SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

MOHAMED JAMI

Interview de MOHAMED JAMI by Serge TRÉFEU (2022)

Bonjour Mohamed. Comment vas-tu ?

Mohamed Jami : Ça va très bien, Merci Serge !

Tu as commencé les sports de combat à quel âge ?

J’ai commencé par la boxe anglaise, en 1974, j’avais 17 ans. C’était au club de Jean Bretonnel (Célèbre entraîneur et promoteur de boxe anglaise) dans le 10 ème arrondissement de Paris

Tu as combattu en boxe anglaise pour M. Jean Bretonnel ?

Non, je n’ai pas eu l’occasion de faire des combats en boxe anglaise dans ce club. Je suis resté un an dans ce club, puis, j’ai été faire de la boxe chinoise et de la boxe française

Est ce que tu as fait de la compétition en boxe française ?

Au début, non, car c’était dans un club du 12 ème arrondissement de Paris qui pratiquait surtout de la canne (La canne de combat est un sport de combat français de percussion associé à la discipline de la boxe française). Et moi, la canne cela m’intéressait pas. Je voulais un sport de combat où sa cogne, je voulais boxer…

Tu as pratiqué longtemps la boxe française ?

En fait, près du club de boxe anglaise de Jean Bretonnel, il y avait une boite de nuit qui s’appelait « Le Saint Nicolas » où mon ami le champion Kouider était videur. Kouider est d’origine marocaine et il est de la même région du Maroc que moi, la région de Oujda.

Kouider était champion de boxe française et il m’a invité à venir pratiquer ce sport dans une salle à Nanterre. Le professeur était un grand champion, Robert Paturel (Six fois champion de France, champion d’Europe en 1984, instructeur au fameux groupe d’intervention RAID pendant 20 ans). Je suis resté un peu plus d’un an dans son club

Comment tu as découvert la boxe Thaï ?

Avec Kouider, nous étions partis au mois de juillet en vacances sur la côte d’Azur à Juan-les-Pins. A la plage, nous faisions des entraînements de boxe française en sparring. Kouider a commencé à m’envoyer des low kicks et des coups de genoux. Je lui ai dis « Mais qu’est ce que tu fais là, avec tes coups de tibias, c’est quoi ce délire ! ». Kouider m’a répondu qu’il pratiquait depuis quelques mois un nouveau sport qui s’appelait la boxe Thai. Il s’entraînait dans le club du Karatéka Roger Paschy à Paris. Je lui ai tout de suite répondu qu’en septembre, à la rentrée, j’irai m’inscrire dans ce club !

MOHAMED JAMI ET KOUIDER ABDELMOUMENI SONT DEUX AMIS DE LONGUES DATES, ILS ONT PARTAGÉ ENSEMBLE BEAUCOUP DE MOMENTS FORTS

C’était en quelle année ?

En 1978. En septembre 1978, je me suis inscrit dans le club de Roger Paschy, le Yamatsuki Gym qui était situé rue Jules Vallès dans le 11 ème arrondissement de Paris

MOHAMED JAMI À L’ENTRAÎNEMENT AVEC SON ENTRAÎNEUR, MASTER ROGER PASCHY
MOHAMED JAMI ET ROGER PASCHY ONT PARTAGÉ DES BEAUX MOMENTS D’ÉMOTIONS SUR LE RING PENDANT PLUSIEURS ANNÉES

Il y avait quels boxeurs à cette époque au Yamatsuki ?

Lorsque j’ai commencé, il y avait Kouider, Christian Bahfir, Gilles Tirolien, René et Antoine Desjardins. Puis, il y a eu Daniel Allouche, Jean Luc Legouez, Omar Benamar, toute l’équipe du fameux Yamatsuki de Roger Paschy !

MOHAMED JAMI ET GILLES TIROLIEN, DEUX GRANDS CHAMPIONS QUI ONT REPRÉSENTÉ LA TEAM YAMATSUKI AVEC HONNEUR

Tu as combattu rapidement ?

Assez rapidement, j’ai d’abord fait des combats en inter-clubs, environ une vingtaine de combats en inter-clubs. Mon premier combat dans un grand gala international a été le 14 mars 1980 dans la salle Maubert Mutualité

Quel a été ton premier titre que tu as remporté ?

Le 22 octobre 1982, j’ai gagné le titre de champion de France Pro de boxe Thaï contre Jocelyn Faye du Brizon Gym (Club fondé par le pionnier de la boxe Thai en France, le regretté Patrick Brizon, premier français champion d’Europe à Amsterdam en 1979) de Clermont-Ferrand

MOHAMED JAMI CONTRE JOCELYN FAYE

Tu es donc le premier champion de France de boxe Thaï officiel de l’histoire ?

