SIAM FIGHT MAG

Le magazine du Muay Thai et de la Boxe Thai, vous trouverez tout sur le Muay Thai.

LE CAMP POPTHEERATHAM GYM

LE CAMP POPTHEERATHAM GYM

Special report by Serge TREFEU (2010)

 

Samart Payakaroon de son vrai nom Samart Thipthamai est une véritable star du Muay Thai. Pour beaucoup de spécialiste il est considéré comme le plus grand nakmuay de tout les temps. Il fait partie en Thaïlande des trois légendes vivantes de la boxe avec Somrack Khamsing et Khaosai Galaxy. Il a été élu meilleur boxeur de l’année en 1986 par le célèbre magazine The Ring !

Son coup d’œil, sa capacité d’adaptation à tous les combattants et sa science du ring étaient phénoménales. Ses techniques de coup de coude étaient tellement parfaites que certaines maintenant sont appelées « Technique de Samart » !

Samart a battu les plus grands champions de son époque tel que Prabpipop Lukklongtan, Sod Jitlada, Paruehuslek Sitchunthong, Bangkhlanoi Sor Thanikul, Sornsil Sitnenpayom, Samransak Muangsurin, Kitti Sor Thanikul, Samingnoom Sithiboonthum, Chamophet Sor Sirinant, Samart Prasanmit, Panomthuanlek Haplung, Charoenthong Kiatbanchong, Nampol Nongkeepahuyud. Il a aussi fait des combats d’anthologies contre des légendes comme Diesel Noi, Nongkhai, Wang Chai Noi !

C’est une grande star en Thaïlande car tous ce qu’il a entrepris il l’a toujours réussie avec succès que ce soit le Muay Thai, la boxe anglaise, la chanson ou le cinéma. Son nom lui était prédestiné car « Samart » veut dire « La capacité » en clair celui qui est capable d’entreprendre et de réussir…

Son nom de combattant Payakaroon veut dire « Le Tigre de l’Aube » et son surnom était « Payakmat » qui littéralement signifie « Le Tigre ». Sur le ring sa férocité était légendaire surtout au début de sa carrière. Cet immense champion était aussi surnommé « Baby Face Tiger ». Car  malgré ses combats mémorables face aux meilleurs de son époque, Samart est toujours resté « Beau Gosse » !

Après sa superbe carrière il a beaucoup voyagé aux Etats-Unis, en Europe pour le business et aussi pour donner des cours de boxe. Il a ouvert un restaurant à Bangkok le « Saphaadin ». Et aujourd’hui il vient d’ouvrir son propre camp le « Poptheeratham Gym ». Poptheeratham est son nouveau nom de professeur qui est un hommage à son ancien entraineur « Khru Yodthong ». Il a changé son nom de famille Thipthamai par celui de Poptheeratham en 2008. Maintenant c’est Samart Poptheeratham le « maître » qui va enseigner son savoir exceptionnel.

Le Poptheeratham Gym a ouvert ses portes le 1er février 2010 et se situe dans la banlieue nord de Bangkok dans le quartier de Khet Sai Mai qui n’est pas très loin de l’ancien aéroport Dong Muang. Le quartier paisible a une atmosphère typiquement thai, ici, on est bien loin de l’agitation bruyante du centre ville de la capitale. Samart a monté son camp juste derrière sa magnifique villa qui symbolise la réussite de la star.

En homme de cœur il a aussi fait construire pour les parents de son épouse une belle maison à côté de la sienne. C’est l’épouse du maître des lieux qui s’occupe avec rigueur de la gestion du camp.

Samart lors des entrainements est assisté par Audnoi Sitjormpop et Saksongkram Sor U-Tapao. Audnoi est un entraineur de renom qui a formé des champions du Lumpinee comme Thongchai Por Burapha, Kachonkrai Por Burapha et Petch Por Burapha. Saksongkram quand à lui est un boxeur connu qui a combattu sur les rings des grands stadium du Lumpinee, du Radja et de la TV7.

Grâce à la réputation internationale de Samart Payakaroon plusieurs combattants étrangers sont déjà venus s’entrainer au Poptheeratham Gym. L’ancien guerrier des rings des années 80, le grand champion hollandais Fred Royers est resté quinze jours dans le camp. Royers qui est devenu entraineur a maintenant son propre club à Arnhem. Il a choisi ce camp car il voulait le meilleur professeur pour apprendre de nouvelles techniques d’entrainements. Les deux hommes se connaissent bien car Fred Royers a été l’un des premiers étrangers à être allé s’entrainer au célèbre camp Sityodthong, le camp qui a formé Samart Payakaroon.

