SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

KARUHAT SOR SUPAWAN (Carrière 1980-1990)

Karuhat Sor Supawan de son vrai nom Suvit Yoochumpol est né le 22 mai 1968 dans la ville de Phon dans la province de Khon Kaen (Région Nord-Est). La famille Yoochumpol avait cinq enfants, le père, un grand passionné de boxe a fait aimer ce sport au jeune Suvit et son grand frère. Suvit a commencé sa formation au Muay Thai à 13 ans dans le camp Sitkhuno Kongnachay, il a fait son premier combat quelques mois seulement après ses débuts. Son premier nom de combattant était Siannoi (Le petit Sian, Sian = chanceux ou béni). Et son père lui a donné le nom de combattant « Karuhat » (Le château, la forteresse). Suvit a d’abord combattu sous ces deux noms Siannoi Sitkhuno Kongnachay et Karuhat Sitkhuno Kongnachay.

Deux ans après, il a intégré le camp Sor Supawan qui était situé à Bangkok au Soi Petchkasem 77 dans le quartier de Nong Khaem. Le Sor Supawan Gym appartenait à Mme Jaysuwimol Pinsathienket et comprenait plusieurs grands combattants tels que Prawit, Phaythong, Narongnoi et Darunee. Mais c’est le jeune surdoué Karuhat qui est devenu rapidement la star du camp.

Ses premiers fait d’armes ont été face à l’immense champion Hippy Singmanee (Champion du Lumpinee en 105 lbs et en 108 lbs). Karuhat a rencontré Hippy Singmanee pour la ceinture du Lumpinee en 105 lbs en 1987, Hippy Singmanee détenait le titre qu’il avait conquis contre Phungluang Kietanane. Hippy Singmanee a conservé son titre en battant aux points Karuhat. Les deux champions se sont retrouvés en 1988 pour le titre de champion du Lumpinee en 108 lbs et Hippy a de nouveau battu aux points Karuhat.

Karuhat et Hippy Singmanee ont toujours fait des grosses confrontations techniques, ils se sont rencontrés quatre fois avec deux victoires pour Hippy, une victoire pour Karuhat et ils ont fait un match nul.

En 1989, à 22 ans, c’est enfin la consécration pour Karuhat qui a réussi à remporté le fameux titre du stadium Lumpinee. Il a battu aux points le terrible encaisseur Pairojnoi Sor Sayamchai (Surnommé « Ayleuhatlek » l’acier sanglant, champion du Lumpinee en 105 lbs) pour la ceinture du Lumpinee en 112 lbs. Karuhat a défendu ensuite victorieusement son titre en 112 lbs contre le solide Chainoi Muangsurin (3 victoires aux points pour Karuhate, 1 victoire par KO pour Chainoi).

L’année d’après, Yodsian a affronté le tenant du titre du stadium Lumpinee dans la catégorie des 115 lbs, la star de l’époque Langsuan Phanyutapum (Champion du Lumpinee en 108 lbs, en 112 lbs et en 115 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1987). Langsuan a conservé son titre face à Karuhat. Les deux champions ont fait beaucoup de combats mémorables, Karuhat et Langsuan se sont affrontés 9 fois avec 5 victoires pour Langsuan, 3 victoires pour Karuhat et un match nul.

Le 27 avril 1990, au stadium du Lumpinee, dans un grand show Thaïlande contre Hollande, Karuhat a battu le rugueux champion hollandais Michael Lieuwfat (Champion d’Europe) en faisant un festival technique face à lui, coup de genoux sauté, coup de coude sauté !

Le 7 octobre 1990, dans un gala en Nouvelle-Zélande, un championnat entre deux combattants thaïlandais, avec une ceinture du stadium du Lumpinee en jeu, a été organisé. Le tenant du titre du stadium du Lumpinee en 115 lbs, le jeune prodige Oley Kiatoneway (18 ans) a défendu son trophée contre le surdoué Karuhat (23 ans). Oley avait gagné le titre quatre mois auparavant en battant la star Boonlay Sor Thanikul. Après un magnifique match technique et tactique, Oley a conservé son titre et gagné cette deuxième confrontation contre Karuhat. Karuhat avait battu Oley au stadium du Lumpinee un an avant, le 28 novembre 1989.

En 1993, Karuhat a défié le célèbre Chatchai Paiseethong qui détenait le titre du Lumpinee en 122 lbs depuis un long moment. Surnommé «  Samart 2 » (En référence au légendaire Samart Payakaroon), Chatchai était un superbe et redoutable technicien. L’affrontement entre Chatchai et Karuhat fut grandiose, au quatrième round Yodsian à ouvert méchamment Chatchai avec ses coups de coude et à gagné le match aux points. Karuhat s’est emparé du titre de champion du Lumpinee en 122 lbs !

Karuhat a défendu son titre en 122 lbs contre une autre grande star du moment, le terrible Wangchannoi Sor Palangchai (Champion du Lumpinee en 108 lsb et 122 lbs, Meilleur boxeur de l’année 1993) surnommé Wonderman. Wangchannoi a vaincu Karuhat et lui a raflé son titre du Lumpinee.

