SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

OLEY KIATONEWAY (Carrière 1980-1990)

Oley Kiatoneway de son vrai nom Prasit Maikaew est né le 13 avril 1973 dans la petite ville de Pak Phraek de la province de Thung Song, dans la région de Nakhon Si Thammarat. Une région du sud de la Thaïlande qui a produit énormément de grands champions de Muay Thai.

Oley est issu d’une famille très pauvre qui comprenait neuf enfants, cinq garçons et quatre filles. Oley est le septième enfants de la famille Maikaew.

Oley a commencé sa formation à la boxe avec Khru Wichai Phlaikwhuang dans un petit camp près de chez lui, c’est lui qui a donné au jeune Prasit le nom de combattant « Oley ».

Puis, Oley a intégré le Kietbanchong Gym qui se trouvait dans la ville de Thungsong, un camp où il y avait les champions Jaroenthong, Samranthong, Chotchaï. Le camp se nommait également le Chuchockchai Gym, il appartenait à Master « Maï Mueang Khon » (Chuchok Chukaewrungroj). L’un des premiers grands champions du camp a été Wuttichai Chuchockchai, c’est ce champion qui a donné l’envie de devenir boxeur au jeune Oley.

Le propriétaire du camp Chuchockchai Gym à ouvert aussi le Kietbanchong Gym à Bangkok. Un camp qui était aussi connu sous le nom de « Muay Thai School », il se trouvait dans le quartier de Bangseu au nord de Bangkok. Ce camp a été une référence durant les années 90 avec sa pléiade de stars des rings telles que Denkaosaen, Tanooin, Chotchaï, Jareonthong, Jaroensap, Jokapop, Padmadep, Samranthong, Kiattisak, Thanurit et Oley.

Oley a fait son premier combat à l’âge de 12 ans et a remporté la modique somme de 100 bahts (2,70 €). Pour son premier combat à Bangkok, au stadium d’Omnoi, à l’âge de 15 ans, en 98 lbs, il a remporté la somme de 1000 bahts (27 €). Ensuite, à l’apogée de sa carrière, Oley Kiatoneway a gagné des bourses de 250 000 bahts. Oley a fait une centaine de combats en Muay Thai avec environ 80 victoires et quatre combats en boxe anglaise professionnelle (2 victoires, 2 défaites).

Son surnom de combattant était « Khaimukdam Andaman » (La perle noire d’Andaman) car il venait de la région sud de la Thaïlande. La mer d’Andaman est une mer de l’océan Indien, bordant les côtes de la Birmanie et de la Thaïlande.

Oley a représenté pendant plusieurs années le fameux camp Kiatbanchong de Bangkok aux côtés des champions Jareonthong, Jaroensap, Chotchaï, Jokapop, Padmadep, Samranthong.

Oley était un combattant Fimeuu (Technicien) doué d’une grande dextérité sur le ring. Son spécial « coup de genoux sauté » a fait vaciller bons nombres de ses adversaires et ses esquives étaient de toute beauté. Oley a toujours fait des matchs extraordinaires face aux plus grands combattants de sa catégorie.

Ce jeune surdoué des rings est vite devenu une étoile montante du Muay Thai.

A 14 ans, il a battu aux points Pajonsuk Kietidanpleung, Huahinlek Lukrawee, Kwanyuen Dechavalit, Daoden Kietinee Gym, Anantasak Singkohyuan, Petchlek Jor Kietgym, Danangnoi Sor Meandee et fait match nul avec Anantadech Singhsaithong.

En 1987, au stadium d’Omnoi, il a battu aux points Djamphangoen Prapatmotor et Chenoi Petchnaka par KO. Au stadium de Rangsit, il a battu aux points Lao Rojanarit.

