SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

KONGTHORANEE PAYAKAROON (Carrière 1970-1980)

KONGTHORANEE PAYAKAROON

« MIRACLE BOY »

Kongthoranee Payakaroon de son vrai nom Kongthoranee Thipthamai est né le 12 Juillet 1960 à Bangpakhong dans la région de Chachoengsao (Région centre). C’est le grand frère du fameux Samarth Payakaroon.

Il est issu d’une famille nombreuse dont trois de ses frères étaient des boxeurs. Le plus grand des frères de la famille Thipthamai se nommait Manus surnommé Pee Toui. En tant que boxeur professionnel, c’est lui qui a appris la boxe à ses petits frères Sompong, Samart et Kongthoranee.

Les frères Thipthamai s’entraînaient chez eux et combattaient dans leur province sous le nom de « Lookhlongkhet ».

Kongthoranee a commencé la boxe à l’âge de 9 ans, il a fait son premier combat à 11 ans au Khlong Dan Boxing Stadium à Samut Prakan (30 Km de Bangkok) et il a battu aux points Kai Kaew.

A 12 ans, quand sa mère est décédée, pour oublier cette terrible épreuve, il s’est investi à fond dans la boxe. Avec son petit frère Samart, et son grand frère Sompong, Kongthoranee est allé dans la région de Chonburi à Nakluea qui était à 2 Km de la ville de Pattaya, dans un camp qui s’appelait « Payakaroon ».

Il a combattu sous le nom de « Kongthoranee Payakaroon » et fait quelques combats pour le Payakaroon Gym avant d’intégrer le camp Sityodthong. Ce camp appartenait à Maitre Yodthong Senanant. Kongthoranee a fait toute sa carrière dans le célèbre camp Sityodthong au côté de son petit frère Samart Payakaroon.

Samart est devenu une légende des rings, il a été champion du Lumpinee en 102 lbs, en 108 lbs, en 115 lbs et en 126 lbs, champion du monde de boxe anglaise WBC en 118 lbs. Il a été élu « Meilleur boxeur de l’année » en 1981, en 1983 et en 1988 !

Kongthoranee a effectué une carrière aussi prestigieuse que son petite frère. C’était un véritable taureau des rings, sa combativité était exceptionnelle. Il était doué aussi en boxe anglaise et il aurait mérité amplement d’être champion du monde.

D’ailleurs, son combat en boxe anglaise pour le titre de champion du monde contre le destructeur Khaosai Galaxy est anthologique (Victoire aux points de Khaosai Galaxy). Surnommé le « Tyson Thaï », Khaosai Galaxy a fait 48 combats professionnels, il a remporté 47 victoires dont 41 par KO, il a été champion du monde WBA des Super-Mouche (52 Kg), il a défendu 19 fois son titre avec 16 victoires par KO.

Kongthoranee a fait 14 combats en boxe anglaise professionnelle avec 12 victoires dont 9 par KO. Ses deux défaites aux points ont été pour des titres de champion du monde, une défaite contre le mexicain Gilberto Roman (Champion du monde WBC) pour le titre WBC et une défaite face à Khaosai Galaxy pour le titre WBA.

Kongthoranee a effectué en Muay Thai 274 combats avec 200 victoires et 74 défaites.

C’est l’un des rares boxeurs à avoir remporté 5 titres de champion du Lumpinee dans 5 catégories différentes, champion du Lumpinee en 102 lbs, champion du Lumpinee en 108 lbs, champion du Lumpinee en 112 lbs, champion du Lumpinee en 115 lbs, champion du Lumpinee en 118 lbs.

Kongthoranee a remporté sa première ceinture du Lumpinee le 15 décembre 1978, il est devenu champion du Lumpinee en 102 lbs contre Bangklanoi Sor Thanikul une ceinture qu’il a perdu ensuite contre Hanuman Sitpholuang.

Kongthoranee et le légendaire Bangklanoi (Champion du Lumpinee en 102 lbs, en 108 lbs et en 115 lbs) se sont affrontés neuf fois, Kongthoranee a gagné six fois, il a perdu deux fois et ils ont fait un match nul. Kongthoranee et Hanuman se sont rencontrés cinq fois avec trois victoires pour Kongthoranee et deux victoires pour Hanuman.

