SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

SINGHA MAWYNN GYM

Temps de lecture : 6 minutes

SINGHA MAWYNN GYM

by Serge TRÉFEU (2023)

Le camp Singha Mawynn Gym appartient à M. Thatchanon Kotchasuwan surnommé « Sia Nueng Singmawinn ». M. Thatchanon Kotchasuwan est un richissime entrepreneur de 41 ans, originaire de la ville de Songkhla dans le sud du pays, il s’est occupé pendant dix ans de l’une des meilleurs équipes de football de Thaïlande, le Songkhla FC Club.

M. Thatchanon Kotchasuwan alias Sia Nueng Singmawinn

En 2016, M. Thatchanon Kotchasuwan s’est investi dans le Muay Thai, un sport qu’il connaissait moins bien que le football. Aidé par des gens compétents du milieu du Muay Thai, il a ouvert un petit camp dans le quartier de Lat Pra Khao à Bangkok, le Singmawinn Boxing Camp. Son camp était juste à côté d’un terrain de football. Sia Nueng Singmawinn avait toujours le football dans son cœur. Mais après quelques années dans la boxe, l’homme d’affaire est devenu un amoureux du Muay Thai.

Deux ans après sa création, le Singmawinn Boxing Camp était déjà un camp de boxe très coté à Bangkok

Sia Nueng Singmawinn a constitué une équipe de jeunes boxeurs dont les premiers combattants étaient Tapaotang Singmawinn et son petit frère Tapaokaew Singmawinn.

Tapaokeaw (20 ans) a combattu pour le titre vacant du stadium TV7 en 140 lbs en 2021 contre Siwakorn Kiatcharoenchai (Champion de Thaïlande). Le match s’est terminé par une décision nulle, il n’y eu donc aucun vainqueur pour ce titre TV7.

Tapaokeaw fait partie actuellement des meilleurs de sa catégorie, il est dans le top 5 du stadium du Lumpinee, du Radja et de la TV7. Il a déjà battu des grosses pointures telles que Sangmanee Sor Tienpo, Yodlekpet Or Pitisak (2 fois), Ferrari Fairtex (2 fois), Wanchainoy Sing Pla Paknoy, Julio Lobo.

M. Thatchanon Kotchasuwan avec Tapaokeaw, l’un de ses premiers combattants
Tapaokaew Singmawinn s’échauffe en shadow boxing
Renforcement musculaire des cuisses du combattant Tapaokaew

En 2019, M. Thatchanon Kotchasuwan a fait bâtir un magnifique complexe dans le quartier de Bueng Kum au Soi Nuan Chan 54, en banlieue de Bangkok.

Le complexe Singha Mawynn Gym est splendide

C’est un bâtiment de 4 étages avec des chambres pour les boxeurs, une cuisine, une salle de fitness et une grande salle de boxe. Le Singha Mawynn Gym est l’un des plus beaux camps de Bangkok. Pour être plus près de ses boxeurs, M. Thatchanon Kotchasuwan se fait construire une splendide villa qui sera mitoyenne au complexe Singha Mawynn Gym.

Au quatrième étages de la structure du Singha Mawynn Gym se trouve une salle de gym High Tech

Aujourd’hui, M. Thatchanon Kotchasuwan est bien intégré dans le circuit de la boxe en Thaïlande, il est même devenu promoteur au stadium du Radja.

Le propriétaire du Singha Mawynn Gym a maintenant dans son écurie des champions renommés qui sont encadrés par des anciennes légendes des rings telles que Namsaknoi, Kaolan et Denkaosan, des champions qui ont la particularité d’êtres tous les trois originaires du sud de la Thaïlande.

Namsaknoi (Champion du Lumpinee en 112 lbs, en 130 lbs, en 135 lbs, champion du monde WMC en 112 lbs, champion du monde WAKO en 154 lbs) est une légende des rings qui a marqué l’histoire du Muay Thai. Il fut l’un des meilleurs combattants de sa génération et certainement le technicien le plus talentueux des années 2000. Il détient le plus long règne en tant que champion du Lumpinee en étant resté invaincu durant 6 ans pour le titre de champion du Lumpinee en 135 livres. Ce long règne lui valu le surnom de « L’Empereur » par les fans de Muay Thai.