Le promoteur N° 1 de l’époque, M. Songchai Ratanasuban, le prend alors dans sa fabuleuse écurie de boxeur et le fait combattre au stadium du Lumpinee où il a battu l’expérimenté Kompichit Singpracha. Puis, au stadium du Lumpinee, Oley a vaincu au deuxième round par arrêt de l’arbitre Petchnampeung Chakraphon. Dans une grosse soirée à Hat Yai, il a battu Daochai Sakdeeweecha. Quatre jours seulement après son combat à Hat Yai, Oley a combattu à Bangkok au stadium du Lumpinee, il a perdu aux points contre le rugueux champion Rungrueng Kiatanan. Pour le match revanche avec Rungrueng, Oley a été intraitable, il a foudroyé au premier round Rungrueng avec un magnifique Téi Kan Ko (High Kick) !

Oley était au top de sa forme, il a battu ensuite Paineung Singpracha et il a affronté l’autre étoile montante du moment, le super technicien de Buriram, le jeune Namkabuan Nongkee Pahuyuth qui avait le même âge que Oley, 15 ans. Oley a dominé le combat techniquement et tactiquement, il a battu Namkabuan aux points. Après sa victoire sur Namkabuan, les fans de Muay Thai ont surnommé Oley, « Payaknoi » (Le petit tigre) !

Oley et Namkabuan se sont retrouvés le 3 mai 1988, au stadium du Lumpinee, ils ont effectué de nouveau un grand match et Oley a encore battu Namkabuan aux points.

Oley et Namkabuan se sont affrontés six fois, toujours au stadium du Lumpinee, avec trois victoires pour Oley et trois victoires pour Namkabuan. Oley a gagné le premier combat (En 100 lbs), le deuxième match (En 117 lbs) et le cinquième combat (En 126 lbs). Namkabuan a remporté le troisième combat (En 119 lbs), le quatrième combat (En 120 lbs) et le sixième match (En 130 lbs). Leur dernier confrontation a eu lieu le 30 novembre 1993 au stadium du Lumpinee avec une victoire aux points pour Namkabuan.

Le 5 août 1988, au stadium du Lumpinee, Oley a battu aux points Nuathoranee Chor Rojanachai, un puissant « Muay bouk » (Combattant qui avance) qui a été surnommé plus tard « Ay Ret Dong » (Le rhinocéros puissant).

Lors du super show organisé par le promoteur Songchai Ratanasuban au stadium du Lumpinee, le 11 octobre, avec les matchs vedettes entre Samransak et Jaroenthong, Hippy contre Pareuhatlek, Pongsiree Rambo contre Pairojnoi, Oley a battu aux points Kaowao Kor Pongkiat.

Mais le 4 novembre 1988, au stadium du Lumpinee, le jeune Oley, après avoir touché durement avec de superbes Téi Kan Ko (High Kick) le puncheur Songchainoi, a perdu par KO au troisième round. Songchainoi Por Somjitair a remporté une belle victoire…

En 1989, le jeune Oley a fait une excellente année avec des beaux combats contre les ténors de la catégorie des 112 lbs.

Le 17 février 1989, au stadium du Lumpinee, Oley a battu Dejrit Sor Ploenchit. Le 7 avril, au stadium du Lumpinee, il a perdu aux points contre le technicien Puja Sitthuanthong.

Le mardi 30 mai, au stadium du Lumpinee, Oley a perdu aux points face à Petchan Sor Bodin. Mais le 20 juillet, au stadium du Radja, le petit prodige de Thungsong a battu Pennoi Chuwatthana par KO au premier round et le vendredi 8 septembre au Lumpinee, il a battu par KO Seesot Sahakanohsot aussi au premier round !

Le vendredi 6 octobre, au stadium du Lumpinee, Oley devait rencontrer la terreur des rings du moment Pongsiri Por Ruamrudee surnommé « Rambo ». Mais le soir du combat Rambo a eu des douleurs abdominales violentes qui l’ont conduit à l’hôpital. Rambo a été remplacé par Phanpetch Muangsurin qui a combattu au pied levé. Trois jours avant, le puncheur Phanpetch avait battu par KO Samranthong Kietbanchong qui était du même camp que Oley. Oley et Phanpetch ont fait un grand combat avec au finale une victoire aux points pour Oley Kiatoneway. Le combattant du Sud a vengé son camarade de camp.