Le 22 février 1980, Kongthoranee a battu Kheiyophet Chuwattana et conquis le titre du Lumpinee en 108 lbs.

Le 29 juillet 1980, Kongthoranee a conservé sa ceinture du Lumpinee en 108 lbs contre Fonluang Luksadejmaephuanthong (Champion du Lumpinee en 118 lbs).

Le mardi 23 septembre 1980, au stadium du Lumpinee, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 112 lbs contre Singthong Prasopchai.

Deux mois après, il a combattu pour le titre du Lumpinee en 118 lbs contre Mafueng Weerapol, le 2 décembre. Kongthoranee a perdu aux points.

Le vendredi 4 septembre 1981 au stadium du Lumpinee, Kongthoranee a défendu sa ceinture du Lumpinee en 112 lbs avec succès contre Fakwamram Lookprabat. Dans la même soirée son frère Samart a battu le légendaire Paruhat Lohngern !

Le 22 juin 1982, Kongthoranee a été défié par le prodige Chamophet Ha Phalang (5 ceintures du Radja, 4 ceintures du Lumpinee, Meilleur boxeur de l’année en 1985). Le titre du Lumpinee en 112 lbs de Kongthoranee était en jeu et Chamophet a ravi son trophée à Kongthoranee. Chamophet et Kongthoranee se sont affrontés trois fois avec deux victoires pour Kongthoranee et une victoire pour Chamophet.

Au début de l’année 1983, Kongthoranee a battu Prasaknoi Sitchang et conquis le titre du Lumpinee en 115 lbs.

Le mardi 31 janvier 1984, au stadium du Lumpinee, Kongthoranee a retrouvé Chamophet Ha Phalang. Le titre du Lumpinee en 118 lbs de Chamophet était en jeu et Kongthoranee a battu aux points Chamophet. Kongthoranee a remporté sa cinquième ceinture du Lumpinee !

Kongthoranee a également gagné, en Angleterre, une ceinture de champion d’Europe en 140 lbs contre le champion français Dida Diafat.

Surnommé « Miracle Boy » (Le garçon prodige) et « Chalam Ray Jaak Fang Talae Tawan Ook » (Le requin démon de la côte Est), il a battu les plus grands champions tels que Chamophet Ha Phalang (2 fois), Samransak Muangsurin (2 fois), Sakmongkol Sitchuchoke (KO), Grandprixnoi Muangchaiyapoom (KO), Palannoi Kietanan (KO), Man Sor Jitpattan (KO), Bangklanoi Sor Thanikul (6 fois), Hanuman Sitpholuang (3 fois), Dokmaipa Por Pongsawang, Maewnoi Sitchang, Boonnam Sor Jarunee, Phetdam Lukborai, Phadam Lukbangnoi, Samingnoi Kietikamchai, Fonluang Luksadejmaephuanthong, Panmongkol Hor Mahachai, Samingnoom Sitthibuntham, Chakravak Kiatsakthewan, Wisanupon Saksamut !

Kongtoranee a beaucoup combattu en Europe, trois fois en France, trois fois en Hollande, deux fois en Allemagne, en Italie, et en Angleterre, il n’a jamais perdu ses combats à l’étranger.

Kongthoranee fait partie du Top 10 des légendes du Muay Thai au même titre que son illustre frère Samart Payakaroon.

Kongthoranee a obtenu deux fois le trophée de « Meilleur boxeur de l’Année » en 1978 et en 1984. Trophée décerné par la célèbre institution « The Sport Writers Association of Thailand » (l’Association des journalistes sportifs de Thaïlande).

Kongthoranee a été entraîneur durant de nombreuses années au Sityodtong Gym de Pattaya, il a été aussi entraîneur à Baku en Azerbaïdjan. Aujourd’hui, il est entraîneur dans le camp Poptheeratham à Bangkok, le camp de son frère, la légende des rings Samart Payakaroon.

BY SERGE TRÉFEU