petits combats clandestins entre les jeunes des cités voisines de la sienne.

Comme ses grands frères, Totof a commencé le sport par le football. Mais Totof se bagarrait tout le temps, ce sport ne convenait pas à son tempérament.

Vers l’âge de 14 ans, il découvre la boxe Thaï. Il a tout de suite eu le coup de foudre pour ce sport qui va canaliser son énergie débordante.

Totof s’inscrit dans le célèbre club Derek Boxing de La Courneuve. Un club tenu par les grands entraîneurs René et Antoine Desjardins assistés de Léon Mendy. A l’époque, le Derek Boxing avait les meilleurs champions du moment. Le jeune Totof a débuté le Muay Thai aux côtés de pointures de la discipline telles que Khaled Hebieb, Dida Diafat, Stéphane Nikéma, Guillaume Kerner, Jaid Seddak, Joël César, Fabrice Allouche, Christian Garros !

A 15 ans, Totof s’envole pour la Thaïlande avec son club le Derek Boxing qui organisait un voyage pour les enfants du quartier de La Courneuve. Pour la première fois de sa vie, il part pour une destination exotique, à 10 000 kilomètres de sa cité d’Aubervilliers.

Totof a goûté très jeune aux rudes entraînements des camps de boxe thaïlandais. Son premier camp fut le Pinsinchai Gym à Bangkok, l’un des camps les plus réputés de la capitale. Il s’est ensuite entraîné au camp Sityodtong à Pattaya et souvent dans des petits camps où il y avait très peu de combattants étrangers.

Durant plus de 20 ans, Totof a effectué une quarantaine de voyages au pays du Muay Thai. En Thaïlande, il s’est forgé un mental de champion et il a acquis une grosse expérience technique du Muay Thai. C’est devenu un redoutable combattant. Sur le ring, dès qu’il avait touché son adversaire, il était comme un tigre qui ne lâche pas sa proie.

Totof a fait une grande partie de sa carrière de boxeur avec la Team Derek Boxing. Puis, il a rejoint la Team Zeitoun de Master André Zeitoun. Dans ce club, il s’est préparé avec les légendaires champions Jean-Charles Skarbowsky, Jérôme Le Banner et Kamel Chouaref, ainsi que les champions Nash Ular, Tidiani Bigga et Nicolas Subileau.

Totof a terminé sa carrière avec l’ancien champion Krim Hamiteche qui l’a préparé au Kajyn Club dans le 11ème arrondissement de Paris.

En 1995, Totof a fait un grand combat face à Mohamed Yamani qui venait de remporter le titre de champion du monde amateur en Thaïlande. Les deux combattants ont terminé le combat sur un match nul. Mohamed Yamani a remporté le match revanche.

En 1997, à Amsterdam, Totof a effectué l’un de ses plus durs combats contre la terreur de l’époque, le champion Suédois Patrick Eriksson. Patrick Eriksson était un féroce boxeur qui s’entraînait et combattait pour le fameux Chakuriki Gym d’Amsterdam. Il était surnommé « The Viking ».

Patrick Eriksson a fait très mal au français dès la première minute du premier round. Mais Totof réussit à mettre KO le suédois à la fin de la reprise !

En 1998, Totof a combattu pour la première fois durant la fête de l’anniversaire du Roi. Cet événement grandiose a lieu le 5 décembre et rassemble plus de 200 000 spectateurs sur la place Sanam Luang de Bangkok. Durant les années 90 et 2000, ce fut la plus prestigieuse soirée de Muay Thai en Thaïlande. Totof a battu le champion thaïlandais Phet Ubon Por Muang Ubon (N° 6 au stadium du Lumpinee).

Le champion du Derek Boxing a ensuite été invité régulièrement pour combattre aux shows de l’anniversaire du Roi, des soirées qui étaient organisées par les deux plus grands promoteurs de l’époque, M. Songchai Ratanasuban et M. Sami Kebchi.

L’année d’après, à l’anniversaire du Roi, il a fait un terrible match contre le thaïlandais Phrapakob. Alors qu’il était mené aux points, le nez cassé suite à un puissant coup de coude, le champion français a renversé le cours du match. Il a terrassé son adversaire au cinquième round avec un magnifique High Kick !

En 1999, il a affronté le solide Ekkarat 13 Reantower qui avait battu par KO le grand champion Abel El Quandilli. Totof a vaincu Ekkarat et remporté pour la troisième fois son match au show de l’anniversaire du Roi.