Le 7 novembre, au stadium du Lumpinee, Oley a affronté une autre terreur des rings, le Muay Bouk Pairojnoi Sor Siamchaï (Champion du Lumpinee en 105 lbs). Pairojnoi avait battu Rambo, deux mois auparavant, dans un match épique. Oley a battu aux points « Ayleuhatlek » (L’acier sanglant).

Le 28 novembre, au stadium du Lumpinee, Oley a rencontré la grande star de l’époque, le génie des rings, Karuhat Sor Supawan. Karuhat était alors détenteur du titre de champion du Lumpinee en 112 lbs. Karuhat a battu Oley aux points…

1990 a été l’une des meilleurs années dans la carrière de Oley car il a remporté le titre suprême au stadium du Lumpine et vaincu des stars comme Langsuan, Boonlay, Karuhat et Dokmaypha. Aussi, en 1990, au Japon, Oley a battu par KO au deuxième round le champion japonais Seiji Sugawara.

Le 6 mars, au stadium du Lumpinee, Oley a fait un match mémorable contre la star Langsuan Phanyuthapum (Meilleur boxeur de l’année 1987, champion du Lumpinee en 108 lbs, 112 lbs et 115 lbs) et l’a battu aux points !

Le 10 avril, au stadium du Lumpinee, Oley a battu de nouveau le puncheur Panpetch Muangsurin.

Le 24 avril, au stadium du Lumpinee, Oley a fait un grand match face au talentueux Boonlay Sor Thanikul (Champion du Lumpinee en 115 lbs et en 122 lbs). Boonlay a remporté le combat en battant aux points Oley.

Les deux combattants se sont retrouvés le 8 juin au stadium du Lumpinee pour un match avec la ceinture du Lumpinee en 115 lbs en jeu. Oley a vaincu Boonlay aux points. A tout juste 18 ans, Oley est devenu champion du Lumpinee en 115 lbs !

Le 10 juillet, au stadium du Lumpinee, Oley a perdu aux points contre le gros encaisseur Dokmaypha Por Pongsawang (Champion du Lumpinee).

Le 7 août, le match revanche a eu lieu au stadium du Lumpinee. Oley a fait un festival technique et a ouvert avec ses coups de coude l’arcade de Dokmaypha. Au troisième round, la perle noire a battu par KO le solide Dokmaypha Por Pongsawang !

Le 25 septembre, Oley a retrouvé pour la troisième fois Dokmaypha Por Pongsawang au stadium du Lumpinee et l’a battu cette fois-ci aux points.

Le 7 octobre 1990, dans un gala en Nouvelle-Zélande, un championnat entre deux combattants thaïlandais, avec une ceinture du stadium du Lumpinee en jeu, a été organisé. Le tenant du titre du stadium du Lumpinee en 115 lbs, le jeune prodige Oley Kiatoneway a défendu son trophée contre le surdoué Karuhat Sor Supawan. Après un magnifique match technique et tactique, Oley a conservé son titre et gagné cette deuxième confrontation contre le technicien Karuhat.

Fin octobre, au stadium du Lumpinee, Oley a encore battu aux points le solide Dokmaypha Por Pongsawang.

Le 20 novembre, au stadium du Lumpinee, Oley a battu aux points le camarade de camp de Dokmaypha, le champion Detduang Por Pongsawang.

A la fin de l’année, le 11 décembre, au stadium du Lumpinee, Oley a de nouveau affronté le super Fimeu (Technique) Namkabuan Nongkee Pahuyuth. Namkabuan a remporté le match aux points.

En 1991, Oley a fait des combats très durs face à de gros puncheurs.