Mais il était aussi surnommé « Rachanramuay » (Le Roi du Ramuay) et « Ram Muay Mokii » (Le Ram Muay du sorcier) en référence au magnifique Ram Muay/Way Khru qu’il effectuait à chacun de ses combats. Namsaknoi a reçu deux fois le trophée de « Meilleur Ramuay/Way Khru de l’année » en 2001 et en 2006.

Namsaknoi a battu pratiquement tous les grands champions de son époque tels que Saenchai Sor Kingstar, Lamnammoon Sor Sumalee, Kaolan Kaovichit, Neungpichit Sityodtong, Nontachai Sit O, Samkor Kietmontep, Thongchai Thor Silachai, Pajonsuk Lookprabat, Noppadet Sengsimaigym, Samranchai 96 Peenang, Mangkon Kietsomkoum et il est l’un des rares combattants à avoir battu par TKO le grand champion japonais Satoshi Kobayashi.

Namsaknoi a reçu le trophée de « Meilleur boxeur de l’année » par les deux prestigieuses associations thaïlandaises. En 1996, il a été élu meilleur boxeur de l’année par « The Sportswriters Association of Thailand » (L’association des journalistes sportifs de Thaïlande) et en 1999 par « The Sports Authority of Thailand » (L’autorité Sportive de Thaïlande) !

Originaire de Chaiya dans le sud, Namsaknoi Yudthagarngamtorn a effectué 300 combats pour 280 victoires, 15 défaites et 5 matchs nuls

Kaolan Kaovichit fut l’un des meilleurs Muay Khao (Fort en genoux) des années 90. Il a été champion du Lumpinee dans trois catégories différentes, en 115 lbs, en 135 lbs et en 147 lbs. Kaolan a aussi gagné la ceinture de champion du monde WMC en 147 lbs. En 1998, Kaolan a été élu « Meilleur boxeur de l’année » par la prestigieuse institution « Sports Writers Association of Thailand ».

Il a battu les meilleurs champions de son époque comme Thongchai Tor Silachai, Nuengpichit Sityodtong, Lamnamoon Sor Sumalee, Namkabuan Nongkeepahuyuth, Therdkiat Sithepitak, Samkor Chor Rathchatasupak (3 fois), Orono Por Muang Ubon, Pajonsuk Lukprabat (3 fois). Kaolan a aussi vaincu des stars étrangères telles que Dany Bill et Takayuki Kohiruimaki.

Kaolan a effectué deux terribles matchs contre Namsaknoi Yudthagarngamtorn dont un pour le titre du Lumpinee en 135 lbs, Namsaknoi a remporté les deux confrontations aux points. Leur match au stadium du Lumpinee en 2001 a été élu « Meilleur combat de l’année » !

Originaire de Songkhla, Kaolan Kaovichit a effectué 300 combats avec plus de 200 victoires
Khru Kaolan aux paos

Denkaosan Kaovichit a remporté le titre de champion du monde de boxe anglaise WBA en 112 lbs en 2008, le 31 décembre 2008, au Japon, il a battu par KO le japonais Takefumi Sakata. Un titre qu’il a défendu victorieusement deux fois contre les japonais Hiroyuki Kudaka et Daiki Kameda. Denkaosan a perdu son titre face à Daiki Kameda pour le match revanche.

Le 3 septembre 2013, Denkaosan a conquis de nouveau le titre mondial WBA en 112 lbs, il a battu le japonais Nobuo Nashiro. Il a perdu sa ceinture mondiale un an après contre le japonais Kohei Kono.

Denkaosan Kaovichit a également remporté six fois le titre PABA et une fois le titre WBC Asia Boxing. En 2009, il a été élu « Meilleur boxeur du mois » pour son match contre Takefumi Sakata par le célèbre magazine de boxe « The Ring Magazine » !

Originaire de Songkhla dans le sud, Denkaosan Kaovichit a fait 71 combats pour 63 victoires 7 défaites et un match nul durant sa longue carrière en boxe anglaise
Denkaosan s’occupe de bien préparer les boxeurs du Singha Mawynn Gym aux techniques de poings

L’équipe d’entraîneurs du Singha Mawynn Gym comprend également Khru Sittichai, Khru Jockylek et Khru Nee.

