SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

JONGSANAN FAIRTEX (Carrière 1990-2000)

JONGSANAN FAIRTEX

« WOODEN MAN »

Jongsanan de son vrai nom Anucha Chaiyasen est né le 24 juillet 1974 à Nong Bua Daeng dans la province de Chaiyaphum (Région Nord-Est).

La famille du jeune Anucha était vraiment très pauvre, ses parents étaient des agriculteurs qui cultivaient une petite parcelle de terrain, ils ne gagnaient qu’un maigre revenu. Le village dans lequel a grandi Anucha ne possédait pas d’eau courante ni d’électricité. Dans la maison des Chaiyasen, il n’y avait même pas de salle de bain, un trou derrière la maison était utilisé comme toilettes…

Anucha travaillait avec ses parents et n’a pas pu suivre une scolarité normale. A l’âge de onze ans, le père d’Anucha l’a fait combattre dans des fêtes de village, il a parié sur son fils pour gagner de l’argent. Il a donné à son fils le nom de combattant de « Jongsanan » (Qui veut dire un être fort). Jongsanan a fait ses premiers combats sous le nom de « Jongsanan Luklongbangkaeo ».

En province, Jongsanan a effectué plusieurs combats victorieux mais il n’était pas assez connu pour intégrer un grand camp de boxe. Alors, un ami de son père lui a proposé d’envoyer son fils à Bangkok dans un camp de boxe. Cette personne s’appelait Paiboon, c’était un ancien boxeur célèbre de l’époque, il connaissait bien le propriétaire du fameux camp Fairtex.

A 15 ans, Jongsanan a commencé à combattre sous le nom de « Jongsanan Fairtex ». Les débuts dans le camp Fairtex ont été très difficiles pour le jeune Jongsanan car il a dû travailler comme « Homme à tout faire », il s’occupait de nettoyer le camp et le linge, il a même tenu pendant un moment le seau à crachat des boxeurs.

Le camp Fairtex avait ouvert en 1975 à Bangkok dans le quartier de Bangplee. Dans les années 80 et 90, c’était l’un des plus luxueux camps du pays. Le camp Fairtex appartenait au richissime M. Bunjong Busarakamwong appelé Philippe Wong, ce millionnaire possédait plusieurs voitures Rolls-Royce qu’il garait dans un garage près du camp Fairtex. Le Fairtex Gym comprenait des champions tels que Boonkerd Fairtex (Champion du Lumpinee, champion du Radja), Yoknoi Fairtex (Champion du Lumpinee), Fahsritong Fairtex (Champion du Radja), Neungsiam Fairtex (Champion du Lumpinee).

Un jour, un combattant du Fairtex Gym est tombé malade, le manager du camp a proposé à Jongsanan de le remplacer pour son combat au stadium du Lumpinee. Jongsanan a pris sa chance, il a détruit son adversaire qui se nommait Saengpetch Sor Sakdisamla. Jongsanan a enchaîné les combats et les victoires. Il a battu en 1990, Erawan Puth Chalongkiat, Pujam Sakditwanthong, Panpetch Muangsurin, Ranbow Sor Prantalay.

Jongsanan est devenu un combattant dur au mal et puissant, il fut surnommé « Manutmay » (L’homme de bois), Jongsanan était aussi un excellent technicien qui maîtrisait à la perfection les techniques de balayage.

En 1991, Jongsanan a fait un combat qui l’a propulsé dans le top des rankings des grands stadiums de Bangkok. M. Bunjong Busarakamwong a organisé une confrontation entre son jeune poulain Jongsanan et la star de l’époque Dokmaipha Por Pongsawang (Champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Lumpinee en 115 lbs).

Surnommé « Saytokop » (La jambe gauche extrêmement puissante), Dokmaipha était un solide encaisseur qui a remporté sa première ceinture du Lumpinee en 1987 en battant la star Burlek Pinsinchai.

Jongsanan (17 ans) touchait 60 000 bahts de bourse et Dokmaipha (24 ans) avait des bourses de 100 000 bahts. M. Bunjong Busarakamwong a offert 200 000 bahts au manager de Dokmaipha. Jongsanan devait absolument battre Dokmaipha, l’honneur du propriétaire du Fairtex Gym était en jeu !

Jongsanan s’est préparé comme jamais pour être au top de sa forme, il a fait des sparrings très durs dans le célèbre camp Sasiprapa Gym.

Le 16 juillet 1991, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a effectué un match mémorable contre Dokmaipha et l’a battu aux points !

Après ce combat, Jongsanan a gagné des énormes bourses de plus de 100 000 bahts.

Cette même année, Jongsanan a vaincu une autre star des rings, Cherry Sor Wanich (Champion du Lumpinee en 130 lbs). Surnommé « Khun Khao Chalamdam » (Le coup de genoux du requin noir), Cherry a été l’un des plus redoutables Muay Khao (Fort en genoux) des années 90. Jongsanan a battu deux fois Cherry, une fois en 1991 et une fois, plus tard, en 1995.