C’est exact, je suis le premier à avoir remporté ce titre en – 63 Kg 500 (Christian Bahfir a remporté le titre de champion de France juste après Mohamed Jami, il a battu Patrick Brizon pour le titre en – 70 Kg) !

Est ce que tu as remis en jeu ton titre de champion de France ?

Oui, je suis resté champion de France de 1982 à 1984 !

Ensuite, tu as conquis le titre de champion d’Europe, c’était en quelle année ?

C’était le 27 juin 1983, lors du Hollande contre France, les premiers championnats d’Europe organisés en France par Roger Paschy, Gilles Belloni et Richard Dieux. J’ai battu le hollandais Peter Van Os du Mejiro Gym pour la ceinture européenne de boxe Thai !

LES PREMIERS CHAMPIONNATS D’EUROPE DE BOXE THAI EN FRANCE SE SONT DÉROULÉS DANS LA CÉLÈBRE SALLE ÉLYSÉE MONTMARTRE
CHAMPIONNAT D’EUROPE ENTRE MOHAMED JAMI ET PETER VAN OS

Tu as également conservé ce titre européen ?

Oui, je suis resté champion d’Europe de 1983 à 1985

Les hollandais étaient réputés pour être les combattants les plus durs à cette période, le combat fut difficile ?

Oui, c’était un adversaire très dur. Mais je l’ai battu trois fois. Notre combat à Amsterdam fut l’un des meilleurs matchs de la soirée, le grand champion Lucien Carbin était venu me voir dans les vestiaires après le combat pour me féliciter !

MOHAMED JAMI CONTRE PETER VAN OS A AMSTERDAM

Tu as rencontré d’autres champions hollandais ?

J’ai fait un grand combat contre le meilleur de l’époque, Lucien Carbin (Champion d’Europe de Boxe Française et de Kick Boxing, champion du monde de Kick Boxing, il n’a subi qu’une seule défaite sur la centaine de combats qu’il a effectué). J’ai failli le mettre KO, il a été compté et sauvé par le gong. Mais ensuite, j’ai fait une erreur, j’ai trop monté ma droite pour me protéger et il m’a balancé un middle kick fracassant dans les côtes qui m’a coupé le souffle net. J’étais KO. Comme si j’avais reçu un coup au foie…

J’ai affronté aussi Rick Van De Vathorst (Champion d’Europe). Je l’ai battu chez lui en Hollande !

Quels sont les autres champions que tu as rencontré ?

J’ai fait un beau combat contre le grand champion anglais Ronnie Green (Champion du monde de boxe Thai, champion du monde de Kick Boxing, champion du monde de Full Contact). Pareil, j’ai failli le mettre KO, il a été compté au troisième round. Mais ensuite, ils l’ont donné vainqueur aux points. C’était en Angleterre…

J’ai affronté le frappeur Jo Prestia (Premier champion du monde de boxe Thaï français, champion d’Europe) en 1985 pour mon dernier titre de champion de France et Jo a remporté le match aux points. Ce fut un match très dur contre Jo !

Quel a été ton match le plus dur dans ta carrière ?

Je pense que c’était contre un champion thaïlandais, je ne me rappelle plus son nom. Mais il était classé N° 7 en Thaïlande dans sa catégorie. Ce match s’est fait durant le premier gala France contre Thaïlande qui a été organisé par Roger Paschy et Gilles Bellonie au Cirque d’hiver. C’était vraiment la première fois que des combattants thaïlandais venaient combattre en France. Il y avait moi du Yamatsuki de Roger Paschy, Jocelyn Faye du Brizon Gym et Philippe Cantamessi du Bellonie Gym. J’ai abandonné le match au troisième round. Jocelyn Faye a perdu par KO au premier round sur un high kick. Et Philippe Cantamessi a battu le thaïlandais aux points

Ton meilleur souvenir de boxe ?

Mon championnat d’Europe contre le hollandais Peter Van Os qui fut élu plus beau combat de la soirée !

Combien de combats tu as effectué ?

J’ai fait 65 combats pour 60 victoires. Je n’ai jamais été mis KO durant toute ma carrière, à part la défaite contre Lucien Carbin mais c’était un coup dans les côtes…

Tu as combattu souvent à l’étranger ?

Avec la Team Yamatsuki nous combattions dans toute l’Europe, en Hollande, en Belgique, en Angleterre, en Espagne, j’ai même combattu à Hong Kong !

