SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

INTERVIEW DE L’ANCIENNE STAR DES RINGS « SAKAPETH SOR SAKULPHAN »

Temps de lecture : 5 minutes

INTERVIEW DE L’ANCIENNE STAR DES RINGS « SAKAPETH SOR SAKULPHAN »

by Serge TRÉFEU (2023)

Serge Tréfeu : Bonjour Sakapeth, et merci d’avoir accepté une interview pour le magazine « siamfightmag », comment vas-tu ?

Sakapeth : Ça va très bien, en pleine forme !

Quel âge as-tu ?

J’ai 41 ans

Tu es né et tu as grandi dans quelle région de la Thaïlande ?

Je suis né dans le village de Thalae Noi Khuan Khanun dans la province de Phattalung, c’est une région au sud de la Thaïlande

Sakapeth dans son village natal de Thalae Noi Khuan Khanun

Quelle profession exerce tes parents ?

Mes parents travaillaient dans les champs de rizière

Il y a des champs de rizière importants dans le sud du pays ?

Oui, la région de Phattalung, il y a quelques années, était connue comme la ville des « rizières » !

Combien as-tu de frères et de sœurs ?

Nous étions 8 enfants dans ma famille, j’ai 4 frères et 3 sœurs

Est-ce-que tes frères étaient des boxeurs comme toi ?

Non, je suis le seul de ma famille à faire de la boxe

A quel âge tu as commencé la boxe ?

A l’âge de 7 ans

Tu as fais ton premier combat à 7 ans ?

Vers l’âge de 8 ans, j’ai effectué mon premier combat et j’ai gagné 150 bahts…

Comment tu as découvert la boxe ?

J’avais des proches de ma famille qui étaient boxeurs

Tu as débuté le Muay Thai dans quel camp de boxe ?

Mon premier camp de boxe s’appelaient le Kiatwinai Gym et le Sit Kru Chow Gym

Tu es resté longtemps dans ce camp de boxe ?

Je suis resté environ quatre ans, c’est le professeur Khru Chow qui m’a formé au Muay Thai

Sakapeth lorsqu’il combattait sous le nom de Sakapeth Sit Kru Chow

Tu as intégré ensuite un grand camp à Bangkok ?

Non, pas à Bangkok dans la province de Kanchanaburi (100 Km de Bangkok), je suis allé au camp Sor Sakulphan qui était dans la ville de Saï Yok. Je suis resté dix ans au Sor Sakulphan. Plus tard, j’ai été dans le camp Ingram Gym à Bangkok où j’ai terminé ma carrière

Sakapeth avec ses camarades dans le camp Sor Sakulphan

Quels boxeur connus il y avait dans le camp Sor Sakulphan ?

Il y avait Saengphet, Michael​, Chakphet, Mithai, Orono, Phonphithak, Phetsinin et beaucoup d’autres…

Ils sont aussi devenus des grands combattants comme toi ?

Oui, ils ont tous été champion !

Saengphet Sor Sakulphan (Champion du Radja en 105 lbs), Michael​ Sor Sakulphan (Champion du monde WMC en 118 lbs), Sakapeth Sor Sakulphan (Champion du Radja en 130 lbs), Mithai Sor Sakulphan (Champion du Lumpinee en 126 lbs)
5 grands champions qui ont représenté le Sor Sakulphan, Sakapeth, Mithai, Michael, Phonphithak, Phetsinin

Vers quel âge tu as fait ton premier combat à Bangkok ?

Quand j’avais 14-15 ans, j’ai combattu pour la première fois au stadium du Lumpinee de Bangkok

Tu as combattu à quel poids dans les stadiums de Bangkok ?

Je combattais entre 130 lbs et 135 lbs (59 et 61 Kg)

Quels sont les ceintures que tu as remporté ?

J’ai gagné quatre ceintures, au stadium du Radja, j’ai gagné la ceinture du tournoi Mitsubishi et la ceinture de champion du Radja en 130 lbs, au stadium du Lumpinee, j’ai gagné la ceinture de champion du stadium du Lumpinee en 130 lbs et en 135 lbs

Champion du Radja et vainqueur du tournoi Mitsubishi
Champion du Lumpinee

C’était en quelle année et contre qui ?

J’ai été champion du Rajadamnern en 130 lbs et vainqueur du tournoi Mitsubishi contre Yodthanu Phetchnongnut en 2002, j’ai défendu ma ceinture du Radja avec succès contre Nongbee Kiatyongyut et Khunphinit Kiattawan, champion du Lumpinee en 130 lbs en 2005 contre Singdam Kiatmuu9 et champion du Lumpinee en 135 lbs en 2006 contre Samranchai 96 Peenang

Combien de combats tu as effectué dans ta carrière ?

J’ai fait 280 combats pour 195 victoires, 80 défaites et 5 matchs nuls

Tu as remporté beaucoup de victoires par KO ?

Je totalise environ 40 victoires par KO

Quel était ton style de combattant ?