En 1991, Jongsanan a fait match nul face à deux grands techniciens du moment Samranthong Kietbanchong et Boonlay Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 122 lbs). Il a également fait un grand match face au terrible puncheur Wangchanoi Sor Palangchai (Champion du Lumpinee en 118 lbs et en 122 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1993) qui l’a battu aux points.

Au début de l’année 1992, Jongsanan a rencontré le génie des rings Namkabuan Nongkee Pahuyut (Champion du Lumpinee en 130 lbs, champion du monde WMC en 130 lbs), il s’est incliné aux points face à Namkabuan.

Le 21 février 1992, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a défié le champion en titre du Lumpinee, Thedkiat Sitthepitak. Surnommé « Rachanhaeng Lumpinee » (Le Roi du Lumpinee), Thedkiat venait de remporter la ceinture du Lumpinee en 126 lbs contre Sanit Wichitkriangkrai. Thedkiat était une star qui a conquis la ceinture du stadium du Lumpinee en 122 lbs et trois fois la ceinture du stadium du Lumpinee en 126 lbs.

Therdkiat a perdu le match aux points. Jongsanan est devenu le nouveau champion du Lumpinee en 126 lbs, il a gagné sa première ceinture importante !

Jongsanan a de nouveau affronté Therdkiat quelques mois plus tard dans un show en province de Nakhon Sawan et Jongsanan a encore gagné aux points.

Le jeune champion du Lumpinee s’est envolé pour la première fois à l’étranger. Jongsanan a combattu en Australie pour un titre mondial WMTC contre un champion local. Jongsanan est devenu champion du monde en 130 lbs. A seulement 17 ans, Jongsanan était détenteur de deux ceintures, la ceinture du Lumpinee et une ceinture mondiale !

Le 17 avril, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a vaincu la star du moment, Jaroenthong Kiatbanchong (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 126 lbs). Surnommé « Discret Tiger from the South » (Le Tigre discret du Sud), Jaroenthong a battu les meilleurs champions des années 90 comme Denneua Denmolee, Paruhatlek Sitchunthong, Langsuan Phanyutaphum, Dokmaipa Por Pongsawang, Nampon Nong Kee Pahuyut, Chamophet Ha Phalang, Wangchannoi Sor Palangchai, Panomtuanlek Ha Phalang, Samransak Muangsurin, Therdkiet Sitepitak, Cherry Sor Wanich, Superlek Sor Isaan, Saencheng Pinsinchai, Rajasak Sor Vorapin, Chanchai Sor Tamrangsee.

Le 14 août, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a battu un autre monument du Muay Thai, Sangtiennoi Sor Rungroj.

Sangtiennoi et Jongsanan se sont affrontés quatre fois, ils ont toujours effectué de terribles batailles. Le 16 août 1995, au stadium du Lumpinee, ils ont de nouveau fait un combat excitant qui a enflammé les parieurs du stadium et s’est soldé par un match nul. Les deux champions se sont retrouvés un mois après au stadium du Lumpinee pour la belle. Le 29 septembre 1995, Jongsanan a battu aux points une deuxième fois Sangtiennoi.

Enfin, pour leur quatrième confrontations, le 19 janvier 1996, au stadium du Lumpinee, cette fois-ci, encore après un match mémorable, Sangtiennoi a réussi à s’imposer aux points face à son vieux rival des rings !

Jongsanan a aussi fait en 1992 deux combats fabuleux face à Nuathoranee Thongraja avec deux défaites aux points et il a battu par KO le grand champion Petchdam Lukborai.

Nuathoranee était surnommé par les fans de Muay Thai « Ay Ret Dong » (Le rhinocéros puissant). C’était un rouleau compresseur qui maîtrisait très bien les techniques de coup de coude. Il finissait souvent ses combats avec des ouvertures aux visages, aussi bien lui que ses adversaires. Jongsanan a retrouvé  Ay Ret Dong en 1994 et l’a battu !

Petchdam Lukborai (Champion du Lumpinee en 118 lbs) était surnommé « Khun Khao Kin Kone » (Le coup de genoux qui mange la personne), c’était un Muay Khao très dangereux et redouté. Jongsanan a mis KO Petchdam au troisième round avec un enchaînement terrible aux poings.

Le 13 juillet, Jongsanan a fait un combat à l’étranger. Au Maroc, il a rencontré le fantasque champion marocain-hollandais Hassan Kassrioui (Champion du monde de boxe Thai WMC, champion du monde de Kick Boxing WPKL). Hassan Kassrioui a sorti l’un de ses coups de pied retournés imprévisibles qui a touché durement la mâchoire de Jongsanan. Le thaïlandais est tombé KO pour plus du compte…

Le 6 avril 1993, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a défendu son titre du Lumpinee en 126 lbs contre le puncheur Superlek Sor Isaan (Champion du Lumpinee en 122 lbs et en 126 lbs). Jongsanan a conservé sa ceinture face au féroce Superlek !