MOHAMED JAMI FAIT PARTIE DES PREMIERS COMBATTANTS FRANÇAIS QUI ONT COMBATTU A HONG KONG AVEC ANDRÉ RICHARD-NAM, RESKI KELADI, BRUNO BENLABED, AMO, JO PRESTIA

Est ce que tu as combattu en Thaïlande ?

Non, je n’ai pas eu l’occasion de combattre en Thaïlande. Mais je me suis entraîné la-bas

Tu as combattu uniquement en Muay Thai ?

J’ai beaucoup combattu en boxe Thaï. Mais j’ai aussi combattu en boxe anglaise et même en boxe arabe. En boxe anglaise, je m’entraînais dans le club de M. François Rodriguez, le père du champion Lucien Rodriguez (Champion d’Europe) qui a affronté le légendaire Larry Holmes pour le championnat du monde WBC. J’ai fait 15 combats en boxe anglaise.

En boxe arabe (Sorte de Kick boxing avec coup de coude et coup de genoux), j’ai rencontré le champion Sam Berrandou au Maroc à Casablanca, le 13 avril 1990 pour une ceinture de champion du monde. J’ai gagné par KO au 8ème round !

MOHAMED JAMI A COMBATTU EN BOXE ANGLAISE PROFESSIONNELLE
CHAMPION DU MONDE DE BOXE ARABE À CASABLANCA

Après ta carrière de boxeur tu as été organisateur ?

Oui, c’est moi qui ai organisé le match du siècle de l’époque des années 80, la rencontre entre la star hollandaise Rob Kaman et la star thaïlandaise Krongsak !

C’était en quelle année ?

En 1988. A l’époque, j’avais un ami, Paul Zribi, qui avait un garage à côté du Yamatsuki Gym et il m’a proposé d’organiser un gala avec la star Rob Kaman. Comme je connaissais très bien l’entraîneur de Rob Kaman, Jan Plas, cela n’a pas été un problème pour faire combattre Rob Kaman.

Mais Rob Kaman était une terreur, il avait battu tout le monde et personne ne voulait l’affronter. Alors, il a fallu trouver un adversaire à sa hauteur. Nous avons donc choisi Krongsak. Krongsak avait battu, en Thaïlande, trois fois le légendaire Sagat et fait match nul contre le plus grand champion des années 80, Dieselnoi. Il avait aussi mis KO l’incroyable encaisseur Changpuek. En Europe, en 1987, Krongsak avait battu les meilleurs hollandais comme Rick Varthorst, Orlando Wiet et Antoine Druif.

Je suis donc allé en Thaïlande pour négocier auprès du Capitaine Narris qui était le manager de Krongsak. J’en ai profité pour m’entraîner dans le camp du Capitaine Narris avec les grands champions Wanpadet, Attapong, Lomtay, Somsong. Avec Krongsak, j’ai assisté à des grands matchs au stadium du Lumpinee notamment Chamophet contre Samransak.

J’ai négocié le contrat pour le match Krongsak contre Rob Kaman et j’ai ramené un autre thaïlandais à Paris, Wanpalong qui a affronté le hollandais Orlando Wiet. J’ai aussi proposé à mon ami Omar Benamar de faire son premier championnat de France Pro durant mon gala. Et il est devenu champion de France contre Adel Ferreira du Brizon Gym !

LE CHOC ENTRE ROB KAMAN ET KRONGSAK BORANRAT FUT L’UN DES PLUS GRANDS MATCHS DES ANNÉES 80 EN FRANCE

Krongsak était au courant avant de combattre contre Rob Kaman qu’il allait être beaucoup plus lourd (Près de 9 kilos de plus pour le hollandais) que lui ?

Oui bien sûr, Krongsak a accepté le match avec ces conditions. La fédération a laissé cet écart de poids en prenant compte que Krongsak avait plus d’expérience avec les techniques de coups de coude et coups de genoux que le hollandais.

Et c’est ce qui a fait la différence dans le match, Krongsak a failli être mis KO par le punch de Kaman. L’arbitre, Kouider, a laissé le temps de récupérer à Krongsak quand il l’a compté 8. Il a compté lentement. C’était normal, vu l’écart de poids qu’il y avait entre les deux boxeurs. Mais ensuite, Krongsak a dominé techniquement le match en corps à corps, Krongsak a bien mérité sa victoire. Pour moi, ce fut le combat du siècle de l’époque, un match qui est resté dans les annales de la boxe Thaï !