Wangchannoi a été l’un des adversaires les plus durs de Karuhat, les deux champions se sont affrontés trois fois et Wonderman a remporté les trois matchs…

Deux ans plus tard, en 1995, Karuhat a gagné de nouveau la ceinture du Lumpinee dans la catégorie des 122 lbs, il a battu aux points le champion Meechok Sor Ploenchit. Un titre qu’il a défendu brillamment contre le grand champion du moment, Boonlay Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 115 lbs et 122 lbs). Ses combats face à Boonlay ont été très difficile car il était grand et technique. Boonlay a battu deux fois aux points Karuhat et il a perdu une fois pour le titre du Lumpinee !

Karuhat Sor Supawan était surnommé par ses amis « Sian », il fut ensuite surnommé par les fans de Muay Thai «  Yodsian » (Qui veut dire en gros La Superstar). Karuhat a été également surnommé pour son style de boxe très propre, technique et intelligent, « Yodmuayèchriya » (Le Génie de la boxe) et « Aysiyan » (Le surdoué) !

Karuhat fait partie des légendaires champions de « l’âge d’or » du Muay Thai en Thaïlande, il a effectué 190 combats pour 165 victoires (20 KO), 23 défaites et 2 matchs nuls. Karuhat gagnait également des grosses bourses lorsqu’il était au Top de sa carrière, l’une de ses plus grosses bourses qu’il a gagné a été de 300 000 bahts pour son combat contre Kaensak Sor Ploenchit (Champion du Lumpinee, champion du Radja, Meilleur boxeur de l’année en 1989 et 1990), le 21 mai 1993 au stadium du Lumpinee, un combat remporté par Yodsian !

Dans les années 90, ce champion hors norme était redouté, étant de petite taille pour sa catégorie, Karuhat a dû déployer une boxe très habile pour battre ses adversaires qui était souvent plus grand et plus lourd que lui. Ce magnifique technicien maîtrisait à la perfection les techniques de contre et de coups de coude, lors d’un match avec Karuhat ses opposants étaient presque assurés de finir le combat avec une ouverture au visage.

Karuhat était aussi surnommé « Fabulous Fighter » (Le combattant fabuleux). Car il a fait de nombreux combat fabuleux comme contre le puncheur Veerapol Sahaphrom (Champion du Radja en 108 lbs, en 112 lbs, et en 115 lbs, Champion du Monde WBA et WBC de boxe anglaise en 118 lbs). Karuhat a vaincu deux fois Veerapol au stadium du Lumpinee et il s’est incliné une fois aux points, au stadium du Radja, face à « Discreet Killer » (Le tueur discret).

Karuhat a affronté pratiquement tous les meilleurs champions de sa génération, il a battu les pointures Rambo Pongsiree, Pairojnoi Sor Sayamchai, Hippy Singmanee, Kaensak Sor Ploenchit, Lamnamoon Sor Sumalee, Nungubon Sitlerchai, Matee Jedipitak, Veerapol Sahaprom, Santos Devy, Langsuan Phanyutapum, Paruhatlek Sitchunthong, Hansak Prasathinpanomrung, Boonlai Sor Thanikul, Nongnarong Luksamrong, Chainoi Muangsurin (KO), Oley Kiatoneway, Yodpetch Sor Jitpattana, Seangmorakot Sor Ploenchit, Kruekchai Kaewsamrit (Arrêt arbitre), Duangsomgpong Por Pongsawan (KO), Panomrung Sitsarawat, Tukkatathong Por Pongsawan, Jaroensap Kietbanchong !

Karuhat a également fait des superbes matchs face à des grands champions beaucoup plus lourds que lui tels que Samkor Kietmontep (Champion du Lumpinee en 122 lbs, en 130 lbs et en 135 lbs) et Namkabuan Nongkee Pahuyuth (Champion du Lumpinee en 130 lbs) (Défaite par KO et aux points). Ainsi que des matchs très techniques contre Silapathai Jockygym (Champion du Radja en 108 lbs et 122 lbs) et Oley Kiatoneway (Champion du Lumpinee en 115 lbs) (1 victoire, 1 défaite).

Karuhat a dominé la catégorie des 122 lbs dans les années 90. Au début de l’année 2000, Karuhat a combattu à l’étranger avec plus ou moins de succès. Mais il n’était plus le même qu’à son apogée. Karuhat ne s’entraînait pas sérieusement, il a perdu des combats durement comme en 2000, à 32 ans, où il a rencontré un jeune russe, pas entraîner, « Le Surdoué » a été mis KO par un jeune champion nommé Alexei Pekarchik qui fut plus tard tout de même trois fois champion du Monde de Muay Thai…

Dans les années 2000, Karuhat a ouvert son propre camp qui se nommait le Sitkaruhat Gym dans le quartier de Nong Kheam à Bangkok. Un camp dans lequel il a formé notamment les champions Chailek Sit Karuhat (Champion du Lumpinee) et Chaiyai Sit Karuhat. Après la fermeture de son camp, Karuhat est devenu entraîneur dans différents camps de Bangkok et à Pattaya.

Ce légendaire champion est considéré par de nombreux spécialistes comme le meilleur combattant de la catégorie des 122 lbs des années 90 !

BY SERGE TRÉFEU