Totof est le combattant étranger qui a fait le plus de matchs durant cette fantastique soirée. Il a combattu 9 fois au show King Birthday, un record historique !

En 2000, Totof a rencontré la sangsue des rings, le thaïlandais Wira Chalunlap (N° 2 au stadium du Radja et N° 3 au stadium du Lumpinee). Un dangereux Muay Khao (Fort en genoux). Le champion thaïlandais combattait pour la première fois en France, il était au top de sa forme. Totof a fait un beau combat et s’est incliné aux points.

En 2002, Totof a rencontré une légende des rings thaïlandaise qui venait aussi pour la première fois combattre en France. Il a battu aux points Karuhat Sor Supawan. C’est une énorme performance car le thaïlandais a été l’une des plus grandes stars des années 90. Surnommé « Aysiyan » (Le surdoué), Karuhat a remporté la ceinture du Lumpinee en 112 lbs en 1989 et en 122 lbs en 1993, il a vaincu les meilleurs champions tels que Rambo Pongsiree, Hippy Singmanee, Kaensak Sor Ploenchit, Lamnamoon Sor Sumalee, Nungubon Sitlerchai, Veerapol Sahaprom, Langsuan Phanyutapum, Boonlai Sor Thanikul, Oley Kiatoneway, Jaroensap Kietbanchong !

Cette année-là, il a aussi battu le grand champion Djamel Yacouben qui était du même club que le superbe technicien Karim Saada. Totof s’est vengé car Karim Saada l’avait battu aux points l’année d’avant.

En 2005, Totof a rencontré la jeune star qui montait, Fabio Pinca du fameux Team de Nasser Kacem. Après un match serré, Fabio Pinca a été donné vainqueur aux points. Les deux champions se sont retrouvés trois mois plus tard pour le match revanche. Ils ont effectué encore un grand combat. Et Fabio Pinca a gagné de nouveau aux points. Totof a contesté cette décision car pour lui il avait remporté ce match. Fabio Pinca a également déclaré qu’un match nul aurait été plus équitable…

Mustapha Youcef a encore fait des grands combats dans les années 2000, il a battu notamment le champion cambodgien Meas Chanta (Champion du monde ISKA), le champion espagnol Wanmario Juan Martin (Champion du monde WPMF), le champion français Mehdi Zatout (Champion du monde ISKA) !

Son palmarès est vraiment admirable avec 84 combats pour 75 victoires (33 KO) et 9 défaites, il a conquis plusieurs fois le titre de champion de France, deux fois le titre européen et deux fois le titre mondial !

Son hygiène de vie impeccable et son incroyable détermination lui ont permis de rester de nombreuses années actif sur le ring. Une longévité exceptionnelle, à 40 ans il combattait encore à haut niveau.

A 41 ans, en 2017, Totof a battu Omar Sellami (29 ans, champion du monde ISKA, champion d’Europe WBC) pour la ceinture européenne WBC en – 63 Kg 500 !

Le 23 Juin 2019, à 43 ans, il a affronté, au Maroc, à Marrakech, le champion du monde en titre WMTA le marocain Zakaria Tijarti (27 ans). La ceinture du marocain en – 66 Kg a été mise en jeu. Après un match âpre, Totof a perdu aux points…

Le 30 novembre 2019, de nouveau à Marrakech, Totof a combattu pour la ceinture mondiale Muay Thai Diamond Fight en – 65 Kg. Il a rencontré le champion finlandais Timo Venalainen (30 ans). Totof a fait un magnifique combat, il a vaincu le rugueux finlandais et accroché à sa ceinture une ceinture mondiale à l’âge de 43 ans, un véritable exploit !

Totof est un champion discret et généreux, il s’est toujours beaucoup investi dans son sport et pour sa ville natale d’Aubervilliers. Il a ouvert son propre club, le « Totof Muay Thai ». Son club est situé juste à côté de son quartier d’enfance dans le dojo du Stade André Karman.

Totof a également créé un gala de Muay Thai qu’il a intitulé « Show Thaï ». Depuis plus de dix ans, son gala fait toujours salle comble à Aubervilliers. En 2017, la 17 ème édition du Show Thai a eu lieu dans un magnifique endroit aux Docks de Paris à Aubervilliers !

Grand champion, entraîneur, organisateur, éducateur, Mustapha « Totof » Youcef est devenu une figure et un Monsieur respecté dans sa ville d’Aubervilliers. C’est une belle revanche de la vie pour cet enfant turbulent qui a failli tomber dans les vices de la rue…

BY SERGE TRÉFEU