MOHAMED JAMI EN COMPAGNIE DU LÉGENDAIRE ROB KAMAN ET SON CAMARADE DU YAMATSUKI GYM, OMAR BENAMAR

Combien de galas tu as organisé ?

J’ai organisé trois galas, celui avec Rob Kaman et Krongsak, le championnat d’Europe de Omar Benamar contre Orlando Wiet et le championnat du monde entre le thaïlandais Lomtay et le hollandais Tekin Donmez (Champion d’Europe). J’ai organisé aussi une soirée de boxe Thai dans la célèbre boite de nuit « Le Palace » !

LE PALACE NIGHT CLUB EN MODE BOXE THAI

Est ce que tu es devenu entraîneur ?

Oui, j’avais monté un club avec mon ami Gilles Tirolien qui était dans le 18 ème, rue Ronsard. Le Jaguar Boxing car c’était mon surnom de combattant, « Le Jaguar ». J’ai formé quelques champions de France. Après, j’ai ouvert une grande salle dans le 20 ème arrondissement de Paris. Et j’ai embauché comme entraîneur le grand champion Khaled Hebieb (4 fois champion du monde, 3 fois champion d’Europe)

LE JAGUAR BOXING DE MOHAMED JAMI ÉTAIT RÉPUTÉ DANS LES ANNÉES 90

Aujourd’hui, tu es entraîneur au Skarbowsky Gym à Paris ?

Oui, pour l’instant, je donne des cours au Skarbowsky Gym du 18 ème à Paris. Et j’espère bientôt avoir ma petite salle à moi…

MOHAMED JAMI FAIT PARTIE DES NOMBREUX GRANDS CHAMPIONS QUI SONT DEVENUS ENTRAÎNEURS AU FAMEUX CLUB SKARBOWSKY GYM

Quels sont tes projets avenirs ?

Je suis sur le projet d’un livre sur l’histoire de ma carrière de boxeur et de ma vie. J’ai aussi le projet d’organiser un gala

Merci pour cette interview Jami et je te souhaite CHOOKDEE pour tes projets !

Merci Serge c’est très gentil de ta part

Mohamed Jami fait partie des pionniers de la boxe Thai en France. Il était surnommé « Le Jaguar » car lorsqu’il touchait sa proie sur le ring, il ne lâchait plus son adversaire. Le Jaguar a enflammé les soirées de Muay Thai des années 80, il a combattu dans tous les galas mémorables de son formateur, Master Roger Paschy.

LE JAGUAR EN ACTION
MOHAMED JAMI ÉTAIT SOUVENT EN TÊTE D’AFFICHE DES GRANDS GALAS DE ROGER PASCHY
MOHAMED JAMI COACHÉ PAR DANIEL « THE VOICE » ALLOUCHE ET SON ENTRAÎNEUR ROGER PASCHY LORS D’UN GALA DANS LA MYTHIQUE SALLE MAUBERT MUTUALITÉ EN 1982

Mohamed Jami est allé défier les terreurs hollandaises dans leur fief d’Amsterdam et les a battu. Seul le terrible champion hollandais Lucien Carbin a réussi à le battre.

Le Jaguar a marqué l’histoire du Muay Thai en France au même titre que ses camarades de ring de l’historique Team Yamatsuki !

MOHAMED JAMI A SOUVENT REMPORTÉ LE PRIX DU MEILLEUR COMBATTANT DE LA SOIRÉE
LES GUERRIERS DU YAMATSUKI GYM ONT ÉCUMÉ LES RINGS DE TOUTE L’EUROPE
LA DREAM TEAM DU YAMATSUKI GYM
L’AMITIÉ ENTRE LES ANCIENS COMBATTANTS DU YAMATSUKI GYM EST INDESTRUCTIBLE, 40 ANS APRÈS LEUR ÉPOPÉE ILS SE RETROUVENT SOUVENT POUR PARTAGER LEURS MÉMORABLES SOUVENIRS. MASTER ROGER PASCHY, ANTOINE DESJARDINS, CHRISTIAN BAHFIR, OMAR BENAMAR, MOHAMED JAMI AU GALA WARRIORS NIGHT

MOHAMED JAMI

Date de naissance : 7 décembre 1957

Poids : 63 Kg 500

Taille : 1m75

Nombre de combat : 65. 60 victoires. 5 défaites

Titre : Champion du monde de boxe arabe (1990), champion d’Europe de boxe Thai (1983, 1984, 1985), champion de France de boxe Thai (1982, 1983, 1984)

Team : Yamatsuki Gym