Les entraîneurs ne manquent pas au Singha Mawynn Gym
Le boss du camp M. Thatchanon Kotchasuwan avec ses six entraîneurs

18 boxeurs de haut niveau s’entraînent en permanence au Singha Mayinn Muay Thai Gym avec des grands champions tels que Superbon, Shadow, Phetbanrai, Petchmawin, Laempho, Zeeoui et Itthipol.

La star du One Championship, Superbon Banchamek (Champion du monde de Kick Boxing One Championship, champion du monde IPCC, vainqueur du Tournoi Kunlun Fight, champion de Thaïlande en 135 lbs, 2 fois champion du monde IFMA Amateur) a signé avec le camp Singha Mayinn Muay Thai Gym en mars 2022, après avoir combattu des années pour la star Buakaw Banchamek, il combat désormais sous le nom de Superbon Singmawinn.

Superbon Singmawinn Champion du monde de Kick Boxing One Championship
Superbon Singmawinn avec sa nouvelle équipe d’entraîneur, Superbon reste aussi fidèle à son entraîneur de toujours Ajahn Gae (Tee shirt blanc) qui vient parfois au Singha Mayinn Muay Thai Gym pour le préparer à ses combats

Le fer de lance du camp est le jeune phénomène Shadow Singmawinn (23 ans). Formé par Ajhan Wanchod dans la province de Singburi, il a combattu ensuite jusqu’à l’âge de 21 ans pour le camp Swanahanpeekmai à Saraburi. Shadow a rejoint le Singha Mayinn Muay Thai Gym il y a deux ans. Shadow a effectué une ascension fulgurante sur les rings de Bangkok en combattant sous le nom de Shadow Singmawinn, il a été invaincu durant l’année 2022.

Le 21 mars 2022, Shadow a remporté la ceinture du stadium du Radja en 147 lbs en battant le grand champion brésilien Julio Lobo (Champion d’Omnoi, vainqueur du Tournoi Toyota), Shadow et Julio Lobo se sont affrontés quatre fois avec deux victoires pour Shadow, une victoire pour Julio Lobo et un match nul.

Le 16 décembre 2022, Shadow a affronté Sibmuen Sitchefboontham (Champion du Radja en 154 lbs, champion Omnoi en 147 lbs), au stadium du Radja, pour la finale du tournoi RWS (Rajadamnern World Series). Shadow a battu Sibmuen et remporté le fameux tournoi RWS. Auparavant, pour la demi finale du tournoi, il avait battu le solide Yodkhunpon Sitmonchai (Vainqueur du Tournoi Top King World Series) !

Shadow Singmawinn champion du Radja
Shadow Singmawinn vainqueur du tournoi RWS en 147 lbs

Phetbanrai Singmawinn (23 ans) est au Singha Mayinn Muay Thai Gym depuis 7 ans, c’est l’actuel champion TV7 en 112 lbs. Il a gagné sa ceinture le 30 janvier 2022 en battant Phetnumchok Sor Tong Prachin, Phetbanrai a conservé sa ceinture TV7 le 25 décembre 2022 contre Phayakdaenoi Depetchsithong au stadium TV7 !

Phetbanrai Singmawinn champion TV7

Petchmawin Singmawinn (18 ans) est l’actuel champion d’Omnoi en 108 lbs. En 2022, sur ses 9 combats il en a gagné 7. Le 7 février, il a combattu pour la ceinture du Radja en 108 lbs contre Petchsiam Phatthareeya Sports Siam qui l’a battu aux points. Le 13 août 2022, Petchmawin a remporté la ceinture du stadium d’Omnoi en 108 lbs en battant Namkabuan Kakovbaowee !

Petchmawin Singmawinn champion d’Omnoi

Laempho Sitkhunwasan (21 ans) est l’actuel champion du Radja en 105 lbs, une ceinture qu’il a gagné le 22 septembre 2022 contre Mangkonpetch Por Muanchai.

Le 16 août 2019, au stadium du Lumpinee, Laempho a gagné la ceinture TrueForYou en 105 lbs contre Phetpanus Nor Anuwatgym.

Le 1er avril 2022, au stadium de Rangsit, Laempho a remporté le fameux tournoi CPF en 108 lbs à 1 million de bahts contre Anantachailek Phor Pikanet, pour ce match Laempho a remporté en plus une prime de 300 000 bahts.