Le 21 janvier, au stadium du Ratchadamnoen, Oley a défié le terrible Wangchannoi Sor Palangchai (Meilleur boxeur de l’année 1993, champion du Lumpinee en 118 lbs et en 122 lbs). Deux mois avant, le 30 octobre 1990, Wangchannoi avait battu par KO Namkabuan au 1er round. Il était surnommé suite à ce combat « Aymat 33 Wee » (Le coup de poing fulgurant en 33 secondes). Pour ce match entre le jeune prodige Oley et le puncheur Wangchannoi, un dumpan (Pari entre Team) d’un million de bahts a été mis en jeu. Wangchannoi a battu aux points Oley, la Team de Wangchannoi a empoché le pactole !

Le match retour entre Oley et Wangchannoi s’est fait, le 5 mars, au stadium du Lumpinee. Oley a maîtrisé le combat et remporté une magnifique victoire aux points !

Oley a touché ses plus grosses bourses pour ses combats contre Wangchannoi, des bourses de 200 000 bahts !

Le 5 avril, au stadium du Lumpinee, Oley a battu de nouveau aux points le grand champion Langsuan Phanyuthapum.

Le 14 juin 1991, au stadium du Lumpinee, Oley a fait son premier combat en boxe anglaise professionnelle. Il a battu aux points l’indonésien Ippo Gala.

Oley a retrouvé une troisième fois le puncheur Wangchannoi au stadium du Lumpinee. Le 21 juillet, un dumpan d’un million de bahts a de nouveau été mis en jeu. Et Wangchannoi a encore battu aux points Oley…

Le mardi 3 septembre, Oley a fait son deuxième combat en boxe anglaise Pro, il a battu le philippin Rico Siodora.

Mais le 5 novembre, Oley a perdu par KO pour son troisième combat Pro en boxe anglaise face au puncheur philippin Samuel Duran.

La perle noire a bien terminée l’année avec une victoire aux points face à Dokmaypha Por Pongsawang. Le 27 décembre, au stadium du Lumpinee, Oley a battu une troisième fois Dokmaypha.

1992 fut une année difficile pour le combattant de Thungsong, Oley a perdu trois fois par KO et s’est incliné aux points pour la ceinture du Lumpinee en 115 lbs.

Le 10 mars, au stadium du Lumpinee, la « perle noire » a rencontré le dangereux Muay Khao de Khon Kaen « Chalam Dam » (Le requin noir), Cherry Sor Wanich. Chalam Dam a stoppé Oley au quatrième round avec une terrible série de coup de genoux !

Le 29 mai, au stadium du Lumpinee, Oley a remporté une belle victoire contre Rittichai Lookthong. Rittichai et Oley se sont affrontés deux fois avec deux victoires aux points pour Oley.

Le mardi 30 juin, au stadium du Lumpinee, Oley a perdu contre son vieux rival, Boonlay Sor Thanikul.

Puis, Oley a perdu par KO au troisième round face au terrible champion Superlek Sor Isaan (Champion du Lumpinee en 122 lbs et en 126 lbs).

Le 13 octobre, au stadium du Lumpinee, Oley a tenté de ravir sa ceinture du Lumpinee en 122 lbs à Boonlay Sor Thanikul qui venait de remporter le titre contre Wangchanoi. Boonlay a conservé son bien en gagnant le match aux points…

Le 5 décembre, au stadium du Lumpinee, Oley a rencontré la superstar des rings, l’homme aux 9 ceintures, Chamophet Ha Phalang (Meilleur boxeur de l’année 1985, 4 ceintures du Lumpinee, 5 ceintures du Radja) surnommé « Khun Khao Kompiouter » (Le coup de genoux d’ordinateur). Chamophet avait 30 ans et beaucoup d’expériences sur le ring face au jeune Oley qui n’avait que 19 ans. Le combat avait bien commencé mais au deuxième round, Chamophet, suite à un coup de genoux et un fulgurant enchaînement aux poings, a terrassé Oley pour plus du compte. Oley a subit l’un de ses plus durs KO de sa carrière…

Trois semaine seulement après cette sévère défaite, le 27 décembre, Oley a battu encore une fois aux points Dokmaypha Por Pongsawang.

