SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

HISTOIRE MEURTRIÈRE DU STADIUM LUMPINEE

HISTOIRE MEURTRIÈRE DU STADIUM LUMPINEE

L’histoire du mythique stadium Lumpinee n’a pas toujours été glorieuse, il a même eu une période sanglante, surtout dans les années 80, où il y eu plusieurs meurtres avec arme à feu au sein du stadium.

A une époque où régnait le plus grand parrain de Bangkok, le promoteur et propriétaire du camp Sor Thanikul, M. Kléo Thanikul, une guerre sanglante s’est produite entre des rivaux mafieux, parfois, le théâtre de ces tragédies mortelles se sont passées dans l’enceinte même du stadium Lumpinee.

Le 2 avril 1982, un grand show fut organisé au stadium du Lumpinee, un spectacle de charité qui se nommait « La bataille pour la Grande Charité » dont une partie de l’argent gagnée devait être offerte à l’hôpital Phramongkutklao, les promoteurs de cet événement étaient M. Wat Kiat Sompob et M. Song Kanchanutchasak. Durant le gala, le stadium était plein à craqué, plusieurs personnalités importantes étaient présentent, le ministre de l’Agriculture, le ministre des Transports, le directeur de l’hôpital Phramongkutklao ainsi que des hauts généraux de l’armée Thaïlandaise.

Le match principale était entre deux légendes des rings, Nong Khai Sor Praphatson et Ruengsak Phetchyindee.

A la fin du dernier round du match entre Nong Khai et Ruengsak, une grenade fut lancée vers la tribune où résidait Kléo Thanikul. L’explosion a provoqué de gros dégâts et blessée beaucoup de personnes. Kléo Thanikul, miraculeusement, réussi à s’en sortir indemne. Une deuxième explosion et des coups de feu a engendré une panique générale dans la foule et semée le chaos dans le stadium.

L’attentat a causé la mort de cinq personnes et 50 personnes ont été gravement blessées dont deux anciens grands champions Amporn Suwan et Petchdam Muang Surin.

La police a déclaré que cet assaut meurtrier était une suite à l’assassinat de deux personnes importantes du milieu Thaïlandais, deux proches de Kléo Thanikul, qui avait eu lieu le 22 octobre 1980 juste devant le stadium du Ratchadamnoen, une attaque qui avait visé sans succès le parrain Kléo Thanikul.

Car le grand rival de Kléo Thanikul était aussi un puissant mafieux qui voulait éliminer Kléo Thanikul par tous les moyens. Il se nommait Chaiwat Palangwattanakit surnommé Gnow Ha Phalang, c’était un important promoteur et propriétaire du célèbre camp de boxe Ha Phalang.

La rivalité sanglante entre ces deux mafieux a atteint son paroxysme le 4 mars 1988 lors d’une soirée organisée au stadium du Lumpinee par le promoteur Songchai Ratanasuban.

Le combat principale était entre Chamophet Ha Phalang (Meilleur boxeur de l’année 1985) et Langsuan Phayuthapum (Meilleur boxeur de l’année 1987). Au quatrième round de ce match vedette, des coups de feu ont été tiré près du ring. Il y eu plusieurs morts et beaucoup de blessés dans le public suite à une monstrueuse bousculade. Un spectateur français fut même blessé gravement et transporté à l’hôpital. Les gens s’enfuyaient, laissant les cadavres des victimes, c’était une panique générale. Le promoteur Songchai Ratanasuban, présent à cette soirée, a dû fuir la scène tragique en escaladant les grilles du stadium. Le promoteur et parrain Gnow Ha Phalang a reçu une balle dans l’œil gauche, une balle dans le dos et une autre balle dans le thorax, évacué d’urgence à l’hôpital, il a succombé à ses blessures, assassiné « officieusement » par les hommes de Kléo Thanikul !

C’est pour cela que des portiques de sécurité furent ensuite installés à l’entrée du stadium pour détecter les personnes qui pourraient cacher une arme à feu, afin d’éviter de nouveau un tel carnage…

Kléo Thanikul a régné sur la promotion des combats au Lumpinee durant les années 70 et le début des années 80. Malgré qu’il ait été l’un des plus puissants criminels de l’histoire thaïlandaise, il est considéré un peu comme le père de la boxe en Thaïlande car il a été l’un des premiers et plus important promoteur du pays. Un promoteur reconnu en boxe thaï mais aussi en boxe anglaise, il a monté de nombreux grands galas dans ces deux disciplines.

Kléo Thanikul a été exécuté le 5 avril 1991. Sur l’avenue Pinklao Nakhon Chaisi, à Sam Phran près de Bangkok, sa voiture avec son chauffeur et ses gardes du corps sont tombés dans une véritable embuscade. Les tueurs n’ont laissé aucune chance aux occupants du véhicule, la voiture a été criblée de balle et explosée avec des M-16 lance-grenades, le parrain a reçu près d’une soixantaine de balles !

BY SERGE TRÉFEU