SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

LES TROPHÉES DE MUAY THAI EN THAÏLANDE

LES TROPHÉES DE MUAY THAI EN THAÏLANDE

by Serge TREFEU (2013)

 

 

  

En Thaïlande, chaque année, de nombreux trophées sont décernés aux acteurs du milieu du muay thai, boxeurs, entraîneurs, promoteurs, camps d’entraînements, reçoivent un prix pour les récompensés de leur bons résultats qu’ils ont produit tout au long de l’année. Ses prix sont remis en général par des institutions sportives thaïlandaises, des magazines spécialisées comme le « award Siamkila » du magazine Siam Sport Siam Kila, le « award Muay Tuu » du magazine Muay Tuu, des fédérations tel le « WBC Muay Thai awards » de la fédération WBC ou encore par des stadiums comme les « award lumpinee » et « award TV7 », donnés par les stadiums du Lumpinee et de la TV7…

Mais les trophées les plus connues et les plus réputées sont données par « l’Autorité des sports de Thaïlande » (The Sports Authority of Thailand) et « l’Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand).

L’Autorité des Sports de Thaïlande est une institution qui existe depuis 1964 dont le siège se trouve à Bangkok au 286 Ramkhamhaeng road, Huamark, Bangkapi.

 

THE SPORTS AUTHORITY OF THAILAND

L’Autorité des sports de Thaïlande, pour la boxe thai, donne le prix du « Meilleur boxeur de l’année », et également parfois du « Meilleur entraîneur de l’année » et du « Meilleur camp de l’année ».

L’Autorité des Sports de Thaïlande vote chaque année pour récompensés tous les athlètes thaïlandais quelques soit leur sport. Ils décernent le prix du meilleur boxeur en Muay Thai (Superlek Wor Sangprapai « Meilleur boxeur de l’année 2012 »), le prix du meilleur boxeur masculin et féminin en boxe anglaise, le prix du meilleur joueur de tennis, le prix du meilleur joueur de badminton etc…

Dans le milieu du Muay Thai, l’institution la plus prestigieuse c’est l’Association des journalistes sportifs de Thaïlande qui remet chaque année des récompenses honorifiques.

Cette compagnie qui rassemble des journalistes et des rédacteurs sportifs de magazines spécialisés de sports dont le Muay Thai se trouve à Bangkok dans le bâtiment du Thephasadin The National Stadium, Rama 1 Road, Wangmai Pathumwan.

 

THEPHASADIN NATIONAL STADIUM (THE SPORT WRITERS ASSOCIATION OF THAILAND)

Tous les ans, les « awards » sont célébrés dans un lieu luxueux de Bangkok, souvent dans le « Miracle Grand Hotel ». Cette grande soirée annuelle réunis les meilleurs sportifs thaïlandais du moment pour recevoir chacun un trophée, trophée précieux et reconnu dans le monde du sport !

Les « Awards of The Sport Writers Association of Thailand » sont un peu pour les thaïlandais, les « Oscars » version sport, une fête pour la grande famille du sport thaïlandais !

C’est aussi l’occasion aux nombreux acteurs majeurs du milieu de la boxe de se retrouver…

 

LA GRANDE FAMILLE DE LA BOXE THAÏLANDAISE PRÉSENTE POUR LES AWARDS 2008

Plusieurs prix sont remis durant l’année en Thaïlande comme celui du « Meilleur combat de l’année » (Pornsanae Sitmonchai vs Pakorn Sakyothin en 2010), du « Meilleur combattant au stadium du Lumpinee de l’année » (Lekkla Tanasuranakorn en 2009), du « Meilleur combattant au stadium du Radja de l’année » (Kaimukkao Chuwattana en 2011), du « Meilleur combattant au stadium TV7 de l’année » (Naruenart Siangsimewgym en 2009), du « Meilleur camp qui vient de se monter » (Sitsongpeenong Gym en 2009)…

 

NARUENART SIANGSIMEWGYM (MEILLEUR COMBATTANT TV7 EN 2009)

L’association des journalistes sportifs de Thaïlande donne plusieurs prix importants en boxe tels que le « Meilleur combattant thaïlandais à l’étranger de l’année » (Buakaw Por Pramuk en 2010 et 2012), le « Meilleur promoteur de l’année » (Chun Kietpetch en 2012) ou le prix du « Meilleur entraîneur de l’année » (Pelé Kiatsongrit en 2011, entraîneur du camp Sitboonmee) !

 

BUAKAW BANCHAMEK (MEILLEUR COMBATTANT A L’ÉTRANGER 2012), KEAW PONGPRAYOON (MEILLEUR COMBATTANT EN BOXE ANGLAISE AMATEUR 2012, MÉDAILLE D’ARGENT JO 2012), SANGMANEE SOR TIENPOH ET YODVICHA POR BOONSIT (MEILLEUR COMBATTANT EN 2012)

 

 

Quelque fois d’autres récompenses exceptionnelles sont aussi décernées, comme par exemple la légende Apidej Sit Hirun (Décédé en avril 2013, RIP) qui a reçu le prix du « Meilleur combattant du siècle » par Sa Majesté Bhumibol Adulyadej !