L’année 1993 a été sans doute la plus belle année de la carrière du prodige de Thungsong. Oley a vaincu Superlek, Boonlay, Chamophet, les champions qui l’avaient battu en 1992.

Le 5 février, au stadium du Lumpinee, Oley a remporté sa quatrième confrontation contre le puncheur « Wonderman » Wangchannoi Sor Palangchai.

Le 23 mars, au stadium du Lumpinee, Oley a pris une éclatante revanche contre le seigneur des rings Chamophet Ha Phalang, en le battant aux points !

Oley a retrouvé Superlek Sor Isaan qui l’avait battu avec un méchant KO. Le 24 avril, au stadium du Lumpinee, Oley a fait un brillant match technique et gagné le match aux points !

Le 21 mai, au stadium du Lumpinee, la perle noire a de nouveau battu aux points le coup de genoux d’ordinateur, Chamophet Ha Phalang.

Le 11 juin, au stadium du Lumpinee, Oley a vaincu son éternel rival Namkabuan !

Le 11 juillet, dans un gros show organisé par le promoteur Songchai Ratanasuban dans la province de Nakhon Sawan, Oley a retrouvé Boonlay Sor Thanikul. Après un combat très technique, Oley a battu aux points Boonlay !

Le 6 août 1993, au stadium du Lumpinee, Oley a affronté le redoutable Therdkiat Sithepitak (Champion du Lumpinee en 122 lbs et en 126 lbs) surnommé « Rachanheang Lumpinee » (Le Roi du Lumpinee). Khaimukdam a mis KO au premier round Therdkiat !

La revanche entre Oley et Therdkiat a eu lieu le 5 octobre au stadium du Lumpinee. La ceinture du Lumpinee vacante en 126 lbs a été mise en jeu pour cet affrontement. Therdkiat avait déjà remporté ce titre en 1990 contre Petdam Lukboraï. Oley et Therdkiet ont fait un grand combat, le match a été très serré. Un juge a mis gagnant Oley et deux juges ont donné la victoire à Therdkiat Sithepitak qui est devenu le nouveau champion du Lumpinee en 126 lbs !

Le 30 novembre, au stadium du Lumpinee, Oley a rencontré pour la sixième fois Namkabuan et c’est Namkabuan qui a remporté cet ultime affrontement.

Le vendredi 24 décembre, au stadium du Lumpinee, Oley a perdu aux points face à Methee Jaydeepitak (Champion du Lumpinee en 122 lbs).

Après sa belle année 1993, Oley a beaucoup moins combattu, en 1994, Oley a perdu de nouveau contre Boonlay.

Le 24 mars 1995, au stadium du Lumpinee, Oley est revenu sur le ring après pratiquement un an sans combattre. Il s’est incliné aux points contre Jomphoplek Sor Sumalee. Cela été le dernier combat de Oley dans un stadium de Bangkok.

Oley a encore fait quelques combats dans le sud mais sa condition physique n’était plus très bonne et il n’a pas fait des grands matchs.

Le 8 septembre 1995, dans le sud, à Nakhon Si Thamarat, Oley a combattu en boxe anglaise pour le titre de champion d’Asie PABA en 122 lbs contre le russe Alexander Pak. La Perle Noire a perdu par KO son quatrième et dernier combat en boxe anglaise…

Cet immense champion a stoppé sa carrière très jeune à 23 ans. Oley a ensuite vécu une vie paisible dans sa région du sud, en travaillant simplement dans les petits restaurants de rue avec sa famille, il est resté humble et généreux comme il l’était sur le ring.

Aujourd’hui, il est devenu, depuis quelques années, l’un des entraîneurs principaux du meilleur camp du sud de la Thaïlande, le Parunchai Gym (Meilleur camp de l’année en 2015, le Parunchai Gym a déjà engrangé une douzaine de ceintures du Lumpinee et de la TV7) !

BY SERGE TRÉFEU