J’étais un boxeur très complet, je pouvais m’adapter à n’importe quel style de combattant

Quel a été ton combat le plus dur durant ta carrière ?

Mon match contre Orono Wor Petchpun en 2005 au stadium du Lumpinee, durant le match j’ai eu le nez cassé, j’ai perdu aux points…

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Ma victoire pour le titre du Lumpinee en 2005 contre Singdam Kiatmuu9 (Meilleur boxeur de l’année 2002 et 2003) et ma victoire par KO, au premier round, au stadium du Radja en 2004 contre Chong Skarbowsky (Jean- Charles Skarbowsky, N°1 du Radja en 2003 et 2006), ils faisaient partie des meilleurs champions du moment à l’époque !

Quels sont les champions connus que tu as affronté ?

Il y en a eu beaucoup, Buakaw Por Pramuk, Kongpipop Petchyindee, Orono Wor Petchpun, Yodsaenklai Fairtex, Nongbee Kiatyongyut, Nopparat Keatkhamtorn, Attachai Fairtex, Weenailek Tor Rangsan, Sakaothong Phetnongnut, Silaphet Por Pao, Phetasawin Seatran Ferry, Samranchai 96 Peenang, Lakhin Sakjawee…

Quels boxeurs étrangers connus tu as battu ?

Le plus connu était Chong Skarbowsky

Tu as déjà combattu à l’étranger ?

Je suis allé combattre au Japon et en Corée du Sud, je combattais dans la catégorie des – 70 Kg

Tu connais des boxeurs français ?

Les deux combattants français que je connais sont Chong Skarbowsky et Rafi Singpatong (Rafi Bohic)

Quels est selon toi le meilleur combattant étranger en ce moment ?

J’aime beaucoup le combattant anglais Jonathan Haggerty (Champion du One Championship)

Ton combattant thaïlandais préféré ?

Le champion thaïlandais que j’ai toujours adoré c’est Samart Payakaroon !

Qui était ton promoteur lorsque tu combattais ?

A l’époque, je combattais pour les deux plus grands promoteurs du Radja et du Lumpinee, Songchai et Petchyindee

Tu gagnais de bonnes bourses ?

Ma bourse était de 100 000 bahts pour chaque combat

Après ta carrière, tu es devenu entraîneur ?

Oui, j’ai été entraîneur dans plusieurs camps du pays, comme le Ingram Gym, Elite Fight Club, le Sitsongpeenong Gym, aujourd’hui, je suis l’entraîneur en chef du Revolution Gym à Phuket

Sakapeth a été pendant un moment entraîneur dans le célèbre camp Sitsongpeenong
Au Revolution Gym de Phuket, Sakapeth entraîne aussi bien les débutants étrangers que les combattants aguerris
Sakapeth et l’australien M. Tim Fisher le propriétaire du Revolution Gym

Merci beaucoup pour l’interview

Sakapeth a marqué l’histoire des champions de Muay Thai des années 2000 avec ses magnifiques confrontations contre les meilleurs de cette époque.

Il a affronté beaucoup de champions comme Buakaw Por Pramuk (Défaite), Kongpipop Petchyindee (1 match nul, 2 défaites), Orono Wor Petchpun (2 défaites), Yodsaenklai Fairtex (1 victoire, 1 défaite), Nongbee Kiatyongyut (2 victoires, 1 défaite), Nopparat Keatkhamtorn (Défaite), Attachai Fairtex (Défaite), Weenailek Tor Rangsan (Victoire), Sakaothong Phetnongnut (Victoire), Silaphet Por Pao (Victoire), Phetasawin Seatran Ferry (Défaite), Yodthanu Phetchnongnut (Victoire), Dao Udon Por Yotsanan (Victoire), Kingstar Nakhon Thong Park (Victoire), Lakhin Sakjawee (Victoire), Khunphinit Kiattawan (2 victoires), Namphonlek Nongkeephahuyut (Victoire), Samranchai 96 Peenang (Victoire) !

Sakapeth contre Kongpipop Petchyindee
Sakapeth contre Orono Wor Petchpun

En 2000, au stadium d’Omnoi, Sakapeth (18 ans) a perdu par KO contre le jeune Buakaw Por Pramuk (18 ans) qui est devenu, plus tard, une icône du Muay Thai.

Le 31 août 2002, le jeune Sakapeth (20 ans) a rencontré un monument du Muay Thai, le légendaire Lakhin Sakjawee (Wassantasit) (30 ans) qui faisait un come back après avoir stoppé sa carrière quatre ans auparavant. Surnommé « Le puncheur de l’enfer », Lakhin était un boxeur extrêmement puissant. Sakapeth a vaincu le taureau des rings Lakhin.