Un mois après, le 4 mai, au stadium du Lumpinee, Jongsanan a rencontré l’une des plus grandes stars des années 90, Sakmongkol Sitchuchok.

Sakmongkol (Champion du Lumpinee en 135 lbs en 1994), dans les années 90, était considéré comme l’un des boxeurs possédant « la jambe gauche » la plus puissante du circuit thaïlandais. Il a battu des grands champions comme Orono Por Muang Ubon, Coban Lookchaomaesaitong, Cherry Sor Wanich, Chanchai Sor Tamarangsree, Namkabuan Nong Kee Pahuyut, Sangtiennoi Sor Rungroj.

Jongsanan a fait un grand combat et il a vaincu Sakmongkol aux points. Jongsanan et Sakmongkol se sont affrontés sept fois. Jongsanan a battu Sakmongkol quatre fois dont deux fois par KO. Et Sakmongkol a remporté trois matchs dont deux par KO. En 1993, leur combat a été élu « Meilleur combat de l’année » au stadium du Lumpinee !

Le 18 juin 1994, au stadium du Lumpinee, Jongsanan fait une grosse performance en battant par KO Robert Kaennorasing (Champion du Radja en 105 lbs, champion du Radja en 126 lbs, champion du Radja en 130 lbs).

Un mois après, Jongsanan a défié le tenant du titre du Lumpinee en 135 lbs, The Psychopathe Chandej Sor Prantalay. Technicien incroyable, Chandej a été surnommé « Psycho » par le promoteur Songchai Ratanasuban après un combat où Chandej ne semblait jamais avoir peur de la douleur.

Chandej venait de remporter en février sa ceinture du Lumpinee en battant la star Sakmongkol Sitchuchok, il avait défendu son trophée avec succès au mois de mars en battant un autre grand champion, Sangtiennoi Sor Rungroj. Chandej était au top de sa carrière, ce grand champion a battu des stars des rings telles que Orono Por Muang Ubon, Paruhatlek Sitchunthong, Toto Por Pongsawang, Superlek Sor Isaan, Jaroenthong Kiatbanchong, Cherry Sor Wanich, Jomhod Kiatadisak.

Le titre du Lumpinee de Chandej fut mis en jeu pour le match contre Jongsanan. Manutmay a fait un superbe combat, il a remporté le match aux points et ravi à Psycho sa ceinture du Lumpinee en 135 lbs !

Jongsanan a laissé vacante sa ceinture du Lumpinee, il n’a fait qu’un combat à la fin de l’année contre le puissant Nuathoranee Thongraja qu’il a battu aux points.

Le 28 mars 1995, Jongsanan a disputé de nouveau le titre du Lumpinee en 135 lbs. Il a affronté le taureau Orono Por Muang Ubon. Surnommé « Sam O » (3 O), Orono était l’un des plus coriaces « Muay Bouk » (Combattant qui avance) du moment, il avait conquis le titre du Lumpinee en 135 lbs en battant, quatre mois auparavant, Pairot Wor Wolapon. Jongsanan avait battu Orono pour leur premier affrontement.

Pour ce match revanche, Orono a battu aux points Jongsanan, il a gardé sa ceinture du Lumpinee…

Jongsanan a encore fait quelques belles batailles victorieuses en 1995 et en 1996, il a battu notamment Sangtiennoi Sor Rungroj, Cherry Sor Wanich, Sakmongkol Sitchuchok et le seigneur des rings Namkabuan Nongkee Pahuyut, Namkabuan qui l’avait battu en 1992 et en 1993.

Jongsanan est une légende des rings qui fait partie de l’âge d’Or du Muay Thai en Thaïlande !

En 1998, Jongsanan fait une seconde carrière aux États-Unis. Manutmay a combattu jusqu’en 2005, il a effectué une quinzaine de combats sans jamais connaître le goût de la défaite. Jongsanan a remporté deux titres mondiaux, le titre IKKC en 140 lbs et le titre ISKA en 147 lbs. Il a battu quelques pointures étrangères telles que le français Morad Sari (Champion du Lumpinee, champion du monde), l’australien Daniel Dawson (Champion du monde), l’américain Danny Steele (Champion du monde) et les hollandais Marco Piqué (Champion du monde), Imro Main (Champion d’Europe).

Jongsanan a longtemps été entraîneur au Fairtex gym de San Francisco. Puis, il a ouvert son propre camp de boxe à San Francisco, le « Woodenman Muay Thai Gym ». Aujourd’hui, Jongsanan vit confortablement dans l’un des pays les plus riches de la planète. Une belle revanche sur la vie du jeune Anucha Chaiyasen qui a grandi dans une misérable cabane en bois…

BY SERGE TRÉFEU