 

APIDEJ SIT HIRUN

 

Aussi, le grand champion Sompong Charoenmuang a reçu le trophée de la « Coupe du Roi » par Sa Majesté Bhumibol Adulyadej !

 

SOMPONG CHAROENMUANG REÇOIT SON TROPHÉE DONNÉ PAR LE ROI RAMA IX (BHUMIBOL ADULYADEJ) !

 

 

Ou encore le grand champion hollandais Ramon Dekkers (Décédé en mars 2013, RIP) qui s’est vu attribué le prix du « Meilleur combattant étranger en Thaïlande », Dekkers reste à ce jour le seul combattant étranger à avoir reçu une telle distinction !

 

RAMON DEKKERS

La boxe anglaise est aussi mise à l’honneur avec des prix pour les anciennes gloires des rings et les champions actuels…

 

AWARDS 2006

MANAD BOONJAMNONG (MEILLEUR COMBATTANT DE BOXE ANGLAISE EN AMATEUR, MÉDAILLE D’OR AU JO 2004), KHAOSAY GALAXY (MEILLEUR CARRIÈRE DE COMBATTANT PROFESSIONNEL EN BOXE ANGLAISE), PONGSAKLEK WONJONGKAM (MEILLEUR COMBATTANT DE BOXE ANGLAISE PROFESSIONNEL DE L’ANNÉE 2006), NORASING LOOKBANYAI (MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE DE MUAY THAI 2006)

Mais les deux prix, les plus attendus, qui apporte une grande crédibilité dans le milieu du Muay Thai, sont le prix du « Meilleur camp de l’année » décerné par l’Autorité des sports de Thaïlande et le prix du « Meilleur combattant de l’année »  décerné par l’association des journalistes sportifs de Thaïlande !
Ce titre de « Meilleur camp de l’année » est basé sur un ensemble de bons résultats produits par plusieurs combattants du camp, leur nombre de victoires, la qualité des adversaires qu’ils ont vaincu, les titres qu’ils ont remporté, tous ses critères permettent de choisir d’abord dix camps parmi les centaines qui se trouve dans le pays. Après cette première sélection, les juges choisissent entre les dix meilleurs camps le candidat final qui remporte le trophée !

Ce trophée est souvent gagné par des grands camps situées dans la capitale. En 2002, c’est la première fois que ce titre honorifique est décerné à deux camps de province. Le camp « Kiatmuu 9 » (Camp de Singdam), dans la région de Buriram et le « Por Pramuk » (Camp de Buakaw) dans la région de Chachoengsao se partagent le trophée du meilleur camp de l’année 2002…

En 2003, par contre, le prix est décerné à un très grand camp de Bangkok , le « Keawsamrit » (Camp de Anuwat). L’année 2004, le trophée revient au camp « Seangmorakot » (Camp de Pinsiam). Le camp « Lookbanyai » (Camp de Norasing) rafle ensuite le prix durant deux années de suite, en 2005 et en 2006.

En 2007, c’est de nouveau un camp de province qui est mis à l’honneur, le camp « Lookprabat » (Camp de Pajonsuk) dans la région de Saraburi, le Lookprabat est élu meilleur camp deux années de suite, en 2007 et en 2008. 2009 est l’année du camp « Wor Wiwatananon » (Camp de Rungphet), à Bangkok, qui reçoit le précieux trophée.

En 2010, c’est le camp « Sakchaichote » (Camp de Lamnamoon) qui gagne le prix. Pour l’année 2011, le prix est encore partagé entre deux gros camps de Bangkok, le camp « Rachanon » (Camp de F16) et le camp « Kaiyanghadaogym  » (Camp Sit Or de Nong O). En 2012, le champion Nong O a rejoint le camp Petchyindee Academy où la star Sam-A s’entraînait déjà, grâce aux bons résultats de ses deux stars, le camp « Petchyindee Academy » a reçu le trophée du « meilleur camp de l’année 2012 » !

 

LE CAMP LOOKPRABAT A REÇU DE NOMBREUSES RÉCOMPENSES DONT CELUI DE « MEILLEUR CAMP DE L’ANNÉE » EN 2007 ET 2008 !

 

Le trophée du « Meilleur combattant de l’année » est sans doute le prix le plus illustre qu’un boxeur puisse recevoir dans sa carrière de nakmuay, une récompense éclatante qui le valorise pour toujours !

Cette ultime récompense est décernée depuis les années 70 et la plupart des boxeurs qui l’ont reçu ont été des immenses champions. Et certains sont même rentrés dans le panthéons des légendes des rings en remportant ce prix plusieurs fois comme Kongthoranee Payakaroon (1978, 1984), Samart Payakaroon (1981, 1983, 1988), Kaensak Sor Ploenchit (1989, 1990), Saenchai Sor Kingstar (1999, 2008) et Anuwat Kaewsamrit (2003, 2004) !

