SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

PHANPAYAK JITMUANGNON (Carrière 2010-2020)

Phanpayak (Le Tigre racé) Jitmuangnon est né le 7 janvier 1996 à Samut Prakarn, une ville située à 30 Km de Bangkok. Phanpayak est issu d’une famille très pauvre de 6 frères et sœurs. La famille Saeng Ngoen est une famille de boxeur. Le père, Suthep Saeng Ngoen était un passionné de boxe, il a formé ses fils au Muay Thai.

Le grand frère de Phanpayak, né le 21 juin 1982, était un célèbre boxeur qui se nommait Kompayak. Il a combattu d’abord sous le nom de Kompayak Sor Phanajupeth, puis, Kompayak Weerasak Lek et pour le légendaire camp Fairtex avec le nom de Kompayak Fairtex. Dans les années 2000, il a effectué beaucoup de combats durs dans les grands stadiums de Bangkok, il a été classé N° 1 au stadium du Lumpinee dans la catégorie des poids coq.

Le petit frère de Phanpayak est aussi un grand combattant qui a été très jeune champion du centre de la Thaïlande, son nom de combattant est Kiewpayak (Les crocs du tigre). Les deux frères ont souvent combattu dans les mêmes soirées aux stadiums du Lumpinee et du Radja. Comme son frère, Kiewpayak est un boxeur longiligne qui utilise très bien ses middles et ses genoux, s’est un Fimeuu (Technicien) et un Muay Kwaa (Boxeur droitier). Le 2 septembre 2016, Kiewpayak a gagné la ceinture du Lumpinee en 112 lbs contre le redoutable Ronnachai Santi-Ubon. Il combat aujourd’hui dans la catégorie des 126 lbs où il est classé N° 3 au stadium du Lumpinee.

Phanpayak de son vrai nom Klaw-Teawan Saeng Ngoen a commencé la boxe à l’âge de 8 ans, il voulait devenir un grand boxeur comme sa première idole, son grand frère Kompayak. Phanpayak a remporté ses trois premiers combats par KO !

Son père lui a fait subir un entrainement très dur. Lorsqu’il était enfant, Phanpayak se levait à 4 h du matin pour aller courir et il s’entrainait plusieurs heures avant de prendre le chemin de l’école. Les week-ends, son père l’emmenait, avec son petit frère Kiewpayak, combattre dans les fêtes de village en province. Mais la famille Saeng Ngoen n’avait pas de voiture. Ils devaient se déplacer en bus et en train pour aller dans les villages où avait lieu les matchs de boxe. Sa première bourse a été de 300 bahts. Les maigres bourses gagnées par les petits nakmuays, parfois, ne permettaient même pas de payer les billets de retour en train. Alors, ils étaient obligés de frauder les transports pour rentrer chez eux…

Après avoir appris les bases du Muay Thai avec son père, Phanpayak a continué sa formation au camp Luksadet Bangmanhai. Puis, à 15 ans, il a intégré le célèbre camp Jitmuangnon à Nonthaburi, au Nord de Bangkok. Dans ce camp, qui est l’un des plus importants de Bangkok, il y avait des champions comme Phetkarat (Champion TV7), Phetsiam (400 combats), Peemai (Champion d’Omnoi, Champion du Monde WPMF), Keng (N°4 Lumpinee), Kumantong (N° 5 Lumpinee), Rit (N° 5 Lumpinee), Kengkla (Champion du Lumpinee, Champion TV7) et Kengkart (Champion du Radja, champion TV7, champion de Thaïlande).

Un an après son incorporation au camp Jitmuangnon, ce surdoué du Muay Thai, a gagné sa première ceinture du stadium du Radja en 105 lbs à seulement 16 ans. En 2012, il a battu le grand champion Phet Or Phimonsri. L’année suivante, à 17 ans, lors d’une grande soirée organisée par le promoteur Songchai Ratanasuban, une soirée qui s’est déroulée le 2 mai 2013 au stadium du Ratchadamnoen, le jeune Phanpayak a remporté sa deuxième ceinture du stadium du Radja (Ceinture du Radja en 108 lbs) contre Ruangsak Sitniwat !