Le 25 novembre 2022, au stadium du Radja, Laempho a battu Nueaphayak Berkreuk Gym pour le titre TrueForYou en 108 lbs !

Laempho Sitkhunwasan champion du Radja
Laempho Sitkhunwasan champion TrueForYou

Zeeoui Singmawinn (22 ans) est champion de Thaïlande en 115 lbs, il a remporté la ceinture de Thaïlande le 29 janvier 2019 au stadium du Lumpinee où il a battu Choosup Sor Salacheep !

Zeeoui Singmawinn champion de Thaïlande
Zeeoui Singmawinn avec son patron M. Thatchanon Kotchasuwan

Itthipol Singmawinn (22 ans) est champion de Thaïlande en 122 lbs, une ceinture qu’il a gagné le 26 septembre 2022 en battant Khaopong Sakpinyo au Thupatemi Air Force Boxing Stadium !

Itthipol Singmawinn champion de Thaïlande

Le Singha Mawynn Gym compte aussi des grands combattants comme Watcharaphon Singmawinn (20 ans), Decho Por Borirak (19 ans), Dengkriengkrai Singmawinn (24 ans) et Denthungthong Singmawinn (21 ans) qui sont tous biens classés dans les grands stadiums de Bangkok.

Le jeune français Sandro Bosi, un petit prodige du Muay Thai qui vit et combat en Thaïlande depuis plusieurs années vient d’intégrer le Singha Mawynn Gym depuis trois mois.

Sandro Bosi surnommé Alek Yodyutmuaythai combat maintenant sous les deux noms de combattant « Alek Yodyutmuaythai » et « Alek Singmawinn ». Il s’entraîne et dors dans le camp Singha Mawynn Gym lorsqu’il a des combats à Bangkok.

Sandro Bosi a 14 ans, il a effectué 59 combats pour 51 victoires et 8 défaites, ce qui est un palmarès exceptionnel pour un jeune étranger de son âge. Car Sandro Bosi a fait la majorité de ses combats en Thaïlande.

Sandro Bosi a déjà conquis la ceinture de champion du sud de la Thaïlande. Le 19 février 2023, au stadium d’Omnoi, Alek Yodyutmuaythai a combattu sous les couleurs du Singmawinn Gym. Dans un gros show, il a remporté la ceinture « Stage Of Youth » en – 90 lbs (41 Kg) en battant Samoy Ekmuaynoy (P.K. Saenchai Gym) par KO au premier round !

Alek Singmawinn champion Stage Of Youth
Le jeune champion Alek est entouré de sa famille et de sa team du Singmawinn Gym

Son camp, le Yodyutmuaythai Gym est situé sur l’île de Koh Samui, c’est l’un des meilleurs camps de Koh Samui. Le Yodyutmuaythai Gym appartient au père de Sandro Bosi, Fred Bosi. Ce passionné de Muay Thai a plusieurs champions dans son camp, son propre fils ainsi que le jeune Saenchai Yodyutmuaythai Gym. Saenchai (15 ans) est le fils adoptif de Fred Bosi. Saenchai vient maintenant s’entraîner également au Singha Mawynn Gym. Saenchai (Champion du sud) a un palmarès de 80 combats pour 61 victoires et 19 défaites. Il a aussi remporté une victoire lors de la soirée « Stage Of Youth » au stadium d’Omnoi le 19 février.

Fred Bosi (Propriétaire du camp Yodyutmuaythai Gym) avec son fils, Sandro Bosi et le boss du Singha Mawynn Gym, Sia Nueng Singmawinn
3 jeunes guerriers du Singha Mawynn Gym, Saenchai Yodyutmuaythai, Alek Singmawinn et Khun Phon Singmawinn
Après avoir couru plusieurs kilomètres les boxeurs du Singha Mawynn Gym enchaînent tout de suite avec 15 minutes aux sacs de frappe
La séance de gainage fait travailler l’ensemble des muscles du corps
Les leçons et sparring en boxe anglaise se font à chaque entraînement
La traditionnelle séance aux paos, les rounds sont d’une durée de cinq minutes
Sparring intense entre le champion du Radja Laempho et le champion d’Omnoi Petchmawin
Le jeune Khun Phon Singmawinn est entre de bonnes mains avec les entraîneurs du Singha Mawynn Gym