Les étrangers sont les bienvenues chez Master Poptheeratham, sept personnes peuvent être hébergées dans des chambres simples mais confortables. Et deux excellentes cuisinières s’occupent de leurs préparer de succulents plats thais.

Un Italien, un australien, un américain et même un brésilien sont déjà venus s’entrainer ici. La surface du camp est grande environ 200 m2, bien aérée et très propre. Grand luxe pour un camp de muay, un parking de 200m2 est mis à la disponibilité des visiteurs qui peuvent stationner en toutes tranquillités. Un grand ring, six sacs de frappe et un sol couvert de tapis en mousse permets aux boxeurs de s’entrainer dans de bonnes conditions.

Les boxeurs peuvent aussi acheter des gants de boxe et des shorts de Muay Thai à l’effigie de la star dans le bureau d’accueil du camp. A l’intérieur du bureau, les photos souvenirs du King des rings sont fièrement exposées sur les vitrines qui contiennent le matériel de boxe.

L’après midi, Samart débute son cours à partir de 15H et jusqu’à 17H il va s’occuper de tous les boxeurs étrangers. Master Payakaroon prend aux paos ses élèves chacun leur tour, il corrige leurs défauts et leur explique quelques petites techniques dont il a le secret, toujours avec le sourire. Une leçon personnelle avec Samart cela vaut de l’or !

A 17H ses élèves thaïlandais arrivent pour débuter le cours qui se terminera à 19H. Samart a déjà près de cinquante étudiants qui viennent régulièrement s’entrainer dans son camp. Le plus jeune à seulement 5 ans, le plus âgée vient d’avoir tout juste 20 ans.

Ce sont plutôt des enfants thaïlandais de la classe moyenne qui viennent ici. La notoriété de Khru Payakaroon se paye chère. Les parents de ces enfants n’ont pas de problème financier. Contrairement aux paysans pauvres qui espèrent un avenir meilleur à leurs progénitures en les envoyant dans les camps de muay thai. En effet, dans la plupart des camps tenus par des thaïlandais, à part les camps à « touriste », les combattants sont entièrement pris en charge car ils vont ensuite rapporter de l’argent au camp…

Samart n’a pas besoin de combattant qui lui rapporte de l’argent, en bon businessman il mise surtout sur son statut de star pour développer son camp. Mais sa grande connaissance de la boxe permettra, peut être, parmi ses nombreux élèves, de découvrir et de former un jeune prodige du muay thai, l’avenir nous le dira…

Entrainement de 15 H à 17 H : 600 bahts

Entrainement de 6H à 7h30 et de 15 H à 17 H : 1000 bahts

Chambre avec ventilateur + deux repas (entrainement de 15H à 17H) : 1200 bahts

Chambre avec ventilateur + deux repas (entrainement de 6H à 7h30 et de 15H à 17H) : 1400 bahts

Chambre avec air conditionnée + deux repas (entrainement de 15H à 17H) : 1600 bahts

Chambre avec air conditionnée + deux repas (entrainement de 6H à 7h30 et de 15H à 17H) : 1800 bahts

Transport entre l’aéroport et le Poptheeratham Gym : 1000 bahts

Pour des séjours long possibilité de tarif discount

Nom : SAMART THIPTHAMAI

Nom de combattant : SAMART PAYAKAROON

Surnom : PAYAKMAT

Nom de Professeur : SAMART POPTHEERATHAM

Date de naissance : 5 décembre 1962 (le même jour que Sa Majesté Bhumibol, 5 décembre 1927)

Poids : 60 Kg

Nombre de combat : Boxe Thai : 150 combats. 129 victoires. 19 défaites et 2 nuls.

Boxe Anglaise : 23 combats. 21 victoires (12 KO). 2 défaites.

Titre : Champion du Lumpinee en – 47 Kg, en – 49 Kg, en – 52 Kg et en – 57 Kg. Champion du Monde WBC de boxe anglaise.

Team : Sityodthong

POPTHEERATHAM GYM

44/9 Moo.4 Soi Saimai 31 Saimai Road

Bangkok Thailand 10220

Tel : 084 707 7094