Pour ce choc contre le tenant du titre, Ruangsak Sitniwat (Champion du Radja en 108 lbs), Phanpayak s’était entraîné très dur avec ses partenaires du camp Jitmuangnon. Lors de ses entraînements, chaque jour, il effectuait 500 middles au sac de frappe, puis, il allait courir une heure et tout de suite après son jogging, il faisait 500 middles aux paos. Cette préparation de gladiateur a payé. Car Phanpayak a remporté une belle victoire face au champion Ruangsak qui était donné favori pour cette rencontre…

A seulement 18 ans, ce prodigieux boxeur avait déjà fait 230 combats pour 198 victoires, 30 défaites et 2 nuls, Phanpayak a maintenant près de 300 combats à son actif !

Durant l’année 2013 et 2014, Phanpayak a battu les meilleurs de la catégorie des 112 lbs et 115 lbs tels que Phetdam Phetnopakao, Dungpriag Sitkriangkrai, Siangtong Sor Suradej, Phetlamsin Kiatphontip, Yothin Sakaetongresort, Sarawute Phithakpabhadang, Jomhod Sakami, Aikmongkol Kaiyanghadao, Chankrist Or Phimonsri et Trakulphet Sor Sommai. Puis, Phanpayak est monté de catégorie pour affronter les champions de la catégorie des 122 lbs et 126 lbs.

Phanpayak a gagné face aux meilleurs de la catégorie des 126 lbs et il a vite fait partie des « Yod » (Combattant au-dessus du lot) en touchant des bourses de 100 000 bahts. C’est donc sans surprise qu’au mois d’avril 2014, Phanpayak a été élu « Meilleur boxeur de l’année 2013 » par la prestigieuse « Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand) !

Phanpayak a succédé aux deux jeunes autres phénomènes Sangmanee Sor Tienpoh et Yodvicha Por Boonsit qui avaient remporté ce fameux trophée en 2012.

Les juges ont donné ce titre convoité au jeune Phanpayak car ils ont estimé qu’il avait effectué une année 2013 remarquable en gagnant pratiquement tous ses combats avec 8 victoires, 1 nul et 1 défaite sur 10 matchs.

En 2013, Phanpayak a conservé sa ceinture du Radja en 105 lbs en battant aux points Yotmanut Petpotong. A Buriram, dans le Nord-Est, six jours seulement après son combat pour la défense de son titre, il a perdu un match aux points contre le redoutable Yuthasak Sakburiram (Champion TV7 en 105 lbs). Ensuite, au stadium du Radja, il a fait un match nul contre Seankeng Nuicofeeboran (Champion TV7 en 122 lbs).

Au stadium du Lumpinee, il a battu par KO, Yothin Sakaetongresort et aux points, Sarawute Phithakpabhadang (Champion TV7 en 108 lbs).

Au stadium du Radja, il a ravi la ceinture du Radja en 108 lbs au tenant du titre Ruangsak Sitniwat et l’a battu de nouveau pour le match revanche, il a terrassé au premier round le champion du Radja en 112 lbs, Trakulphet Sor Sommai, il a remporté une belle victoire sur le grand champion Jomhod Sakami (Champion TV7 en 108 lbs, champion du Monde S1 en 105 lbs) et en combat principal, il a battu Aikmongkol Kaiyanghadao (Champion de Thaïlande et Champion du Monde WMC en 118 lbs).

En 2014, Phanpayak a encore fait une superbe année en gagnant 8 combats sur 10 et en remportant une ceinture du Lumpinee en 118 lbs. Au début de l’année 2015, Phanpayak a été élu « Meilleur boxeur de l’année 2014 » pour la deuxième année consécutive par l’illustre « Association des journalistes sportifs de Thaïlande » !

En 2014, le 10 janvier, au stadium du Lumpinee, en combat principal, il a battu Chankrist Or Phimonsri. Le 8 avril, au stadium du Lumpinee, en main event, il a perdu contre Wanchalong P.K. Saenchai (Champion du Lumpinee, Champion TV7). Le 2 mai, au stadium du Lumpinee, il a battu aux points Phonkrit Sor Jor Vichitpedriew. En juin, au stadium du Lumpinee, pour la revanche contre Wanchalong, il a battu ce terrible combattant par KO au cinquième round. En juillet, au stadium du Radja, il a vaincu Phet Or Phimonsri (Champion du Radja, champion d’Omnoi). En août, au stadium du Lumpinee, il a gagné contre Serkim Sit-Sor Thor Taew (Champion du Lumpinee, Champion TV7) et remporté la ceinture du Lumpinee en 118 lbs.

Mais au mois de septembre, au stadium du Lumpinee, il a perdu sa ceinture du Lumpinee en 118 lbs face à Prajanchay PK Saenchai Gym (Champion du Lumpinee, champion du Radja, champion du Monde S1).