En 2012, pour la première fois dans l’histoire, le prix est partagé entre deux boxeurs, deux jeunes prodiges de 16 ans, Yodwicha Por Boonsit et Sangmanee Sor Tienpho !

Pour les juges cela été difficile de les départagés car durant l’année ils ont remporté chacun de très bons résultats. L’ensemble des juges a donc estimé que pour l’année 2012 ses deux champions méritaient de remporter le trophée !

Sangmanee, en 2012, sur 12 combats dans l’année, n’a perdu que deux fois. Il a battu, au Lumpinee, des champions tels que Phet Aikbangzai, Prajanchay Por Phetnamtong, Phet Lukmakhamwan, au Radja, Kanongsuek Sor Sritong, Dedkad Por Pongsawan (deux fois), Nikhomlek Tor Tawat, Ruengsak Sitniwat (KO), Kudsakornnoi Sor Junlasen, au stadium d’Omnoi, Phet Lukmakhamwan, il aperdu, au stadium d’Omnoi, contre Nikhomlek Tor Tawat, et au Lumpinee contre Superlek Wor Sangprapai pour la ceinture du Lumpinee en 115 lbs, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 105 lbs contre Phet Lukmakhamwan, la ceinture du radja en 108 lbs contre Dedkad Por Pongsawan, la ceinture de champion du Monde S1 en 110 lbs contre Kudsakornnoi Sor Junlasen et la ceinture du radja en 112 lbs contre Prajanchay Por Phetnamtong !

Yodvicha, en 2012, sur 9 combats dans l’année, il en a gagné 5, au Lumpinee, il a battu des pointures comme Petawee Sor Kitichai, Senkeng Jor Noparath, Kongsak Sitboonmee, Nong O Kayanghaadao, au Radja, il a battu Looknimit Singklongsi, il a fait deux matchs nuls, au Lumpinee, contre Singthongnoi Por Telakun, au Radja, contre Pakorn Sakyotin, il a perdu, au Radja, contre Seksun Or Kwanmuang et Kongsak Sitboonmee, il a remporté la ceinture du Lumpinee en 130 lbs contre Kongsak Sitboonmee et il avait déjà gagné auparavant la ceinture d’Omnoi en 126 lbs !

 

LES DEUX VAINQUEURS QUI SE PARTAGE LE TITRE DE « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2012 », SANGMANEE SOR TIENPOH ET YODVICHA POR BOONSIT

PENAIK SITNUMNOI « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2011 »

KONGSAK SITBOONMEE « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2010 »


PHOTO ROB COX

 

SEANCHAI SOR KINGSTAR « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2008 ET 1999 »

NONG O SIT OR « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2005 »

ANUWAT KEAWSAMRIT « MEILLEUR COMBATTANT DE L’ANNÉE 2003 ET 2004 »


PHOTO ROB COX

 

Voici la liste des champions qui ont reçu se prestigieux prix du « Meilleur combattant de l’année » !

 

2012 Yodwicha Por Boonsit et Sangmanee Sor Tienpho

2011 Painek Sitnumnoi

2010 Kongsak Sitboonme

2009 Rungruanglek Lukprabaht

2008 Saenchai Sor Kingstar

2007 Wuttidet Lukprabaht 

2006 Jomthong Chuwattana

2005 Nong O Sit-Or 

2004 Anuwat Kaewsamrit 

2003 Anuwat Kaewsamrit 

2002 Singdam Kiatmuu 9 

2001 Thongchai Tor Silachai 

2000 Fasuchon Sit O

1999 Saenchai Sor Kingstar

1998 Kaolan Kaowichit 

1997 Anantasak Panyuthapoom 

1996 Namsaknoi Yuthkarnkamtorn

1995 Kaoponglek Luksuratham 

1994 Orono Por Muangubon 

1993 Wangchannoi Sor Palangchai

1992 Jaroensap Kiatbanchong

1991 Samson Isarn

1990 Kaensak Sor Ploenchit

1989 Kaensak Sor Ploenchit

1988 Samart Payakaroon

1987 Langsuan Panyuthapoom

1986 Panomthuanlek Haa Phalang

1985 Chamuekpetch Haa Phalang

1984 Kongthoranee Payakaroon

1983 Samart Payakaroon

1982 Dieselnoi Chor Thanasukarn

1981 Samart Payakaroon

1980 Nongkhai Sor Prapassorn

1979 Phadetsuek Pitsarnurachan

1978 Kongthoranee Payakaroon

1977 Vicharnoi Porntawee

1976 Porsai Sittbunlert

1975 Pud Pad Noi Worawud

1974 Pud Lawlek

1973 Seansak Muangsurin

1972 Sirimongkol Luksiripat

1971 Seechang Sakornpitak

1970 Fasai Taweechai