SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

KHRU KOUIDER ABDELMOUMENI (biographie)

Ecouter cet article en mode audio

KHRU KOUIDER ABDELMOUMENI

Master Kouider Abdelmoumeni a fait partie des premiers français à avoir combattu en Thaïlande, à Bangkok, au stadium du Ratchadamnoen, dans les années 80.

Ce grand Monsieur des sports de combat est titulaire d’un brevet d’état en Boxe Française deuxième degrés, d’un BPJEPS en Muay Thai, d’une ceinture noire deuxième Dan en Judo, d’une ceinture noire de Karaté et d’un gant d’argent en Boxe Française. Il a également joué un rôle important au sein des nombreuses fédérations de Muay Thai qui se sont succédé en France, en tant que responsable de commission, conseiller et cadre technique fédéral, juge et arbitre international, entraîneur de l’équipe de France.

Kouider Abdelmoumeni est né au Maroc, il est arrivée en France à l’âge de six ans et a grandi dans la ville de Nanterre, une banlieue populaire du département 92. Kouider a commencé les sports de combat très jeune. A 10 ans, il était déjà sur les tatamis pour pratiquer le Judo. Il a ensuite testé le Karaté, la Boxe Française et la Boxe Anglaise.

Kouider a découvert la Boxe Thaï en 1976 grâce à Master Roger Paschy qui venait de créé le fameux Yamatsuki Gym à Paris. Pendant près de dix ans, il a fait partie de la légendaire équipe de combattant du Yamatsuki Gym, une Team de redoutable boxeur qui comprenait Christian Bahfir (Champion d’Europe), Kouider Abdelmoumeni (Champion d’Europe), Mohamed Jami (Champion d’Europe), Jean-Luc Legouez (Champion de France), Omar Benamar (Champion d’Europe), Antoine et René Desjardins (Champion d’Europe), Gilles Tirolien (Champion de France), Daniel Allouche (Speaker « The Voice »), des pionniers de la boxe Thaï en France dont les noms résonnent encore dans les salles de boxe.

En 1982, Kouider a combattu pour une ceinture de champion du monde à Hong Kong, il a perdu aux points. Il a été l’un des premiers a affronté la terreur hollandaise de l’époque, André Brilleman qui l’a battu aux points (Premier Français Robert Paturel, a perdu par KO contre André Brilleman en boxe Française). Kouider Abdelmoumeni a remporté trois fois le titre de champion d’Europe ainsi que celui de champion de France. Et fut, avec ses camarades du Yamatsuki, l’un des premiers Français champion d’Europe en France en 1983 en battant le hollandais Ay (Patrick Brizon en 1979, premier champion d’Europe).

Les premiers championnats d’Europe en France ont été organisé par Roger Paschy, Gilles Belloni et Richard Dieux, le 27 juin 1983 à l’Elysée Montmartre avec les combats Kappeler (France Brizon Gym) vs Schwank (Hollande Mejiro Gym), Victoire de Kappeler, Bahfir (France Yamatsuki Gym) vs Kaman (Hollande Mejiro Gym), Victoire de Kaman, Kouider (France Yamatsuki Gym) vs Ay (Hollande Mejiro Gym), Victoire de Kouider, Jami (France Yamatsuki Gym) vs Van Os (Hollande Mejiro Gym), Victoire de Jami, Cantamessi (France Belloni Gym) vs Mac Lenon (Angleterre), Victoire de Cantamessi (Le champion Ronnie Green devait normalement affronté Cantamessi, le Français a conservé sa ceinture de champion d’Europe un an après contre Ronnie Green à Amsterdam), Desjardins (France Yamatsuki Gym) vs El Geubli (Hollande Mejiro Gym), Victoire de El Geubli !

Grâce à sa grande expérience dans les sports de combat, Kouider a acquis un sang-froid à toute épreuve. Dans les années 80, Kouider a été videur dans l’une des boites les plus chaudes de la banlieue parisienne, le Pacific. Une boite de nuit, créé en 1980 à la Défense (92), qui était surnommé familièrement par les banlieusards, le « Pass ».

C’était la seule boite de nuit qui ne faisait aucune discrimination où les jeunes pouvaient entrée sans être accompagnés de filles, toutes les bandes de lascars qui étaient refoulées des discothèques parisiennes terminaient leur soirée au Pass. Il fallait des fortes personnalités comme Master Kouider pour gérer les mécontents et les éventuels tensions entre ces jeunes de différentes cités. Plus tard, Kouider a été aussi gérant de plusieurs boites de nuit de la banlieue parisienne.

Kouider Abdelmoumeni a créé son propre club de boxe en 1975, un club dans lequel il enseignait la boxe française. En 1981, il a ouvert son club de boxe Thaï, l’ESN (Entente Sportive Nanterre) section Boxe Thaï à Nanterre. Ce fut l’un des tout premier grand club de Muay Thai qui s’est crée en France.

Kouider est un entraîneur exceptionnel, avec son équipe, il a formé une pléiade de champions, son club est devenu une véritable institution du Muay Thai.

Depuis plus de trente ans, la Team ESN Boxe Thai, et son entraîneur fétiche, ont produit des grands champions tels que Rachid El Herdmi (Champion du Monde de Full Contact, Champion d’Europe de boxe Thaï, Champion d’Europe de Kick Boxing), Farid Rezzag (Champion du Monde de boxe Thaï, champion d’Europe de boxe Thaï), Mustapha Benatia (Champion d’Europe de boxe Thaï), Majid Bensmail (Champion de France de boxe Thaï), Brahim Behlouli (Champion de France de boxe Thaï), Tidiani Biga (Champion du Monde de boxe Thaï, champion d’Europe de boxe Thaï), Xavier Birukoff (Champion de France de boxe Thaï), Moussa Konaté (Champion du Monde de boxe Thaï, champion d’Europe de boxe Thaï), Mehadji Jamel (Champion d’Europe de boxe Thaï), Xavier Broux (Champion de France de boxe Thaï), Didier Legros (Champion de France de boxe Thaï), Abdoulaye Fadiga (Champion du Monde de boxe Thaï), Samih Bachar (Champion de France de boxe Thaï), Youssouf Binaté (Champion de France de boxe Thaï), Yacine Darkrim (Champion de France de boxe Thaï) et beaucoup d’autres…

By Serge TRÉFEU