Début octobre, au stadium du Radja, en main event, il a battu par KO Denchiangkwan Lamtongkanpeth. Fin octobre, au stadium du Lumpinee, il a battu de nouveau Serkim Sit-Sor Thor Tiew. Le 9 décembre, au stadium du Lumpinee, pour la revanche contre Prajanchay, il l’a battu aux points et a repris sa ceinture du Lumpinee en 118 lbs. Phanpayak a également reçu le trophée du « Meilleur combattant » de la soirée !

Le phénoménal Phanpayak a encore effectué une belle année 2015 avec 6 victoires, 1 défaite et 1 match nul, il a battu des grands champions tels que Luknimit Singklongsi (Champion du Radja, champion du Monde WMC), le terrible Sam-A Kayanghadao (Champion de Thaïlande, Champion du Lumpinee, Champion du Monde WBC) pour la ceinture vacante du Lumpinee en 126 lbs, et pour le combat revanche entre Sam-A et Phanpayak, Phanpayak a mis KO Sam-A au premier round avec un high kick jambe arrière fulgurant !

Au mois de mai, il a perdu sa ceinture du Lumpinee contre le technicien Saen Parunchai. Mais, en décembre, il a récupéré son bien en battant le champion Kaonar P.K. Saenchai Gym.

Le 9 septembre, au stadium du Radja, il a fait match nul contre le prodige Superlek Mor Ratanabandit (3 fois champion de Thaïlande, 2 fois champion du Lumpinee). Le 7 octobre, au stadium du Radja, en combat principal, Phanpayak a retrouvé Superlek et l’a battu aux points.

Le 26 mars 2016, Phanpayak a été élu « Meilleur boxeur de l’année 2015 », il a raflé le trophée pour la troisième fois consécutive. C’est une première historique, le jeune Phanpayak, à seulement 20 ans, est entrée dans le panthéon des champions !

Ce trophée, donné par « l’Association des journalistes sportifs de Thaïlande » (The Sport Writers Association of Thailand), est le plus réputé dans le monde du Muay Thai en Thaïlande.

Depuis sa création dans les années 70, seulement une poignée de grands champions ont eu l’honneur de recevoir plusieurs fois cet « Oscar » du Muay Thai. Le grand champion Kongtoranee Payakaroon l’a remporté en 1978 et en 1984, la star Saenchai Sor Kingstar a reçu le trophée en 1999 et en 2008, deux immenses champions l’ont eu deux années consécutives, Kaensak Sor Ploenchit en 1989 et 1990, Anuwat Kaewsamrit en 2002 et 2003, enfin, la légende vivante des rings Samart Payakaroon a remporté trois fois ce prix unique, en 1981, 1983 et 1988. Mais jusqu’à maintenant, aucun n’avait réussi à le remporter trois années de suite. Phanpayak a donc écrit l’histoire du Muay Thai en réalisant cette performance exceptionnelle. Il est surnommé par les fans de Muay Thai « Yod Muay 3 Phô Sô » (Le super boxeur 3 années de suite, Phô Sô = année bouddhique + 543 ans, Khô Sô = année chrétienne) !

Phanpayak combat aujourd’hui dans la catégorie des 130 lbs. Il a vaincu ces derniers années les grands champions Superbank Mor Ratanabandit, Chalam Parunchai (KO), Rodlek Jaotalaytong, Phet Utong Or Kwanmuang, Saeksan Or Kwanmuang, Sangmanee Sor Tienpo et Phanpayak Sitchefboontham. Mais il a également perdu par KO face aux thaïlandais Phet Utong Or Kwanmuang et Muangthai P.K. Saenchai Gym, aussi contre le brésilien Henrique Muller en style Kard Chuek (Combat sans les gants).

A 24 ans, dans sa nouvelle catégorie, Phanpayak ne domine plus autant le circuit des grands stadiums de Bangkok mais cet incroyable combattant fait toujours partie des meilleurs champions thaïlandais du moment. En 2018, Phanpayak a fait son entrée dans la fameuse organisation One Championship où il a battu le portugais Rui Botelho, en 2019, il a vaincu le japonais Masahide Kudo et en 2020, il a perdu face à son vieux rival Superlek Kiatmuu9 (4 victoires pour Phanpayak, 2 victoires pour Superlek, 1 match nul). Phanpayak est désormais surnommé « The Angel Warrior ». Ce guerrier à la face d’ange a encore des grands confrontations à réaliser sur le ring !

BY SERGE TRÉFEU