Le samedi 28 septembre 2002, au stadium du Radja, Sakapeth a remporté le 9ème tournoi Mitsubishi dans la catégorie des 130 lbs. Ce célèbre tournoi était l’un des plus réputés dans les années 2000. Sakapeth, pour la finale du tournoi, a rencontré le solide Yodthanu Phetchnongnut. Le titre de champion du stadium du Radja en 130 lbs était aussi en jeu. Le match fut serré et Sakapeth a gagné avec trois juges qu’ils lui ont donné 49 points contre 48 points pour Yodthanu.

Sakapeth contre Yodthanu, finale du tournoi Mitsubishi

Deux mois après, le jeudi 28 novembre, au stadium du Radja, Sakapeth a défendu victorieusement sa ceinture du Radja en 130 lbs contre la star du moment Nongbee Kiatyongyut (Champion du Lumpinee en 105 lbs et en 118 lbs, champion du monde WMC en 130 lbs). Sakapeth et Nongbee se sont affrontés trois fois avec deux victoires pour Sakapeth.

Sakapeth défend son titre du Radja face à Nongbee, victoire de Sakapeth

Sakapeth a mis une nouvelle fois son titre du Radja en jeu le jeudi 13 février 2003. Au stadium du Radja, Sakapeth a battu Khunphinit Kiattawan, un terrible combattant qui était surnommé « Goliath ». Un mois après, le 13 mars, Sakapeth et Khunphinit ont fait le match revanche, et Sakapeth a encore battu Khunphinit !

Sakapeth défend victorieusement sa ceinture du Radja contre Khunphinit
Match revanche entre Sakapeth et Khunphinit, victoire de Sakapeth

Le 3 août 2003, au stadium du Radja, Sakapeth a réalisé une sacré performance en battant par KO, le puncheur français Jean-Charles Skarbowsky. Le champion français était donné favoris pour ce match car il venait juste de battre trois grands champions thaïlandais par KO, Mankong Kiatsomkuan (Champion du Radja), Kaoponglek Luksuratham (Champion du Lumpinee) et Chookdee Por Pramuk (Champion du Lumpinee). Mais au premier round, Sakapeth a placé un magnifique High Kick qui a touché durement le champion français qui a été compté avant d’être arrêté par l’arbitre…

Sakapeth face à Jean-Charles Skarbowsky, surnommé en Thaïlande « Namhom Morana » (Le parfum mortel)

En 2004, Sakapeth a fait plusieurs gros matchs face à des grandes stars des rings telles que Orono Wor Petchpun, Yodsaenklai Petchyindee, Singdam Kiatmuu 9 et Nongbee Kiatyongyut.

Il a perdu aux points contre Orono Wor Petchpun (Champion du Lumpinee en 130 lbs, champion de Thaïlande en 126 lbs et en 130 lbs, champion du monde WMC en 122 lbs, champion du monde WPMF en 140 lbs), le champion Orono a battu une deuxième fois Sakapeth en 2005.

Sakapeth a fait deux combats contre le terrible Yodsaenklai Petchyindee (Champion du Lumpinee, champion du monde WMC, WPMF, WBC). Sakapeth a remporté leur premier affrontement et Yodsaenklai a gagné au match revanche.

Sakapeth contre Yodsaenklai Fairtex

Sakapeth a perdu aux points face à Singdam Kiatmuu 9 (Champion du Lumpinee, champion de Thaïlande, Meilleur boxeur de l’année 2002 et 2003) et il a battu aux points, une deuxième fois, Nongbee Kiatyongyut.

Sakapeth a retrouvé Singdam Kiatmuu 9, le 18 mars 2005, au stadium du Lumpinee, pour le titre du Lumpinee en 130 lbs. Pour ce match revanche, Sakapeth a battu Singdam et décroché la ceinture du Lumpinee en 130 lbs !

Les deux champions se sont retrouvés pour un troisième match, le 6 octobre 2006 et Sakapeth a de nouveau battu aux points la star Singdam.

Sakapeth et Singdam ont fait trois grosses batailles avec deux victoires pour Sakapeth

Le 6 juin 2006, au stadium du Lumpinee, à 24 ans, Sakapeth a remporté sa quatrième ceinture, la ceinture du stadium du Lumpinee en 135 lbs qu’il a remporté face au redoutable Samranchai 96 peenang (Champion de Thaïlande, champion Omnoï) qui avait le même âge que Sakapeth.

Sakapeth avec sa ceinture du Lumpinee en 135 lbs

SAKAPETH SOR SAKULPHAN

Nom réel : Somkid Rakchul

Surnom : Jom Way Khru Souay (Le beau Way Khru)

Date de naissance : 29 juin 1982

Ville de naissance : Thalae Noi Khuan Khanun dans la province de Phattalung (Région Sud)

Poids : 59 Kg – 61 Kg – 70 Kg

Taille : 1m71

Nombre de combats : 280. 195 victoires, 80 défaites, 5 matchs nuls

Titre : Champion du Radja en 130 lbs (2002), champion du Lumpinee en 130 lbs (2005), champion du Lumpinee en 135 lbs (2006), vainqueur du tournoi Mitsubishi en 130 lbs (2002)

Team : Sor Sakulphan Gym